• Île de Batz : Ascencion du phare

    Après avoir monté les  198 marches 

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Le phare se situe vers la pointe ouest de l'île

    à environ 30 minutes de marche du port. 

    Commencée en 1834, il a fallu tout juste trois ans pour élever cette tour haute de 44 mètres.

    Île de Batz : Ascencion du phare

     

    Dans sa base carrée, sur deux niveaux, se trouvaient les magasins pour le stockage du combustible et les logements des gardiens. A son allumage, le 10 octobre 1836, la lanterne était éclairée grâce à de la vapeur de pétrole.

    Île de Batz : Ascencion du phare

     

    Électrifiée en 1939, la nouvelle lanterne, située à 67 mètres au dessus du niveau de la mer, a une portée de 20 milles. L'ascension des 198 marches permet de jouir, du haut du balcon situé sous la lanterne, d'une vue magnifique sur l'île et le chenal. Un panorama qui va des Sept-Îles à l'est jusqu'à l'Ile-Vierge à l'ouest, en passant par l'entrée de la Baie de Morlaix et la silhouette des Monts d'Arrée qui se dessine à l'horizon sud.

    Île de Batz : Ascencion du phare

    En redescendant je m'atarde devant la petite fenêtre

    C'est la fin des horaires de visite moins de monte monte

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Vous vous souvenez de la coiffe de la bruleuse de goémon

    Celle-ci est magnifiquement conservée

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Costumes d'époque 

    Oui au milieu en reflet c'est plutôt contemporain

    Île de Batz : Ascencion du phare


    Au premier étage, les anciens logements des gardiens du phare ont été restaurés en 2018.

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Le curé de l'île lors d'une attaque anglaise se retrouve seul avec les femmes les enfants et les veillards à une idée de génie : 

    Mettre des barattes avec coiffe sur la façade de mer les anglais croyent à une défance organisée se retirent.

    Ils accueillent une exposition muséographique "Batz avec les vents" : dans les 8 salles, se déploient les histoires racontées par les vents qui portent la rumeur d'histoires enfouies, redécouvertes, connues ou méconnues, des histoires qui racontent l'île de Batz, ses habitants, son phare. Tout ce qui fait le caractère de cette terre insulaire. Chaque salle aborde une thématique spécifique en lien avec son orientation géographique.
    Au rez-de-chaussée, un étrange poste de pilotage donne accès à la vue du sommet du phare pour ceux qui ne veullent pas gravir ses 198 marches!

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Île de Batz : Ascencion du phare

     «C'est un voilier qui venait du nord-est, par un jour de grand vent, et qui fut pris dans une tempête avant d'être drossé sur un rocher nommé Men Bren, "roche pourrie", parce qu'il est à fleur d'eau et qu'on ne le voit pas », raconte Olivier Maillet, horticulteur et directeur du jardin exotique Georges-Delaselle, sur l'île de Batz (prononcer [ba]). « Mal emmanché sur le rocher, il a mouillé ses deux ancres pour se déhaler avant que l'une d'elles ne casse. Du coup, n'arrivant pas à se dégager, le navire s'est délesté en jetant par-dessus bord les deux canons que nous sommes en train de sortir de l'eau. Mais on ne sait pas ce qu'il est advenu de l'esquif », poursuit le jeune Batzien d'adoption, également adjoint au maire et sacristain.

    https://www.la-croix.com/Archives/2009-10-30/Le-mystere-des-canons-de-l-ile-de-Batz.-_NP_-2009-10-30-356906

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Vue du haut du phare qui montre le côté agricole de l'île

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Le sémaphore

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Nouveau et ancien

    Île de Batz : Ascencion du phare

    Je redescend des hautes sphères pour retrouver Zaza Quya Farouk et la petite Pupuce ...

    Le soir nous allons au resto et assister au feu d'artifice 

    Un deuxième devait être tiré depuis Riscoff après une 1/2 d'attente nous rentrerons

    En plaisantant je dirais à Zaza "c'est peut-être les artificiers de Batz qui doivent aller à Roscoff"

    Eh bien je ne me trompe pas ils prendront la vedette de 22 h et le feu nous alertera les oreilles à 23 h depuis notre lit.

    Ma vidéo du feu d'artifice n'étant pas extra je laisse à Zaza le soin de mettre ou pas la sienne.

    Encore quelques photos avant de clore cet aventure au combien riche en rencontre découverte convivialité amitié et tout et tout

    A plus tard

     

    « ïle de Batz : la grève blancheLarmor Plage - Spectacle »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Mardi 15 Octobre à 14:34

    Quelle vue, depuis la lanterne du phare ! Et la vidéo rend bien compte du vent qui souffle là-haut... Pas bien compris le "me mer", mais ce n'est pas grave. Chris

      • Mardi 15 Octobre à 15:54

        de mer

        Merci j'ai rectifié ça prouve au moins que tu as lu

    12
    Mardi 15 Octobre à 09:46
    Quel beau billet en écho à celui de Zaza une vue superbe pour qui a le courage de monter en haut du phare merci pource partage bonne journee
    11
    Mardi 15 Octobre à 08:48
    Josette

    je navigue à vue entre les reportages de Zaza et les tiens...c'est super cette visite dans l'île !

    bonne journée et bises

    10
    Mardi 15 Octobre à 08:37

    Ton ascension vaut bien celles que je fais dans mes montagnes de Savoie LOL !

    9
    Vendredi 11 Octobre à 09:25

    Bonjour océanique

    Une belle de la haut !  bonne journée  bises 

    8
    Jeudi 10 Octobre à 21:42

    Superbe reportage 

    une vue à couper le soufle 

    Merci pour ce billet riche 

    @ bientôt 

    7
    Jeudi 10 Octobre à 19:55

    Bonsoir Océanique,

    Quelle vue de là-haut, c'est magnifique !

    Bonne soirée, bises, Véronique

    6
    Jeudi 10 Octobre à 09:10
    Jean Schmitt

    Quelle vue ! un superbe reportage. Merci

    5
    danae
    Jeudi 10 Octobre à 08:54

    J'ai bien aimé tous ces détails et aussi voir les champs depuis le haut du phare. Je te souhaite un bon jeudi

    4
    Jeudi 10 Octobre à 08:34

    Ah, je me souviens très bien du phare de Batz nous y étions montés il y a une quinzaine d'années, et nous avions beaucoup apprécié cette visite. Très bel article, comme toujours. Bisous.

    3
    Jeudi 10 Octobre à 07:56
    Pastellle

    Non seulement il y a de superbes photos, mais on apprend plein de choses ! 

    J'adore l'idée du curé, c'est une jolie histoire... 

    2
    Jeudi 10 Octobre à 05:53

    Coucou Mounette,

    C'est vrai que de là haut, la vue est imprenable. Comme c'est beau. En ce moment, les phares et balises interviennent sur la lanterne du phare.

    Tu aurais pu éventuellement préciser que ces canons avaient été déplacés et que leur première place d'expo était sur la la batterie des fortifications Vauban à la pointe du Chleger, l'un pointé sur Bloscon et l'autre sur le chenal.

    Ce matin je communique essentiellement sur notre journée du 20 septembre.

    Bises et bon jeudi, caresses à ma copine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :