• Escapade à Douarnenez : Camaret

     

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    À quelques mètres des alignements de Lagatjar, se trouvent les ruines du manoir de Pierre Paul Roux, alias Saint-Pol-Roux, alias Le Magnifique.

    Immense poète, reconnu dès ses débuts par Mallarmé, précurseur du mouvement surréaliste, il tourna le dos au milieu littéraire parisien et vint s'installer en juin 1905 avec femme et enfants dans ce manoir qu'il fit construire sur la falaise de Pen Hat. Son isolement volontaire était néanmoins relatif : il était très impliqué dans la vie quotidienne camarétoise, et nombre de ses amis venaient régulièrement lui rendre visite ici (Victor Ségalen, Max Jacob, Pierre Mac-Orlan, André Breton...).

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    En contre-bas la plage de Pen Hat

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Juin 1940

    Un soldat allemand pénètre dans le manoir, tue la gouvernante, blesse Saint-Pol-Roux et sa fille Divine, et s'enfuit. Ils sont emmenés tous les deux à Brest, à l'hôpital. Un jour d'octobre, revenant d'une visite à sa fille, il découvre le manoir pillé et tous ses écrits déchirés, brûlés, envolés... Le choc fut grand. Il tomba rapidement malade et mourut quelques jours plus tard. Il est enterré dans le cimetière de Camaret.


     En 1944, le manoir, occupé par les Allemands, fut bombardé à plusieurs reprises par l'aviation alliée. Il brûla le 11 septembre 1944, sept jours avant la Libération de Camaret.

    Escapade à Douarnenez : Camaret

     

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Et nous voilà partie pour Camaret le port

    Formant une gigantesque croix dans la mer d’Iroise, la presqu’île de Crozon offre un condensé de la Bretagne. Ses paysages alternent de spectaculaires falaises, des landes de bruyère, des eaux turquoise et de douces plages. Points de départs de la découverte : les jolis ports de Camaret ou de Morgat.

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Un port typique aux multiples couleurs et humeurs

    A l’extrême ouest de la presqu’île, Camaret est un port typique où il fait bon flâner sur les quais animés, bordés de maisons colorées. Sur la jetée, la chapelle Notre-Dame de Rocamadour est célèbre pour ses maquettes de bateaux déposés là en guise d’ex-votos. La balade se prolonge jusqu’à la tour Vauban, dite « tour dorée » en raison de sa teinte ocre. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, elle protégeait le sillon de Camaret et l’entrée du goulet de Brest. Pour une vision romantique, il faut se tourner vers le cimetière marin où des silhouettes de bateaux reposent sur la grève.

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    La première chapelle de Notre-Dame-de-Rocamadour fut construite en 1183. La partie la plus ancienne de la chapelle actuelle date de 1527. Ce lieu de culte ne doit pas son nom au pèlerinage d’un prêtre médiéval à Rocamadour en Quercy comme il est souvent affirmé, mais au socle de pierre sur lequel la chapelle a été construite au bout du Sillon, le Roc’h a ma dour (du celte Roc'h = rocher, am a= au milieu, et Dour = eau, soit le « rocher au milieu des eaux »

    Le clocheton a été décapité lors de la bataille de Trez-Rouz le 18 juin 1694 par un boulet anglo-hollandais.

    Les armes des seigneurs de Crozon, successeurs des Rohan et représentés par la famille de Goulaine, sont demeurées intactes malgré les décrets de la Convention, ordonnant de les marteler. Elles sont visibles au-dessous du clocheton.

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Escapade à Douarnenez : Camaret

     

    Projetée dès 1683, la tour est tracée en 1689 par Vauban. La construction de l'édifice, supervisée par l'ingénieur Jean-Pierre Traverse, débute en 1693 pour s'achever en 1696. Elle protège essentiellement les accès à la batterie, qui défend le mouillage, dont l'importance stratégique est capitale pour la sécurité de la rade. La tour casematée fait partie d'un vaste dispositif de défense : la batterie basse doit être dotée de onze pièces d'artillerie croisant leurs feux avec ceux de la pointe du Grand Gouin, des lignes primitives de Quélern et des nombreuses batteries côtières. La garnison comprend alors un lieutenant, un sergent et cinq hommes appuyés par des miliciens composés d'habitants de Camaret.

    Escapade à Douarnenez : Camaret

     

    Le port de plaisance où nous avons dû un jour amarer notre voilier

    Escapade à Douarnenez : Camaret

    Beau voilier ancien

    Encore un peu à voir vous serez là ...

     


    13 commentaires
  • Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Beau ciel breton. Prète à embarquer une navette nous amène jusqu'au Biche

    Non ce n'est pas un rocher mais une épaule 

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Le Bois d'Amour à droite l'île aux Moines au fond

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    La petite mer clapote

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    le cairn de Gavrinis est un monument mégalithique situé sur l'île de Gavrinis dépendant de la commune morbihannaise de Larmor-Baden.

    Le cairn de Gavrinis fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 19 juillet 1901

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Bouillonnement

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Pointe de Kerpehir à Locmariaquer

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Port Navalo en face nour sortons du Golfe

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Nous allons jusqu'au rocher de la Teignouse avant de virer de bord

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Port du Crouesty

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    La petite mer se forme ...

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    L'océan est d'argent

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

     Er Lannic (Petite lande en breton) fait partie de la commune d'Arzon. Elle est entourée de l'île de Gavrinis, à cinq cents mètres au nord, de la pointe de Penbert.

    Le cromlech d'Er Lannic est une double enceinte mégalithique située sur la côte sud-est de .... Les deux menhirs isolés, l'un situé au large du rivage ouest de l'île et l'autre près du rivage est, mesurent respectivement 3 m de hauteur et 7 m de ...

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Le canot danse sur les vagues

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Le voilier est au près

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Le soleil joue avec les nuages

    Semaine du Golfe :  Naviguer dans le golfe

    Port Blanc se dessine 

    Une dernière petite suite pour la soirée 

    Je m'embarque à Groix tout à l'heure et rentre demain 

    Mes articles sont programmés

    A bientôt


    6 commentaires
  • Escapade à Douarnenez : Morgat

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Le village de Morgat (mɔʁgat) se situe sur la commune de Crozon dans le Finistère en France.

    Belles maisons colorées

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Depuis la digue du port de plaisance

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Depuis le haut de la ville

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Jardin fleuri en bord de plage

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Galoper oui mais aussi se restaurer à la pizzeria devant le jardin fleuri

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Belle plage de Morgat située devant la place d'Ys et l'église

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Puis nous allons à la pointe des grottes

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    La côte qui longe Morgat constitue un véritable musée à ciel ouvert, offrant une géologie spectaculaire, ce qui lui vaut d'être classé comme patrimoine géologique.

    Dans la petite pointe qui sépare la plage de Morgat de celle du Portzic, le Grès armoricain est en contact par faille avec les schistes zébrés briovériens. À la pointe des Grottes qui ferme à l'Est la plage du Portzic, ce grès armoricain repose directement sur le briovérien. On note à la base du grès quelques bancs glanduleux « poudinguiformes » qui traduisent la transgression marine. Au niveau de la plage du Portzic, ce grès repose en discordance angulaire sur les schistes zébrés : les couches briovériennes plongent faiblement vers le Sud et, juste sous le contact, s'adaptent à la surface basale du grès Armoricain grâce à un repli anticlinal décamétrique.

    L’anse de Pors Aor qui abrite la plage est limitée par deux pointes de grès armoricain tandis que le Briovérien affleure au centre, au niveau de la falaise et du platier. Ce dernier est en contact par faille à l’Ouest (une des multiples branches de la faille de Kerguillé) avec le grès tandis que le contact est normal et discordant à l’Est (contact angulaire entre un Briovérien peu penté et le conglomérat fortement redressé).

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    À l'Est de la pointe des grottes, la plage de Postolonnec est labellisée Espace Remarquable de Bretagne (ERB) par la Région Bretagne, pour sa coupe type — quasi complète — de la formation géologique des schistes de Postolonnec. Elle a donné son nom à la formation des schistes de Postolonnec (« schistes à Calymène (en) » des auteurs anciens) datées de l'Ordovicien moyen (-470 et -453 millions d’année). Cette formation est représentée essentiellement par des schistes pélitiques gris ou noir, de constitution lithologique fine et homogène, atteignant 450 à 500 m. En presqu'île de Crozon, cette formation est subdivisée du point de vue pétrographique et paléontologique en plusieurs faciès locaux (schistes de Kerloc'h, de Kerarmor et de Morgat). 

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Rochers en pointe

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    La petite dame (Danae) se pause avant d'autres galopades en merveilles

    -*-*-*-*-*-*-*-*-*-

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Une de ses extrémités forme comme une forteresse naturelle, à l'allure d'une ruine de château, avec son arche tel un pont-levis, c'est pour cela qu'on trouve souvent l'appellation château de Dinan (breton Kastell Dinn) ou château des géants pour cette formation rocheuse, formée de grès armoricain. L'érosion, en agrandissant diaclases et fissures, peut générer des grottes donnant par évolution des arches naturelle. Cette curiosité naturelle est bien visible de la plage de Kerloc'h, de l'autre côté de l'anse de Dinan, à chaque marée basse.

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    La formation des arches s'explique en grande partie par le rôle de l'eau et des vagues, agents d'altération des roches. L'altération physique ou mécanique résulte de la pression de l’eau des vagues pouvant atteindre 30 tonnes/m (celle de l’air comprimé injecté dans les fissures pouvant être encore plus forte), du phénomène de succion des vagues lorsqu’elles se retirent, du mitraillage né de la projection de sable, blocs et galets, et du phénomène de vibration induit par les vagues (à la suite de chocs successifs, la falaise entre en résonance et peut dépasser la limite de rupture) ; l'altération chimique provient essentiellement des précipitations atmosphériques qui, en s’infiltrant, soumettent au lessivage et par érosion différentielle les formations plus tendres ou fragilisées par des failles. Ainsi, les grottes évoluent en arches qui, devenues trop larges, voient leur « pont » s'effondrer, donnant naissance aux stacks puis aux chicots, stades ultimes d'érosion avant leur disparition totale. Enfin, de la nature de leur inclinaison dépendra également la plus ou moins grande stabilité des strates.

    Ne cherchez pas le pont-levis ou les tourelles ! Ce châteaun'en n'a pas besoin... C'est ainsi que l'on nomme cet énorme rocher relié à la pointe par une arche creusée par la mer, que l'on voit très bien de la plage de Kerloc'h, de l'autre côté de l'anse de Dinan, à chaque marée basse. 

    Escapade à Douarnenez : Morgat

    Vous vous dites qu'après toutes ces merveilles les nanas vont rentrer que nenni 

    Les voilà reparties pour de nouvelles visites

    Allez un peu de Golfe et je vous emmène ~~~~~~~~ 


    12 commentaires
  • Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

     

    Le Biche s'envoile entoile sa mâture et autres cordages et baume

    Le Biche est le dernier thonier-dundée de l'Atlantique. C'est un cotre aurique à tapecul.

    Son immatriculation est : GX 3864 (quartier maritime de Groix).

    En 2013, la Fondation du patrimoine maritime et fluvial a décerné le label BIP1 (Bateau d'intérêt patrimonial) au thonier Biche. Cette même année, Biche a été distingué par la revue britannique Classic Boat, qui lui a attribué le "first Award" de la meilleure restauration en Europe.

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Si le bleu s'installe le noir persiste encore

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

     

     

    ...

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Le joli tapis tissé par Juliette le matelot (service civil sur le Biche)

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Biche est le dernier thonier dundée à voiles de l'Atlantique, un bateau de pêche construit à des centaines d'exemplaires jusqu'à la veille de la dernière guerre mondiale.

    Son image reste associée à l'apogée de la pêche à la voile en Atlantique, des Sables d'Olonne et l'Ile d'Yeu à Etel, Groix, Concarneau ou Douarnenez...

    Après la terrible tempête de 1930, la structure et les formes des dundées atteignent leur équilibre. Le plan de voilure bien réparti, la coque élégante et robuste, parviennent à une harmonie qui frappe d'innombrables navigateurs et artistes.

    Biche a été construit aux Sables d'Olonne en 1934 par le chantier d'Aimé Chauffeteau, pour le patron Ange Stéphan de l'Ile de Groix, surnommé « Ange-Biche ».

    80 ans après son lancement aux Sables, Biche a bénéficié d'une restauration complète, de 2009 à 2012 : la coque remise à neuf par les Chantiers du Guip, le gréement redessiné et mis en oeuvre par l'association les Amis du Biche après un travail de recherche, sans oublier les voiles taillées par la maison Burgaud sous la supervision de l'architecte naval François Vivier.

    Remis à l'eau le 22 juin 2012, Biche peut désormais naviguer en toute sécurité, pour des sorties de un à plusieurs jours. Il peut accueillir 16 personnes en navigation de plusieurs jours, 30 en navigation à la journée, et 70 en réception à quai (équipage inclus).

    Biche est aujourd'hui motorisé, avec 2 moteurs Perkins de 90 chevaux. Les emménagements se composent d'une cuisine fonctionnelle, 2 toilettes, une douche, 16 couchages très confortables. Sa capacité d'eau est de 1400 litres, 1400 litres de gasoil également. Tous ces emménagements permettent au plus grand nombre de naviguer sur le dernier thonier dundée de l'Atlantique dans des conditions de confort et de sécurité optimales.

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Les matelots Juliette et Mathias à la manoeuvre

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Longueur de coque 21,1 m
    Maître-bau 6,62 m
    Tirant d'eau m
    Tirant d'air 23 m
    Déplacement 70 tonnes
    Tonnage 60,58 tonneaux
    Voilure 350 m2 (5 voiles)
    Propulsion 2 moteurs perkins M92B (2x87 cv)
    Vitesse 7 nœuds à la voile, 6 nœuds en route au moteur
    Carrière
    Propriétaire Association Les Amis du Biche, 11 rue ingénieur Verrière 56100 Lorient, contact@lebiche.com
    Port d'attache Groix/Lorient 
    Protection Bateau d'intérêt patrimonial

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Tout le monde à la manoeuvre

    Moi je suis reporter

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Jean à la barre

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

     

    La barre

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Juliette et Mathias (service civil)

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

     

    Ho Hisse !

     

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Jean le Patron

    Semaine du Golfe :  le thonier "Biche"

    Ancre noire sur velin rouge

    La suite en alternance avec le Finistère


    11 commentaires
  • Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Chapelle Sainte-Marie du Menez-Hom

    Au pied du Menez-Hom, la chapelle fut construite en 1570 sur les ruines d’une chapelle romane. Elle est modifiée au XVIIe siècle comme en témoigne le clocher, débuté en 1668 et terminé en 1773. L’enclos paroissial se compose d’une triple porte monumentale de 1739 et d’un calvaire de 1544 à trois croix et avec de mystérieuses cupules gravées sur le socle. C’était un lieu de pèlerinage et de foire très fréquenté. Elle fut classée Monument Historique en 1916.
    À découvrir : retables des trois autels, arc de triomphe, sablières (1575), calvaire et fontaine.

    Pardon : traditionnellement aux alentours du 15 août

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

     

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

     Superbe plafond

    -*-*-*-*-*-*-

    Puis nous continuons un peu plus loin. Danae est une merveilleuse hôtesse

    Le Ménez Hom [menezom]1 (en breton : Menez C'homm [ˈmːne(s) ˈɣɔ̃mː]2) est une montagne située en Bretagne, dans le département du Finistère, en pays de Cornouaille, entre l'Aulne et le Porzay, sur le territoire des communes de PlomodiernSaint-NicTrégarvan et Dinéault où elle culmine à 330 mètres d'altitude. Elle domine la rade de Brest et la baie de Douarnenez, et termine les montagnes Noires. Le site a été classé patrimoine naturel en 2004 pour sa faune et sa flore.

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

     

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

     

    Ste niaturel protégé, le Menez-Hom domine la région. Accédez à son sommet ! De là, le panorama sur la rade de Brest, la baie de Douarnenez, la pointe de Pen-Hir et les Monts d’Arrée est saisissant. Terminant la chaîne des Montagnes Noires, saviez-vous qu’il était l’un des monts sacrés de l’Armorique ? Un point stratégique de la presqu’île de Crozon qui permettait de surveiller toute la région alentours, mais aussi un lieu où l’on pratiquait quelque culte comme en témoignent mégalithes et entassement de pierres.

    Un roi aux oreilles de cheval

    Le mont est aussi pétri d’histoires. Roi légendaire de Cornouailles, Marc’h, (dont le nom signifie « cheval » en breton), victime d’une malédiction, y fut affublé d’oreilles de cheval. Une fois débarrassé de ces attributs et décidé à prendre épouse, il envoya son neveu Tristan conquérir pour lui la belle Iseut. De là naquit le début de l’histoire d’amour impossible que l’on connaît aujourd’hui.

    En avant, marche !

    De nombreux chemins balisés permettent de découvrir les étendues sauvages de cette montagne. Poursuivez la balade par la visite de la chapelle Sainte-Marie-du-Menez-Hom. Son enclos paroissial est remarquable et à l’intérieur, les retables du 18e et les statues du 16e siècle valent le coup d’œil.

     

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    L'Aulne tout tout en bas 

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Point de vue où on domine toute la vallée

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Au loin l'océan

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Escapade à Douarnenez : Ici et là

    Puis le soleil s'extirpe des nuages pour une promesse de bleu

    Encore en alternance avec la semaine du Golfe quelques promenades et belles découvertes

    A bientôt 

     


    8 commentaires