• Saint Goustan soleil en janvier

    Il fait soleil entre deux journées de pluie je viens d'aller voir Ondine à Vannes

    Saint Goustan soleil en janvier

     

    Ciel bleu en haut des remparts

    Saint Goustan soleil en janvier

     

    A marée basse les voiliers sont à sec

    Saint Goustan soleil en janvier

    ...

    Saint Goustan soleil en janvier

    Côté Loc'h en allant vers les terres

    Saint Goustan soleil en janvier

    Saint Goustan soleil en janvier

     

    Entre deux arbres

    Saint Goustan soleil en janvier

     

    Les arbres ont la tête à l'envers

    Saint Goustan soleil en janvier

    La ria s'enciele

    Saint Goustan soleil en janvier

    Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes

    seule la façade est rénovée visite interdite

    Saint Goustan soleil en janvier

    A l'hôtel des courants d'air

    Saint Goustan soleil en janvier

     

    Soleil couchant

    A bientôt

     


    24 commentaires
  •   L'âne, la poule et la chèvre (A & A et Cie n° 63)

    Photo d'Yveline Gautron

     

    Dialogue …. Monologue

     

    Moi j’te dis que c’est vrai

    Tant que je ne l’ai pas vu …

    Elle a mis sa belle robe bleue

    Comme tous les dimanches

    Du rimmel à ses yeux … des

    Oui des boucles à ses oreilles

    Du rouge à ses joues ses lèvres

    Et ses ballerines et alors !

    Elle a pris son petit sac à pois

    Son poudrier son parfum

    Elle a dit sur un ton coquin

    Je ramène le pain maman

    Le gâteau et une surprise

    Comme son regard brillait

     

    Ecoutez les qui cancanent

    On dirait qu’ils n'ont rien vu

    Elle allait chercher les œufs

    En chantonnant joyeuse

    Elle menait bourriquet au pré

    Le taquinant de sa badine

    Et ses deux-là n'ont rien compris

     

    A moi tout en prenant mon lait

    Elle m’a confié en secret

    Dimanche en revenant du marché

    Je le présenterai à mes parents

    Tu verras comme il est beau

     

    Je te dis qu’il est blond blé

    Et ses yeux sont vert d’eau

    Il est fils de chatelain racé

    Primé d’une université cotée

     

    C’est ainsi que le dimanche elle arriva portant dans un panier le plus beau des chats roux*

    Devant le regard ébahi de ses amis Bourriquet et cocotte.

    Et l’air narquois de Biquette elle éclata de rire.

     

    Mais quand dans son costume bien coupé

    S’avança son amoureux

    Il y avait tant d’amour dans ses yeux

    Ces trois amis en furent tout retourné

    Et ses parents émus.

     

    Commérages … cancanages … bavardages …

    Donnent souvent du charme à la vie rurale.

    Autour du lavoir … aux magasins … à l’église ... au bistrot.

    Sans eux et sans méchanceté ça sengriserait 

     

    Je vous invite à aller lire la prestation de mes associés

    Petitalan

    http://petitalanplus.apln-blog.fr/

    Alain Gautron

    http://alain.apln-blog.fr/

     

    Merci de votre présence chaleureuse 

     

    * Lorsque j'ai écrit ce texte Ondine n'était pas encore dans ma vie. 

    Je n'ai rien voulu changer

     


    21 commentaires
  • Dimanche c'est chat

     16-01

    Bonjour je m'appelle Ondine

    Je suis encore à la nurserie d'adoption mais bientôt je vais découvrir ma maison

    Miaou

    22-01

    Dimanche c'est chat

    Ma Mounette est venue me voir j'ai miaulé

    Je me suis fait câliner caresser 

    Elle m'a dit je viens te chercher vendredi moi je ne sais pas à quoi ça correspond mais j'ai hâte de recommencer les câlins 

    Miaou

    27-01

    Dimanche c'est chat

     

    Me voilà dans ma maison

    Tout d'abord je n'ai eu droit qu'à un espace réduit et je suis allée me cacher derrière la machine à laver ...

    Puis ma Mounette  m'a emmenée dans la grande pièce avec plein de coins pour se cacher ...

    Puis on a monté les escaliers pour se coucher

    Et là je crois que j'ai été sotte 

    Ma Mounette n'a pas beaucoup dormi à 4h je l'envahissais 

    Quand elle s'est levée il lui manquait un chausson normal je dormais dessus sous le lit.

    Pourvu qu'elle ne me ramène pas la-bas ... on s'occupait bien de moi mais c'était moins rigolo

    A bientôt Miaou


    21 commentaires
  • A l'écoute du monde.


    Ventre plein n'a pas d'oreilles
    Pour écouter le cri de l'enfant affamé,
    Absorbé qu'il est par :
         Son niveau de vie
         Le prix de l'essence
         La femme du voisin,
         Qu'il dévore des yeux,
    Des yeux plus grands que le ventre

    Ventre creux n'a pas d'oreilles
    Pour entendre l'oiseau s'égosiller
    A chanter sa joie de vivre
    Dans le matin parfumé
    D'effluves printaniers.
    Obsédé qu'il est à rêver
         D'une croûte de pain
         D'un déjeuner de soleil
         D'une fée belle à croquer.

    Ventre plein, ventre creux,
    N'ont plus d'oreilles,
    Indifférents aux cris du poète enchaîné
    Torturé dans le secret d'une prison
    Pour avoir tendu l'oreille
    A l'écoute du monde, privé de liberté
    Pour avoir entendu
         Les râles d'agonie,
         Les gémissements de douleur,
         Les signaux de détresses,
         L'appel à la tendresse,
         La voix de l'espérance,
         L'enfant qui s'émerveille
         A l'aube d'un monde nouveau.

    Ventre plein ... ventre creux
    N'ont plus d'oreilles à l'écoute du monde.

     

    Mounette 1983

    Est-ce que le monde a changé ......

     


    23 commentaires
  • Conte paradisiaque

     

    photo G. Pacos

     

    Conte paradisiaque

     

    Dans le jardin d'Eden

    Joyeuses et vivifiantes

    Dévalaient des rochers

    Mille ondines en cascade

     

    La pureté de leurs atours

    Dans cet écrin de verdure

    Ravissait l'humain médusé

    Laissant cours à sa rêverie

     

    Le Créateur de toute beauté

    L'avait doté pour compagnie

    De la belle et sublime nature

    Offrant ses merveilles féeries

     

    Soudain tous ses sens en éveil

    Le désir à une ondine de s'unir

    Au ciel il cria sa prière ...

    Délivre-moi de ma solitude !

     

    Ondine sortie de la blanche écume

    Lui apparue en tenue d'Eve

    Lui sacrifiant sa liberté

    Ainsi naquit l'humanité

     

    Lorsque vos pas vous mènent à l'aube

    Devant l'expression de la divinité

    Sachez que s'échappent de l'onde

    Les larmes des ondines orphelines

     

    De leur sœur humanisée

     

    Août 2011

     

    Parmi toutes les théories sur le début de l'humanité j'ai choisi la féerie le rêve ce qui arriva après n'est plus de ma responsabilité. Alors oui rêvons pour fleurir le quotidien. Merci de me lire.


    31 commentaires