•   Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

        10 jour – 24 mai – Burgos – Castrojeriz (41km)

     

    Burgos : départ 5h20. Nous traversons la rivière Arlanzon et passons devant la faculté de Lettres. Le jour n’est pas levé et la lune est plein ciel. Le chemin nous mène à Vila billa, puis Tardajos et Rabé de Las Calzadas et ce n’est qu’à Hornillos Del Camino : 20km que nous pouvons nous régaler devant un café et un bocadillo (sandwich).

     

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     Villla Billa de Burgos où nous devions nous arrêter

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     Hornillos del Camino

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     Entre blé et lande nous entrons dans la Meseta

     

    Camino Francès - Burgos - CastrojerizCamino Francès - Burgos - Castrojeriz

     

     

     

     

     

     

      

     

    Camino Francès - Burgos - CastrojerizCamino Francès - Burgos - Castrojeriz

     

     

     

     

      

     

     

    Ensuite c’est Hontanas et une plaine désertique où champs de céréales côtoient champs de pierrailles, champs de robinets, où les corbeaux n’habitent plus les pans de bâtisse ni les ruines du couvent de San Anton. 

     Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

    Ruines du Couvent de San Anton

     

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     

    Couvent de San Anton : Nous passons sous l’Arc de San Anton et longeons l’albergue installée dans un bâtiment rénové.

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

    Couvent de San Anton : l’arc et l’albergue 

     

     

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

    Collègiale santa Maria où est vénéré la vierge "del Manzano" Notre Dame du Pommier à l'entrée du village

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

      Nous cheminons sur la N-120 jusqu’à apercevoir au loin Castrojeriz et son château Visigoth.

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     

     Ce soir nous logeons au camping. Rituel, puis promenade, provisions avant d’aller manger le repas peregrinos dans un café. Nous faisons la connaissance de Dominique et Philippe, deux Suisses. Dominique est cuisinier au Col du Grand Saint Bernard. Philippe nous parle philosophie du chemin :

    Roncevaux – Burgos : initiation – Burgos – León : pénitence – León – Santiago : Renaissance.

    Je revois aussi deux pèlerins Libournais d’Ostabat 2004.

     

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     Eglise san Dominico

    Camino Francès - Burgos - Castrojeriz

     Eglise San Juan

    Vous n'êtes pas fatigués alors à bientôt ~~~~~~~~~~

     

      


    19 commentaires
  •  Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     La cathédrale de Burgos

    9° jour – 23 mai – San juan de Ortega – Burgos (25km5)

     Départ 6h30. Ph. a oublié le réveil. Moi je dors avec des bouchons d’oreilles et un somnifère car une semaine avant de partir j’ai été dopé aux corticoïdes et je n’ai pas encore récupéré mon sommeil. Nous partons sans petit déjeuner. Comme ce n’est pas la première fois, pas de problème. Nous le prenons à Atapuerca, un bon petit déjeuner avec jus d’oranges pressées, café, tartines. Avant nous étions passés par Agés puis traversant un pont construit par San Juan de Ortega nous arrivons à Atapuerca. En partant ce matin Ph. était stressé : je ne me prépare pas assez vite, je ne marche pas assez vite, alors je lui ai dit de filer sans m’attendre, Dans la pénombre j’ai failli traverser une rivière sans voir l’eau ni le passage à droite. On se retrouve au café puis chacun marche à son rythme ce sera désormais la règle une fois le jour levé.  

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

    Ages après le pont  

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

    Eglise de Santa Maria de Gamonal

     

    C’est en passant devant l’église du XIII° (Santa Maria la Réal y Antigua) de  Gamonal que nous entrons dans Burgos

      Burgos : pour atteindre la cathédrale il faut traverser les faubourgs par la N-120 et marcher, marcher (6km de macadam). J’ai l’impression de ne jamais arriver, je demande mon chemin : tout droit, tout droit. Je crains de m’être mal fait comprendre, alors, je récidive ... : tout droit. Patience et persévérance et je vois Philippe assis sur les marches de la Cathédrale (12h). Je pose mon sac au gîte puis restauration et rituel et à 16h visite de la Cathédrale. 

      

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     Philippe immortalise  

     

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     Notre gîte devant la cathédrale

    Notre gîte est petit une vingtaine de lits, bien placé avec petit resto à côté et pratique le donativo : on donne ce que l'on veut. Celà ne se pratique presque plus car beaucoup de personnes en profitaient pour ne rien donner. sinon les tarifs étaient pour une nuit : entre 5 et 8 € + 3 € pd.

     

    Burgos est une ville du nord de l’Espagne, chef-lieu de la comarque de Burgos dans la Communauté autonome de la Castille et Léon, capitale de la province de Burgos. 

    Burgos, berceau de la vieille Castille, découvre avec orgueil aux visiteurs les flèches aiguës et dentelées de sa célèbre cathédrale. Elle se divise en deux parties, de part et d’autre de l’Arlanzón, reliées par de nombreux ponts : la vieille ville, sur la rive occidentale, et un quartier moderne, sur la rive orientale.
    Sa position isolée sur un plateau à près de 900 m d’altitude l’expose souvent aux rigueurs des vents froids (neuf mois d’hiver, trois mois d’enfer). 

    Burgos arbore, sur son blason, les titres de Caput Castellae (Tête de Castille), et Camera regia, Prima voce et fide (Première à parler, et en fidélité). Son drapeau a deux franges horizontales de la même largeur, la supérieure est rouge et celle qui se trouve en dessous est bordeaux, avec le blason de la ville au centre. Il existe égaement un Hymne à Burgos (Himno a

    Burgos)

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos  

     

     Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

    Sous la coupole 

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     Soudain, alors que nous sommes sous la coupole je vois 4 touristes dont un a un air de connaissance. Après hésitation je l’aborde « Frances? – oui! – James? – oui ». Il s’avère que je viens de retrouver après 10 ans de perte de vue, Alessandro, fondateur italien d’une firme dont James en Ile-de- France et moi-même en Rhône-Alpes étions gérants. Sandro avec une amie de Madrid et James avec son épouse entourent la peregrina. Je suis très émue.

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     Troisième cathédrale d'Espagne par ses dimensions, après Séville et Tolède, la cathédrale Sainte Marie de Burgos, remarquable édifice gothique, a su adapter le style fleuri venu de France et d'Allemagne au style décoratif espagnol. Les nombreuses oeuvres qui se trouvent à l'intérieur en font un grandiose musée de la sculpture gothique européenne.

    Après la pose de la première pierre par Ferdinand II en 1221, la construction de la cathédrale s'effectue en deux grandes étapes correspondant à deux style de gothique

     Le cloïtre avait été construit entre-temps au XIV° siècle : quand à la magnifique tour-lanterne de la croisée effondrée après les travaux audacieux de Simon de Cologne, elle dut être réédifiée par Juan de Vallejo au milieu du XVI° siècle.

      Ses galeries gothiques du XIX° siècle, exposent de nombreuses sculptures de l'école de Burgos, en bois polychrome, en pierre et en terre cuite. La chapelle Saint-Jacques (Santiago) renferme le trésor, riche de la pipe a l'oeil et d'ornements liturgiques. La chapelle Sainte Catherine abrite des manuscrits anciens (acte de mariage du Cid.) Remarquer les consoles sculptées et peintes du XVe siècle, où sont figurés les rois maures venus rendre hommage au roi de Castille. Dans la sacristie « le Christ à la colonne » de Diego de Siloé est un parfait exemple de l'expressionnisme de la stuataire espagnole à partir du XVI° siècle. La salle capitulaire recouverte d'un plafond artesonado mudéjar la statuaire espagnole du XVI° siècle, réunit des tapisseries de Bruxelles des XVe et XVI° siècle, représentant les vertus théologales et cardinales, un diptyque hispano-flamand et une Vierge à l'Enfant de Memling. 

    C’est dans le cloître que l’on trouve des tombeaux monumentaux qui comptent parmi les plus remarquables de la dernière période du gothique à Burgos, dont le rayonnement artistique est lié à la prospérité économique.

      

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

    Porte médiévales "L'Arc de la Santa Maria"

    Camino Francès - San Juan de Ortega - BurgosCamino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

     

     

     

     

     

     

     Où nos peregrinos se reposent (cliquez sur les photos)

        

    Camino Francès - San Juan de Ortega - Burgos

    Le tympan de l'entrée

    Nous ne devions pas nous arrêter à Burgos mais l'épouse catalane de Ph. lui a dit au téléphone : tu ne peux pas passer à Burgos sans la visiter.

    A bientôt pour la suite ~~~~~~~~~~~~~~~~


    23 commentaires
  • Chat roux

     

    Le chat roux

     

    Je ne vous montrerai plus ce chat

     

    Ou alors en photos souvenir

     

    Il s’en est allé à la fin de l’été

     

    A-t-il pris le balai

     

    Pour rejoindre la fée

     

     

     

    Chat roux

    Chat roux

     

    Il était là pour m’accueillir,

     

    Couché dans le jardin un peu abandonné

     

    Au retour d’une étape entre parenthèse,

     

    Fidèle indépendant

     

    Mais toujours présent.

     

     

    Chat roux

     

    Lorsque quittant ma maison

     

    Je suis venue à l’ombre du séquoia

     

    M’installer dans ce rez-de-jardin

     

    Il était déjà là

     

    Quand son maitre a quitté

     

    Cet espace arboré

     

    Il est resté 

     

    Le nouvel habitant du lieu

     

    Déménageant ne l’a pas emmené

     

    Il est devenu chat errant

     

    Chat roux

     

     

    Chat roux

    Chat roux

     

    Chat roux

    Chat roux*

     

    Un peu hâbleur beaucoup voleur

     

    Il ne résista pas

     

    Au fumet d’une quiche au thon

     

    Cuisinée par ma gamine

     

    J’étais alors sur le Chemin

     

    Coup de fil outré …

     

    Il a tout mangé

     

    Ne lui laissant

     

    Que la pâte et la tomate.

     

     

     

    Chat roux

    Chat roux

    Chat roux

     

    Chat roux

    Chat roux

      

    Puis des maitres compatissant

     

    Lui donnèrent

     

    Le gîte et le couvert

     

    Depuis il n’était plus

     

    Que visiteur charmant

     

    Enfin presque

     

    Car un peu peureux beaucoup sauvage

     

    Il ne se laissait pas porter

     

    Mais entrait sans complexe

     

    Dans mon espace de vie

     

    Un jour il planta quatre crocs

     

    Et toutes ses griffes

     

    Dans mon bras gauche.

     

     

     

    Chat roux

    Chat roux

    Chat roux

    Chat roux

     

     

    Je ne lui en ai pas voulu

     

    Il avait eu peur étant pansé.

     

    Il aimait s’installer

     

    Douillettement sur mon canapé

     

    Mais ce qu'il préférait entre tout 

     

    Se laisser papouiller

     

    Par ma gamine

     

    Le souvenir de son odeur

     

    Les instants de tendresse partagés

     

    Lorsque qu’à mon insu

     

    Ensemble ils dormaient ;

     

    Chat roux

    Chat roux

     

     

    Elle est triste ma petite Hongkongaise

     

    A Noël elle ne le verra plus

     

    Il est parti au paradis des chats

     

    Mon jardin

     

    Se sent orphelin

     

    Adieu le chat roux

     

    Je ne t’oublierais pas

     

     

     

    Océanique

     

    A bientôt on retourne sur le chemin 

     

     

     


    31 commentaires