• Par la fenêtre

    Depuis quelques temps je participe à un atelier d'écriture animé par Cécile l'animatrice des Scribes de Lyon dont je faisais partie. Elle nous réunie à nouveau plus bien d'autres en virtuel

    Atelier du 20 avril 2020

    Inspirez-vous de l'image ci-dessus pour écrire un petit texte, soit du point de vue de la femme, à l'intérieur, soit du point de vue d'un voisin, d'une voisine, d'un oiseau, du rideau, de la fenêtre, même... Tous les points de vue sont permis. Vous pouvez même raconter cette scène depuis plusieurs points de vue si cela voue tente...

     

    Une soirée d’été la France est encore et toujours confinée.

    Je me présente : Je suis le drap de bain. Je me sèche à l’air du soir encore chaud. A la fenêtre de la chambre je m’ébroue.

    La partie que je viens de vivre me laisse épuisé, déboussolé. Je vous explique : Tout d’abord elle est entrée dans la chambre. Elle s’est déshabillée. Moi je ne voyais rien mais j’entendais le froissement des vêtements, le crissement des petites parures de soie. Quand elle a ôté ses chaussures sur laquelle sa nudité était perchée, j’ai frémi.

    Alors elle a poussé la porte de la douche, disposé ses produits de bain, puis elle a ouvert le placard où j’étais confiné. D’un geste doux elle m’a prise dans ses mains et avec plein de tendresse m’a caressé. Moi je ne voyais que la courbure de ses formes, les pleins et les déliés de ce corps parfait. Elle m’a déposé avec délicatesse sur le petit tabouret. Puis elle est entrée dans le tabernacle et l’eau chaude puis tiède puis presque fraîche l’a inondée. Dans le creux de sa main gracile elle a versé une noix de crème de lavage et parcourant son corps elle est devenue mousse, ouate, chantilly. Depuis son tabouret je suivais chacun de ses gestes. J’ai pris comme un coup de chaud quand elle a passé sa main sur des délices intimes. L’eau alors en cascade s’est répandue sur elle, j’en étais presque jaloux. S’ébrouant elle a posé ses pieds sur le tapis de bain m’a saisi d’un geste vigoureux qui m’a surpris. Mais quand elle m’a permis de courir sur toute sa personne de la pointe de ses cheveux à l’ongle vernissé de ses pieds en passant par ses monts et merveilles j’étais émoustillé. Ses longs cheveux séchés que j’avais frictionnés, avec une brosse elle les lissa.

    Et quand elle me mit à la fenêtre afin qu’à mon tour je sèche. J’entrevis le voisin qui applaudissait … il était 20 heures. ...

     

    Voilà une petite fantaisie récréative

    A bientôt

    « RévolutionDimanche c'est chat »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Mercredi 29 Avril à 11:07

    Bravo ! Ton texte est ravissant et sensuel. Quel talent ! Bisous à ta petite Quya. Jean

    15
    Mardi 28 Avril à 17:06

    En attendant pas très prudente la nana à poil devant sa fenêtre... ça me rappelle une anecdote, une amie d'enfance de mon épouse habitait au 10ème étage d'un immeuble, et tous les matins, elle faisait un peu de gymnastique à poil vers sa fenêtre... jusqu'au jour, où elle a pris une paire de jumelles et a vu que dans l'immeuble d'en face, assez loin... il y en avait un qui se rinçait l’œil depuis pas mal de temps, avec une longue vue sur trépied ! Hi hi hi...et en plus, en ce temps là, c'était une très belle femme ! Quel veinard ce voyeur ! MDR ! 

    Bonne fin de journée

    Gilbert

    14
    Samedi 25 Avril à 15:09

    Salut,

    Il fait beau mais la température est passée de 22° à 18°.

    J'ai fait le tour de la pelouse . 4 tours ca fait 100m.

    Combien en faut-il pour faire 1 km?

    Bonne journée

    13
    Samedi 25 Avril à 14:00

    Bonjour océanique

    Une jolie scène que tu nous décris,j'aurai bien aimé être à la place du drap de bain  !! (sourire) Bon week end  bises

    12
    Samedi 25 Avril à 09:53

    bonjour Océane , une belle histoire et la photo est magnifique  !  et  je pensais que tu publiais le minou  hi hi  miaou  gros bisous beau weekend A+

    11
    Samedi 25 Avril à 09:48

    Bonjour Oceanique,

    Voilà une belle histoire qui nous laisse dans une pensée d'un rêve un peu coquin …….

    Bon weekend

    Amitiés

     

    10
    Vendredi 24 Avril à 21:35

    Mais qu'elle imagination !

    Tu nous entraînes dans le tourbillon de tes élucubrations 

    On assiste à la scène 

    Ce tableau devient une pièce qui prend vie 

    Bravo 

    Bonne soirée 

    9
    Vendredi 24 Avril à 16:04

    Salut
    Le temps est super avec 22°
    J'espère que ca va durer pour faire une barbe cul.
    Bon week-end

    8
    Vendredi 24 Avril à 15:57

    Bel exercice, mais je te le laisse, ce n'est pas mon truc ...

    7
    Vendredi 24 Avril à 15:12

    Bonjour Océanique,

    Un drap de bain bien coquin lol !! bravo pour ton texte ... Bonne journée, bises, Véronique

    6
    Vendredi 24 Avril à 14:48

    superbe j'ai eu l'impression de voir cette scène se dérouler sous mes yeux

    me manquait plus que l'odeur du produit douche

    bisous

    5
    Vendredi 24 Avril à 11:06

    Oui voilà une petite fantaisie bien sympa ! . Bonne fin de semaine loin de la foule , bisous , escapade , 

    4
    Vendredi 24 Avril à 10:26

    Très joli. 

    3
    danae
    Vendredi 24 Avril à 09:58

    Très belle idée, bien racontée, j'ai adoré ! Bonne journée belle amie

    2
    Vendredi 24 Avril à 08:48

    Coucou Mounette,

    Ouah, mais c'est un atelier d'écriture très, très chaud et sensuel. Ce drap de bain en avait assez d'être confiné dans son placard et posé sur son tabouret il s'est rincé l’œil ! happy

    Bises et bon vendredi, caresses à ma copine coquine

    1
    Sonatine
    Vendredi 24 Avril à 08:29
    J adore c est joli comme tout
    Passe une belle journée bises nicole
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :