• Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Les premiers chrétiens auraient édifié du IVe au XIe siècles des sanctuaires successivement dévastés par les flammes et/ou persécutions religieuses. Un vestige de muraille, généralement attribué à l'époque gallo-romaine, fait référence à l'époque de la première église. Il ne subsiste rien de celle du VIe siècle. Dans un couloir de fouille, on a tout au plus quelques marches de celle du VIIIe siècle. Par contre la crypte de l'église carolingienne édifiée par Gislebertus au IXe siècle correspond vraisemblablement à une salle conservée. Elle porte le nom de caveau Saint-Lubin et se situe sous le chœur de la cathédrale actuelle, juste sous le maître-autel.

    La crypte de Fulbert, ou église basse, enveloppe ce caveau et va d'un clocher jusqu'à l'autre, en faisant le tour de l'édifice. Datant du XIe siècle, avec ses 230 mètres de long sur 5 à 6 mètres de large, elle est la plus grande crypte de France.

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Chapelle gothique sud sainte Marie-Madeleine, sous le chevet, vitraux de la Maison Lobin de Tours (1860-1861).

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Chapelle gothique sud sainte Marie-Madeleine, sous le chevet, vitraux de la Maison Lobin de Tours (1860-1861).

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Chapelle romane sud, sous le chevet, vitrail de Simone Flandrin - 1980.

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    En partant de l'extrémité de la galerie nord, on arrive à la chapelle de Notre-Dame-Sous-Terre, peut-être l'un des plus anciens sanctuaires consacrés à Marie en occident. Rouverte au culte en 1857, une messe y est célébrée chaque jour à 11 h 45. On peut y observer une reproduction datant de 1975 d'une statue en chêne sombre d’époque romane, le modèle original ayant disparu au cours de la Révolution. Cette même année 1975, Marthe Flandrin y réalisa une tapisserie des Gobelins, destinée à ce lieu.

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    L'ange au cadran : copie d'un original de 1528 conservé dans la crypte.

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    À l'extrémité de cette même galerie, un baptistère en pierre est installé, datant de l'époque romane.

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Fresque du XIIe siècle

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon


    JARDINS DE L'EVECHE

    Ces jardins situés au chevet de la Cathédrale autour du Musée des Beaux-Arts offrent un panorama sur les quartiers historiques de Chartres, les bords de l'Eure et la périphérie de la ville.

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon


    PARC DES BORDS DE L'EURE
        
    Dans un cadre verdoyant et ombragé, proche de la cathédrale et du centre ville, vous pouvez vous détendre sur l’Eure le temps d’une promenade (3 km) en barque, pédal'eau, canoë, ou tout simplement vous rafraîchir en savourant une glace ou une boisson au bord de l’eau.

    Il était une fois un voyage 2010 - Paris - Lyon

    Après une petite halte chez ma sœur nous arrivons au terme du voyage de Raymonde chez qui nous giterons avant de reprendre la route Monelle et moi pour Lyon

    Ce fut un beau périple que j'ai été heureuse de partager avec vous

    Merci à tous ceux qui sont passés laissant ou pas de commentaires qui font toujours plaisir. J'ai dû faire un travail de mémoire et de recherche pour situer certaines photos dont une ou deux n'ont pas trouvé de situation. Si vous pouvez me renseigner je serais heureuse de compléter ma documentation.

    Je vous dis à Bientôt

     


    15 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    La Bretagne s'éloigne dans les kilomètres mais pas dans les cœurs

    Avant le terminal de cette belle aventure nous nous arrêtons à

    - Chartres - (Eure et Loir)

    Un pavillon extérieur de type Renaissance abrite une horloge construite par Jehan de Beauce en 1520 ; ce pavillon situé devant la première travée du côté septentrional de la nef est classé monument historique sur la liste de 1862 et inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel. 

    La cathédrale Notre-Dame de Chartres est le monument emblématique du chef-lieu du département d'Eure-et-Loir, située à 80 kilomètres au sud-ouest de Paris. Elle est traditionnellement considérée comme la cathédrale gothique la plus représentative, la plus complète ainsi que la mieux conservée de France par ses sculptures, vitraux et dallage pour la plupart d'origine, bien qu'elle soit construite avec les techniques de l'architecture romane montrant ainsi la continuité et non la rupture entre ces deux types d'architecture.
    L'actuelle cathédrale, de style gothique dit « lancéolé », a été construite au début du XIIIe siècle, pour la majeure partie en trente ans, sur les ruines d'une précédente cathédrale romane, détruite lors d'un incendie en 1194. Grand lieu de pèlerinage, elle domine la ville de Chartres et la plaine de la Beauce, se dévoilant au regard à plus de dix kilomètres de distance.
    L’édifice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par son recensement sur la liste de 18621. Par ailleurs, il est parmi les premiers monuments classés au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1979.

    C'est à la cathédrale que je vous convie

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    La façade occidentale, le portail royal et le parvis

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Le tympan de l'entrée principale

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Tympan d'une porte latérale

     Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    La cathédrale n'est éclairée que par la lumière du jour entrant par la rosace nord

    La grande rosace avec ses 13,36 mètres de diamètre est une des plus grandes du monde (les deux rosaces du transept de Notre-Dame de Paris ont un diamètre de 13,1 mètres).

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Vierge Noire - Cathédrale de Chartres

    Cette Vierge et l'enfant fut commandée en 1508 est une copie en bois noir de la Madone en argent du 13e siècle qui se trouvait autrefois sur l'autel principal de la cathédrale de Chartres. La statue de la Vierge et l'enfant fut ensuite donnée à la cathédrale aux environs de 1540.

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Dôme et vitraux

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Sculptures dans le déambulatoire entourant le chœur

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

     

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Une statue représentant un ange porteur d'un cadran solaire est placée à l'angle des façades occidentale et méridionale.

    L'ange au cadran : copie d'un original de 1528 conservé dans la crypte.

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    Il était une fois un voyage 2010 - ChartresIl était une fois un voyage 2010 - Chartres

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ebrasements

    Il était une fois un voyage 2010 - Chartres

    La richesse architecturale de la cathédrale est foisonnante aussi à suivre ~~~~~~~~~~

    Rendez-vous dans la crypte au prochain article ...

    A bientôt


    16 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    - Le château des Rochers-Sévigné - (Ille et Vilaine)

     Le petit château a été édifié sur une colline rocheuse — d'où il tire son nom — par les ancêtres d'Henri de Sévigné, aristocrate breton, qui épousa en 1644 Marie de Rabutin-Chantal. La demeure est bâtie selon un plan en L et possède deux tours. On y trouve également une chapelle octogonale, construite par Mme de Sévigné en 1671 pour son oncle l'abbé de Coulanges, nommé le Bien-Bon, des écuries et des communs ajoutés au XVIIIe siècle. Au fond du jardin, un mur en forme d'arc de cercle provoque un écho lorsqu'on se place sur une dalle. Mme de Sévigné s'en servait pour faire des lectures à sa fille.
    Le jardin à la française a été créé en 1689 et restauré en 1982. L'ensemble est bordé d'un parc boisé dont les allées ont toutes été baptisées par Mme de Sévigné, qui séjourna à plusieurs reprises au château des Rochers après la mort de son mari. C'est dans cette demeure qu'elle écrivit nombre de ses fameuses lettres adressées à sa fille, Françoise de Sévigné, comtesse de Grignan.

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Avant de visiter le château nous nous promenons dans les bois magnifiquement entretenus. Nous en profitons pour nous sustenter !

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    L'arrière du château

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Il était une fois un voyage 2010 - LavalIl était une fois un voyage 2010 - Laval

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La propriété appartient encore aux lointains descendants des Sévigné. On peut visiter la chapelle et une partie du manoir, où se trouvent des portraits de la famille et quelques objets ayant appartenu à la Marquise. Un golf, un restaurant et des salles de réception ont été aménagés sur la propriété.

    - La Guerche de Bretagne - (Ille et Vilaine)

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    la basilique Notre-Dame, ancienne chapelle castrale des seigneurs de La Guerche puis collégiale, fondée en 1206 par Guillaume II, seigneur de La Guerche. Douze chanoines devaient y prier jour et nuit pour le salut de l'âme de ce dernier et de ses proches. En échange, ils pouvaient prélever la dîme, cultiver la vigne et utiliser le bois de la forêt pour leur chauffage. Essentiellement romane et gothique, elle a été classée monument historique par arrêté du 15 novembre 191331. Elle renferme des vitraux et des stalles également classés ;

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

     neuf maisons anciennes à porche et colombages. Ces maisons à pans de bois sur porche témoignent de la prospérité des marchands de La Guerche aux XVIe et XVIIe siècles, enrichis grâce aux commerce des toiles de chanvre.

    Poursuivons notre périple où nous quittons la Bretagne

    - Laval - (Mayenne)

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Le château de Laval, qui domine la vieille ville, est composé de deux ensembles distincts, le « Vieux-Château  » et le « Château-Neuf ». Le premier correspond à l'ensemble médiéval. Construit en granite et en calcaire, il comprend une cour, une chapelle, un donjon et un logis. La chapelle date du XIIe siècle, tandis que le donjon et le logis sont du XIIIe siècle. L'aspect externe a été remanié aux XVe et XVIe siècles, et certaines salles ont été refaites à la même occasion.
    Le Château-Neuf consiste en une aile à galerie de style Renaissance réalisée vers 1542. Elle est embellie en 1747 et agrandie par un pavillon latéral et une aile en retour vers 1854. Lors de la Révolution, le château vieux devient une prison tandis que les tribunaux sont installés dans le château neuf. La prison est achetée par la ville en 1909 puis rénovée et transformée en musée après 1920. Le palais de justice quitte l'aile Renaissance en 1996. L'escalier hors-œuvre visible au château vieux provient de l'abbaye de Clermont.

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Le quartier médiéval de Laval se concentre au pied du château et une partie des remparts qui l'enserraient est toujours visible, avec les tours Renaise et Belot-Oisel et la porte Beucheresse. Les murs visibles datent surtout du XIIIe siècle93 et le chemin de ronde sur mâchicoulis a été ajouté au XVe siècle94. Le parcellaire est étroit, et plusieurs maisons à pans de bois du XVe et du XVIe siècle subsistent, notamment Grande rue, rue des Chevaux, rue de Chapelle, rue Renaise. D'autres constructions du XVIe siècle, et notamment des maisons à encorbellement, sont visibles sur la rive gauche, autour de la rue Ambroise-Paré, de la rue de Paradis et de ruelle Boulain, et en dehors du centre, comme dans l'ancien hameau du Bourg-Hercent. Plusieurs demeures de style Renaissance sont aussi visibles dans ces périmètres, comme le Logis des Éperons, construit pour la famille de La Porte. Le Pont Vieux a été construit au XIIIe siècle près du gué originel, puis il est rénové en 1528 et au début du XVIIe siècle. Les maisons construites dessus ainsi que la porte fortifiée qui en commandait l'accès ont été détruites en 1779.

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    La basilique Notre-Dame d'Avesnières est une basilique située à Laval, dans le département français de la Mayenne. Elle se trouve dans le quartier d'Avesnières, sur la rive droite de la Mayenne et au sud du centre-ville.
    Elle fait partie de la paroisse « La Trinité - Avesnières - Cordeliers », qui regroupe notamment la cathédrale de Laval et l'église des Cordeliers.
    L'église existe au moins depuis le XIe siècle, mais elle a obtenu son aspect actuel au XIIe siècle, lorsque des Bénédictines y ont installé un prieuré. Les religieuses ont quitté Avesnières pendant la Guerre de Cent Ans et l'église est alors redevenue simple église paroissiale. Elle a été élevée au rang de basilique mineure en 1898, par le pape Léon XIII1.
    L'édifice, de style roman, possède aussi un clocher mêlant les architectures gothique et Renaissance. Son chevet, étagé et ponctué de chapelles voûtées en cul-de-four, est son élément le plus remarquable. La basilique possède enfin un certain nombre de statues anciennes.
    L'église figure sur la liste des 1 034 premiers monuments historiques français classés en 1840.

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    La cathédrale de la Sainte-Trinité de Laval est une cathédrale catholique romaine située dans la ville de Laval, chef-lieu du département de la Mayenne, en France. Elle se trouve dans le centre-ville, entre la place Hardy-de-Lévaré et la place de la Trémoille.
    Commencée au XIe siècle, elle a subi de nombreuses modifications au cours des siècles, avant de recevoir son aspect actuel au début du XXe siècle. Ces multiples transformations lui donnent un caractère composite, sans véritable cohérence.
    Tout d'abord simple chapelle, puis église paroissiale, elle ne devint cathédrale qu'en 1855, lors de la création du diocèse de Laval. Elle a été choisie avec 1 034 autres monuments antiques et médiévaux pour être classée monuments historiques en 1840.

    Il était une fois un voyage 2010 - Laval

    L'église Notre Dame des Cordeliers de Laval est une église de Laval, édifiée à la fin du XVIe siècle et au commencement du XVIIe siècle. Elle est bâtie de 1397 à 1407 par les religieux appelés à Laval par Guy XII de Laval et sa femme Jeanne de Laval, veuve en premières noces du connétable Bertrand Du Guesclin. Elle ne comprenait, avant les travaux du XIXe siècle, qu'une nef principale flanqué d'un collatéral unique au nord sur lequel s'ouvrait 7 chapelles latérales qui furent ornées au XVIIe siècle d'une série extraordinaire de retables constituant ainsi sans doute le plus grand ensemble de l'Ouest de la France. L'église possède six autels en marbre avec retables du XVIIe siècle et voûte en lambris peints scènes de la vie de Saint Bruno[Lequel ?] et Saint Bonaventure. Un autel du même style occupe toute la largeur du chœur. Elle a été inscrite monument historique par arrêté du 15 février 1926.

     L'étap Hôtel de Beauchamp près de Laval nous accueillera le soir avant de poursuivre la "roulétape" du lendemain

    A Bientôt


    20 commentaires
  •  

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    - Dol de Bretagne - (Ille et Vilaine)

    Dol-de-Bretagne est situé à mi-distance entre Saint-Malo et Le Mont-Saint-Michel au sud de Cherrueix et du Vivier-sur-Mer, communes en bord de mer. Rennes se trouve au sud à 55 km.
    Dol-de-Bretagne est située sur le bord de la falaise, haute d'une vingtaine de mètres, que le flot venait encore battre au Xe siècle avant l'accumulation des dépôts marins qui permirent la construction de la digue du littoral, aujourd'hui tronçon de la route touristique Pontorson-Saint-Malo.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    la cathédrale Saint-Samson, bâtiment principal de granite des XIIe et XIIIe siècles, grand porche du XIVe siècle, très beau petit porche du XIIIe siècle, vitrail restauré avec médaillons du XIIIe siècle situé dans le chœur. Tombe de Thomas James du XVIe siècle. Reliques de saint Samson et de saint Magloire. Elle fait partie des 1034 monuments historiques classés dès 1840 ;

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Médiévalys, autrefois Cathédraloscope, est le premier centre d’interprétation entièrement consacré aux cathédrales en France. Il est installé en face de la célèbre cathédrale de Dol-de-Bretagne. Le centre offre au visiteur un parcours d’initiation aux techniques et aux secrets des bâtisseurs et à l'esprit qui les habitait.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    des vieilles maisons autour de la cathédrale

    Puis la voiture nous conduit aux Portes de Bretagne :

    - Chateaubourg - (Ille et Vilaine)

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Eglise Saint Pierre

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Petit arrêt à Chateaubourg avant ...

    - Vitré - (Ille et Vilaine)

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Vitré est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine (région Bretagne). Ses habitants sont les Vitréens et les Vitréennes. La ville comptait 17 571 habitants en 2014, ce qui en fait la 13e plus grande ville de la région et la 522e de France1. Elle est au cœur de la communauté d'agglomération de Vitré Communauté.
    Sous-préfecture d'Ille-et-Vilaine jusqu'en 1926, Vitré est aujourd'hui chef-lieu de canton. Elle occupe la région des Marches en Haute-Bretagne. En 2008, la cité a fêté son premier millénaire d'histoire connue, bien que son passé soit beaucoup plus ancien. Son important patrimoine médiéval et classique lui a valu le label Ville d'art et d'histoire et l'inscription à la liste des Plus beaux détours de France. Vitré est la 37e commune française comptant le plus de monuments historiques et regroupe 14 % des monuments historiques du département. Elle a été promue « Ville fleurie », a obtenu trois fleurs au palmarès 2008 du concours des villes et villages fleuris et possède deux étoiles au Guide vert Michelin.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Le premier château en pierre a été construit par le baron Robert Ier de Vitré à la fin du XIe siècle. La ville l'a acheté en 1820 à la famille de La Trémoille.
    Le site défensif choisi, un promontoire rocheux, domine la vallée de la Vilaine. Cet édifice, dont il subsiste encore un porche de style roman, succède à un château en bois bâti sur une motte féodale vers l'an 1000. Le baron André III, pendant la première moitié du XIIIe siècle, le rebâtit et lui donne sa forme actuelle, triangulaire, qui suit le sommet de l'éperon rocheux, entouré de fossés secs. La place actuelle était l'avant-cour ou basse-cour du château : là se trouvaient la collégiale, les écuries et les communs.
    L'entrée est défendue par un pont-levis et un puissant châtelet flanqué de deux grosses tours à mâchicoulis. À l'angle sud se dresse le donjon ou tour Saint-Laurent, à l'angle nord-est la tour de la Madeleine, à l'angle nord-ouest la tour de Montafilant. Ces divers ouvrages sont reliés par une enceinte que renforcent d'autres tours.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    L'église Notre-Dame a été fondée au XIe siècle par Robert Ier, véritable fondateur de Vitré. Au XIIe siècle, elle fut confiée à l'abbaye Saint-Melaine de Rennes et devient alors une église paroissiale. L'église Notre-Dame fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.

    Il était une fois un voyage 2010 - VitréIl était une fois un voyage 2010 - Vitré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les rues de la Baudrairie, Poterie, d'Embas, etc. et les places du Marchix, Gare, Château, Notre-Dame montrent une architecture médiévale et haussmannienne. Sur les 53 maisons à porches que compte la Bretagne, la rue Poterie en compte 9 et a la plus importante concentration de maisons à porche de la région. D'ailleurs, cette rue s'appelait autrefois « la Rue des Grands Porches »

     

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Photo de cette belle maison prise de la fenêtre de notre Citotel le Petit Billot

    Cette journée encore très chargée en découverte se poursuit

    A bientôt

     


    15 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    - Perros Guirec - (côtes d'Armor)

    Nous retrouvons Monelle où nous avons une belle vue sur la plage

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    L'église paroissiale est dédiée à Saint Jacques, ce qu'explique une vieille tradition disant que le site était le rendez-vous de pèlerins venus par la mer, en chemin vers Compostelle. Une chapelle y fût édifiée. Elle marquait le haut du vallon où saint Guirec était venu chercher un abri pour son monastère. Ce saint, auquel la paroisse de Perros-Guirec doit une partie de son nom, est l'un des moines venus de l'autre côté de la Manche pour christianiser la Bretagne, alors nommée Armorique. La tradition le dit "abbé" et affirme qu'il a débarqué à Ploumanac'h (Poul Manac'h : le marais du moine). Son monastère, qui assurait le service religieux en dépendance de l'Evêché de Dol, est resté dans le souvenir. Seul le nom de la rue qui dessert le lieu (Goas an abat : rue de l'abbé) le rappelle encore. 

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Au dessus d'une porte la statue de Saint Jacques de Compostelle

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Le lourd bénitier de granit près du Baptistère, décoré de 4 personnages grossièrement taillés est du XIIème siècle, de l'époque de la partie romane de l'édifice.

    Nous quittons Perros Guirec pour 

    -Tréguier - (Côtes d'Amor)

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Vous trouvez le ciel bien bleu ... oui c'est une photo de juin 2007

     Cathédrale Saint-Tugdual, classée par la liste des monuments historiques de 1840 au titre des Monuments historiques69. Datant des XIVe et XVe siècles (construite entre 1339 et 1435), elle possède trois tours qui dominent le transept. Celle du sud s'élève à 63 mètres et date de 1785, elle laisse voir à sa base le "porche des cloches" qui date de 1438 et est surmonté d'une fenêtre flamboyante. La tour du Sanctuaire, de style gothique occupe la croisée et reste inachevée. La tour Hastings est la plus ancienne : de style roman, elle est une survivance de l'ancienne cathédrale du XIIe siècle.
    La nef en granite est soutenue par des arcades gothiques. Sous le triforium court une frise sculptée en tuffeau. Les voûtes, éclairées par des fenêtres hautes, sont de style Tudor. Les vitraux du chœur, faits par le maître-verrier de Quintin Hubert de Sainte-Marie, illustrent des thèmes bibliques de l'Ancien Testament ou de l'Évangile. Une grande verrière dans le bras droit du transept illustre de nombreux saints bretons dont les sept saints fondateurs.
    Près du porche sud, un groupe statuaire du XVe siècle se remarque : "Saint Yves entre le riche et le pauvre". La cathédrale contient aussi : des enfeus datant du XVe siècle de chevaliers en armure ; un reliquaire du chef de saint Yves dans une châsse en bronze doré datant du XIXe siècle ; un gisant de Jean V, duc de Bretagne, datant de 1945 : le tombeau de saint Yves, datant de 1890, de style néogothique : Saint Yves œuvre de Jean-Marie Valentin (1823 - 1896) mention honorable en 1888 ; 46 stalles Renaissance dans le chœur avec leurs miséricordes sculptées.
    La cathédrale a été érigée en basilique mineure en 1947. Son pavillon a été restauré en 2003, à l'occasion des cérémonie commémoratives du 700e anniversaire de la mort de saint Yves. Il est exposé dans le chœur, de même que le tintinnabulum, les deux insignes de toutes les basiliques.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Belle porte monumentale.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    La voiture va nous conduire à

    - Paimpol - (Côtes d'Armor)

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Paimpol [pɛ̃.pɔl] est une commune française côtière située dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne. Construite autour de ses bassins, Paimpol est l'un des principaux ports de pêche et de plaisance donnant sur la Manche.
    L'actuelle commune de Paimpol résulte de la fusion, le 26 novembre 1960, des communes de Paimpol, Plounez et Kérity.
    Les habitants de Paimpol sont les Paimpolaises et Paimpolais.

    Pendant que mes amies vont visiter la ville moi je préfère le port

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    La journée a encore été riche en découverte

    Nous reprenons la voiture pour l'étap hôtel d'Yffiniac près de Saint Brieuc

    Il pleut nous n'aurons pas envie d'aller visiter la ville.

    Pour ma deuxième venue à Saint Brieuc il pleut

    Mais le lendemain nous serons en forme pour la suite de nos aventures 

    A bientôt

    22 mars - Bonsoir amies et amis de la blogosphère . Je viens de rentrer de mon escapade au sud de la Capitale.

    L'homme de l'Art et des sutures a fait des merveilles (restauration)

    J'attend présentement l'homme des piqûres.

    Ne reste plus qu'à me reposer

    J'ai pris grand plaisir à vous lire

    Merci de votre présence amicale

    Articles toujours programmés

     

     


    13 commentaires