• Notre-Dame de Lotivy

    La chapelle Notre-Dame-de-Lotivy (xie siècle), édifiée à l'emplacement d'un ancien oratoire dédié à Dewi (David), saint du pays de Galles. Servant aux ducs de Bretagne qui viennent chasser dans la forêt de Quiberon, il s'agit de la chapelle d'un ancien prieuré (Loc-Dengui, « lieu de David » en breton, ce qui a donné Lotivy) de Sainte-Croix-de-Quimperlé abandonné dès le xviie siècle. Le duc Hoel (1066-1084) et son épouse Havoise font en effet don de leur domaine à l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé en 1069. La chapelle est pillée et brûlée par les Anglais en 1746. Elle est reconstruite par l'abbé Le Toulec en 1845 suite à une vision en 1844 d'une jeune fille de Kerhostin, Marie-Françoise Sonic, qui décide d'aller faire une prière à la Vierge dans les ruines de la chapelle, pour la guérison de sa mère malade. La Vierge lui demande de reconstruire la chapelle. Le 8 septembre 1845, fête de la nativité de la Vierge, le premier pardon de Notre-Dame de Lotivy est organisé à Portivy.

     

    C'est en 1069, qu'est fondé le prieuré de Lotivy, à l'entrée de la presqu'île de Quiberon. En 1208, se termine un long procès suscité à l'abbaye de Quimperlé par les forestiers de Quiberon, au sujet d'une pièce de terre, d'un pré et d'un jardin, situés dans le voisinage de Lotivy. L'affaire est tranchée par la cour du comte, dans le cloître de Saint-Gildas d'Auray, le 20 juin de cette année, en faveur de l'abbaye de Sainte-Croix (Quimperlé). Le prieuré de Lotivy est longtemps occupé par des religieux venus de Quimperlé. La statue de Notre Dame de Lotivy est exposée désormais en l'église paroissiale de Saint-Pierre-Quiberon.

    Notre-Dame de Lotivy

    Belle voûte étoilée

    Notre-Dame de Lotivy

    Superbe vitrail zoomé

    Notre-Dame de Lotivy

     

    Souvenez-vous

    Notre-Dame de Lotivy

    On y trouve plusieurs ex-voto, dont la réplique d'un trois-mâts « le Pierre Déarné ») qui date du xixe siècle.

    Notre-Dame de Lotivy

     

    Les stalles, placées dans le chœur autour de l'autel, datent du xixe siècle. La chapelle est dédiée à la Vierge mais elle conserve la petite statue de Saint-Ivy, premier possesseur des lieux et patron de la Bretagne.

    Notre-Dame de Lotivy Notre-Dame de Lotivy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre-Dame de Lotivy

    Notre-Dame de Lotivy

    Calvaire breton

    Notre-Dame de Lotivy

     La fontaine de la chapelle Notre-Dame de Lotivy, qui date du xviie siècle, est le lieu où David, ou l'un de ses disciples, se serait désaltéré. Selon une croyance ancienne, les mères qui plongent les jambes de leurs enfants dans cette eau, les voient marcher plus précocement.

    La source sacrée fut aménagée en fontaine au XVIIème siècle sous Louis XIV.
    Cette fontaine, située derrière la Chapelle, fut réputée pour soigner les enfants souffrant de malformations.

    Notre-Dame de Lotivy

    Statue à l'intérieur de la fontaine

    Encore une belle journée ensoleillée 

    A bientôt

    (article programmé)


    13 commentaires
  • Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

    Unique abri pour les marins du côté Océan, le petit port de Portivy découvre sur le front de mer un village de pêcheurs. Tout proche, un second village, le Renaron, n’en est séparé que par des jardins.

    Depuis sa création, en 1880, le port ne fut pas épargné par les tempêtes et sa digue fut en grande partie détruite en 1904. Son môle se vit rallonger d’une vingtaine de mètres en 1961.
    Elodie Lavillette, peintre de Lorient et élève de Corot, née en 1842, trouva l’inspiration dans ce port et sa côte.

    A voir, le coucher de soleil sur la mer, spectacle qui n’a de cesse de fasciner les promeneurs du soir A découvrir, l’île de Thinic, accessible à marée basse en partant du Port, là on y mis à jour une nécropole celtique de 27 tombes.
    Plus récemment, sur l’îlot du Guernic, fut érigée une borne, dédiée aux mères américaines des fils disparus durant la première guerre mondiale, cet îlot fut choisi parce qu’un avion militaire s’écrasa là.
    Une réplique de cette borne a été posée en 1997 au parking du Fozo, lieu plus accessible pour la commémoration annuelle.

    Nous avons fait la renverse passant de la baie à la côte sauvage. Là le vent souffle fort. Une mouette m'en dira des nouvelles

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

     

    Joli petit port avec en ligne de mire le fort de Penthiève

    Portivy (port d'Ivy) est un village de pêcheurs, et le seul port de la Côte Sauvage

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

     Attention j'attéri (Mouette blanche au dessus de maisons blanches sur fond nuagueux bien regarder)

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

    Le village de Portivy marque le commencement de la Côte Sauvage, avec comme premier site touristique la pointe de Beg-An-Aud.

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

    J'ai tiré à l'aveugle et une seule c'est fait prendre 

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

    ...

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

     Île de Thinic

    L'île de Thinic a été un site archéologique depuis les fouilles réalisés par Felix Gaillard en 1883 puis par Zacharie Le Rouzic en 1916. Ces fouilles ont mis au jour une nécropole dans laquelle chaque corps était en position fœtale avec peu d'objets en offrandes. Les coffres attribués à l’âge du Bronze sont formés de grosses dalles verticales et d'une pierre de couverture à la manière d'une petite sépulture du Néolithique. Le mobilier assez pauvre et l'ancienneté des fouilles anciennes dont les conclusions sont peu fiables, rend leur attribution chronologique délicate.

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

     Moi je vous dit qu'il ne fait pas chaud couvrez-vous   

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

    Nous suivons ses conseils et quittons le port

    Portivy Saint Pierre de Quiberon : Le port

    La rue du lavoir nous interpelle 

    Ainsi qu'une fontaine et une chapelle 

    Vous serez encore là pour aller les voir

    A bientôt


    10 commentaires
  • La plage de Saint Pierre de Quiberon

    Baie de Quiberon 

    Par un petit chemin nous arrivons à une plage déserte grandiose presque privée bordée de superbes villas

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

     

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

     Comme des remparts entre villégiature et océan avec au pied des enrochements

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

     En face Carnac

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

     ...

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

    Malgré l'ingéniosité des hommes c'est quand même la nature qui impose

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

    Fenêtre sur plage

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

     Regard à l'horizon (au zoom je ne suis pas assez grande ... vous non plus d'ailleurs

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

     

    Le clocher de l'église de Saint Pierre de Quiberon

    La plage de Saint Pierre de Quiberon

    Sur la plage abandonnée ... coquillage et crustacés ~~~~~~~~

    Nous retournons à la voiture pour la renverse vers la côte sauvage à Portivy

    Vous venez

    (Article programmé)

    A bientôt

     


    10 commentaires
  • Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Le principal site mégalithique de la Presqu'île, le 3ème du Morbihan, est celui de Kerbourgnec à Saint Pierre Quiberon. Il s'agit d'un alignement de 25 menhirs aux formes parfois surprenantes et répartis en 5 rangées. Il est prolongé d'un cromlec'h de 27 autres menhirs placés en cercle.

    Saint-Pierre Quiberon recèle de trésors de cette première architecture mégalithique.
    Un dossier de classement au Patrimoine Mondial de l’UNESCO de la concentration des vestiges des civilisations mégalithiques du néolithique (-5000 -2000) en Morbihan Sud est en cours.

    À découvrir, les alignements de menhirs de Kerbourgnec. Un sentier relie l’alignement à une enceinte en hémicycle, dite communément Cromlech. Elle est composée de pierres levées orientées vers le soleil levant hivernal.

    Dimanche 12 novembre l'après-midi s'ensoleille et nous partons à la découverte ou redécouverte pour mes cousins du site mégalithique de Saint Pierre de Quiberon que nous avons cherché vainement la dernière fois que nous sommes venus à Quiberon. Dame nous n'avions pas pris de repère juste une mémoire un peu défaillante.

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

     Nous quittons le Cromlec'h un peu déçus que la mémoire de mes cousins ne se réveille pas

    Allons voir plus loin où nous avons vu des gens revenir avec un papier et là c'est le bonheur. Tout afflue et moi je découvre

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

     Je vous laisse regarder et apprécier

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

     

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

    Alignements de Kerbourgnec à Saint Pierre de Quiberon (Morbihan)

     Plus petit que Carnac

    Plus concentré que Kerzérho d'Erdeven mais aussi magnifiques avec en prime un beau ciel bleu

    Je vous invite à me suivre à la plage de Saint Pierre de Quiberon sur la baie de Quiberon ~~~~~~~~~~

    A bientôt

    (article programmé je suis en mode pirate : Bandeau sur l'oeil ... )

     

    11 commentaires
  • JALOUSIES EN GOUILLOUSE

    De LES SCRIBES DE LUGDUNUM

    Où l’on découvre l’Ardèche des années 60 à travers l’histoire singulière d’un village perdu entre le Moyen Âge et la vallée de la Gouillouse.
    Personnages emblématiques et rumeurs dérangeantes nourrissent l’intrigue qui se tisse autour de la disparition, il y a déjà bien des années, de Pierrette, une adolescente gardienne de chèvres.
    Accident ? Fugue ? Enlèvement ? Meurtre ?
    Un ancien journaliste devenu écrivain et son chat se chargent, avec une bonne dose d’extravagance, d’explorer les mystères du passé et d’en démêler les conséquences souvent imprévisibles, jusqu’à la révélation finale…
    À prendre ou à lécher !

    Les SCRIBES de LUGDUNUM

    Sous ce pseudonyme et avec les aimables conseils de Cécile Mathias, biographe, les auteurs de ce roman, six amis lyonnais, produisent depuis une dizaine d’années des œuvres de toute nature : romans, feuilletons, théâtre, contes, nouvelles…

    Patrick Baufils – Philippe Clavel – Jacqueline Guéret
    Jacques Lefebvre – Catherine Pessin – Roger Piesse

     

    Cette fois-ci je me mets en scène en vous proposant ce roman dont j'ai écrit le personnage du Chat (j'ai toujours rêvé être le chat de l'écrivain) et du facteur Amédée ...

    http://www.bordulot.fr/detail-jalousies-en-gouillouse-275.h…

     

    Avant-propos

     

    C’est une histoire bien mystérieuse que j’ai décidé de raconter ici, une histoire dont je ne connais pas vraiment le début et ignore encore la fin. Cette histoire est-elle vraie ? J’en suis convaincu, mais si les règles de la syntaxe me l’avaient permis, j’aurais plutôt  écrit « je suis convaincu que cette histoire est vraies ».

    J’entends ce que les habitants d’ici me disent, je les connais, ils me connaissent, je les crois sincères pour la plupart. Je perçois également ce qu’on ne me dit pas, parce qu’on l’a oublié ou voulu l’oublier. Les silences, eux aussi, sont éloquents, comme le sont les regards, les moues ou certains sourires. Je sais bien, en entreprenant ce travail d’investigation, que la mémoire et l’imagination sont des demi-sœurs ayant pour père commun Monsieur Réel et pour mères, des cousines éloignées, Madame Discrétion et Mademoiselle Esbroufe.

    Le lecteur de ces lignes pourrait trouver ces propos quelque peu cabotins sous la plume d’un écrivain connu, lauréat du prix des EPIS D’OR. Mais point d’écrivain ici, c’est plutôt l’ancien chroniqueur judiciaire du Progrès de Lyon qui s’exprime. Point de lecteur non plus. J’ai décidé d’écrire cette histoire à ma seule destination pour retracer de la façon la plus fidèle possible mes conversations passées et à venir avec les protagonistes de l’affaire ou leurs proches, analyser faits et témoignages, décrypter les relations complexes qui régissent des gens somme toute normaux afin de tenter de savoir ce qui s’est réellement passé il y a 30 ans et de comprendre pourquoi ces événements fossiles imprègnent encore autant, à son corps défendant, la vie de ce petit village ardéchois que j’ai adopté, ou qui m’a adopté, je ne sais plus très bien.

    J’atteste donc et Carolus, mon chat en est témoin, que tout ce qui suit est vrai parce que je l’ai inventé, comme un aventurier invente un trésor enfoui depuis des lustres sous les décombres du passé.

    Germain Lherm                     

                           Jaloux en Gouillouse, ce 28 novembre 1962

    Je me présente : Carolus. Comme vous le dit Germain... je suis son chat... parce que je l'ai choisi. Je suis curieux de tout. Mais ne vous y trompez pas je ne suis pas une bête curieuse, non un chat normal d'ailleurs ma photo en atteste. Au premier contact, enfin peut-être pas tout de suite... Germain n'aurait peut-être pas voulu d'un compagnon miaulant ; mais, je disais quand le contact a été établi nous avons compris qu'il y aurait entre nous une sorte de télépathie un accord presque parfait. Il écrit, questionne et moi je divague au gré de mon inspiration, j'observe en catimini, critique et lorsque nous nous retrouvons, je saute sur ses genoux ou me frôle contre ses jambes et le message passe.

    Alors il prend sa plume et noircit sa page. Je ne porte pas de jugement sur ce que je relate, je dis ... le penseur c'est Germain. Alors si parfois je suis fantaisiste c'est que je ne suis qu'un chat ... Le Chat de l'écrivain.

      

    Je vous laisse déguster sans modération

     

    Si vous ne voulez pas encombrer vos bibliothèques il est aussi proposé en Version eBook

    A bientôt

    Pendant mon temps de pause je me permet de vous représenter à nouveau le livre dont je suis co-auteur.

    Les fêtes approchent un petit cadeau ... 

    Les frimas vous gardent au chaud une petite distraction...

    Bon mois de décembre

    En ce qui concerne ma pièce de théâtre c'était de l'humour noir car ce sont mes yeux qui sont en mode pirate ... Désolée. Je vais laisser l'ordi pendant quelques jours. 

    (article programmé)

     


    44 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires