•  

    Photo Ph. Dagorne

    L'ombre de son pas le précéda

    Elle sentit alors sa présence

    Au premier plan sur le chemin

    Elle ne pourrait échapper à sa vue

     

    Vite ma bonne fée transformes-moi

    En rose trémière couleur carmin

    Qu'il ne voit mon teint cramoisi

     

    Oh merci, merci, je suis si belle !

    Qu'il en est tout ébloui

    Il m'a captée dans son écrin

    Pour, la nuit venue, m'admirer.

     

    Mais ce n'est pas moi qui le séduit.

    En robe de soirée

    Triomphe de la Rose trémière

    Océanique


    16 commentaires
  • Lac en Provence

     

    Photo Ph. Dagorne

    Végétation de Provence

    Sur un lit mousseline

    Parure de turquoise

    Se cache la belle ondine

     

    Il ne la voit pas

    Son visage d'opaline

    Fait masque à son regard

    Elle frémit la coquine

     

    Sautant sur les rochers

    En cascade divine

    Offre sa nudité

    En gouttelettes fines

     

    De dépit, il s'écrie

    Ne t'aime pas Mélusine

    Elle s'envoile de crépuscule

    Essuie une larme chagrine.

     

    Le ciel s'endeuille en ténèbres

    Le lac s'horizonne en colline

    Se taisent alors les cigales

    S'évanouie la belle Ondine

     

    (Ce n'était pas encore ma petite Ondine)

     

    Jacqueline 26 juillet 2012

     


    7 commentaires
  • Une nuit de pleine lune

    17 juin première heure la lune comme disque ouatée 

    Une nuit de pleine lune

     

    Court dans les nuages

    Une nuit de pleine lune

    Une heure plustard comme en cornet

    Une nuit de pleine lune

     

    Enfin je la retrouve 

    Séléné est toujours aussi belle pourtant j'ai le coeur lourd

    Je mets mon blog en pause plus le coeur 

    Mes photos des quelques promenades sont sur FB

    https://www.facebook.com/jacqueline.gueret


    21 commentaires
  • A yves mon ami

    Yves ce matin a pris un de ses petits voiliers

    A yves mon ami

     

    Il est parti dans les nuages et mon coeur est triste

     


    16 commentaires
  • Notre Dame de Paris

    Notre Dame de Paris

     

    Sur l’île de la cité

    Tel vaisseau elle était phare

    Guidant de sa flèche audacieuse

    Les touristes venus l’admirer

    Les croyants venus la prier

     

    Elle est pierres taillées

    Structure architecturée

    Statues sculptées

    Savoir artisanal

    Faste exposé

     

    Et soudain dans le soir

    Devant des milliers de gens médusés

    En flamme comme soleil couchant

    Elle s’élève au firmament

    Elle montre au monde entier

    L’intemporalité comme un volcan

     

    Ses tours jumelles menacées

    Ses trésors miraculés

    La beauté de son sacrifice

    Pour nous mettre devant nos manques

    Victor Hugo soudain se rappelle à notre mémoire

    Qui l’a magnifiée en roman

    Nous l’avons starisée

    Chantée

     

    Mais notre grand poète

    A aussi écrit « Les misérables »

    Et notre Dame nous dit

    Comme lui admirez la beauté

    Comme lui regardez aussi l’humain

    L’élan de solidarité qui se fait autour de moi

    Que n’est-il capable de réformer la société

    Ces millions si vite levés pour me reconstruire

    Que n’ont-ils été levés pour l’humanité

    Alors oui reconstruisez-moi

    Oui faites de moi le vaisseau

    De l’île de la cité qui vous sera guide

     

    Oui après le feu purificateur

    Celui qui a soulevé la chappe de plomb

    Qui couvrait tant d’actions indignes

    Vous m’élèverez comme phare

    Oui par les mains d’artistes

    C’est l’humain que vous glorifierez

    Alors le moyen âge entrera dans le siècle des lumières

    Dans le temps présent

    « Les Misérables côtoieront la belle dame Notre-Dame »

    Séchez vos larmes vous qui voulez le changement

    Le renversement le bouleversement

    Je vous offre la possibilité de vous libérer

    Si cela vous parait violence douleur

    C’est que la douceur vous avait endormis

    Que la flamme qui s’est élevée dans le ciel

    Brisant la flèche en signe d’humilité

    Vous soit espoir avenir amour

     

    Dans la sébile des « Misérables » mettez la moitié de ce que vous collecterez pour moi

     

    Ceci est mon ressenti 

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique