• La pie et l'âne (A & A et Cie n° 83)

    La pie et l'âne (A & A et Cie n° 83)

    Photo Alain Manez

    Ah non ! Anon ...

     

    Une pie tranquille jacassait dans le pré

    L’ânesse broutait l’herbe avec son petit ânon

    Au loin l’âne regardait le spectacle médusé

    Ah non ! ânon a une pie qui picore sa toison

     

    Pourtant la mère et l’ânon semblaient sereins

    La pie tranquille jacassait dans le pré

    Le père poussa un hi han qui résonna au loin

    L’ânesse dressa les oreilles l’ânon resta concentré

     

    Les oiseaux alentour d’un ensemble accordé

    S’envolèrent craignant quelque débordement

    La pie tranquille jacassait dans le pré

    La mère et le petit paissaient paisiblement

     

    J’hallucine la pie est bien sur le dos de l’ânon

    Et pourtant rien ne semble le troubler

    Madame l’ânesse levez donc le menton

    Une pie tranquille jacassait dans le pré.

     

    « Les choses ne sont pas toujours telles qu’elles paraissent; la première apparence trompe beaucoup. » Phaedrus  

    Et que vous propesent mes compères !!!

     

    Petitalan

    http://petitalanplus.apln-blog.fr/

    Alain Gautron 

    http://alain.apln-blog.fr/      

     

    Je m'engolfe aujourd'hui je viens vous voir après

     

    « Dimanche c'est chat :EtirementsCité de la voile Eric Tabarly Lorient - Tara »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Mardi 28 Mai à 21:39

    Il y a souvent plus d'entente chez les animaux que chez les Hommes. Engolfe toi bien, profites bien et penses à nous amener de belles photos.

    17
    Mardi 28 Mai à 13:36

    Quelle très belle imagination poétique : bravo !

     Je te souhaite de passer un très bon mardi .

    Cordiales amitiés & à +

    16
    Lundi 27 Mai à 21:15

    Tu ne manques pas d'imagination ! 

    Bonne semaine. 

    15
    Monica-breiz
    Lundi 27 Mai à 17:32
    Ah les pies j en ai plein chez moi et un peu trop même elles chassent mes tourterelles dommage

    Bonne soirée oceane
    14
    Lundi 27 Mai à 16:22

    Pas toujours cool les pies... elles savent se grouper pour attaquer leurs proies.... un très jolie texte et une photo originale ! Bravo !

    13
    Lundi 27 Mai à 14:22

    Bonjour,

    Les pies nous en avons beaucoup et ce sont des oiseaux très intelligents. Il faut s'en méfier également car elles sont voleuses et sans gêne. Ce petit texte est adorable.
    Je te souhaite une douce journée dans les airs. Bises

    12
    Lundi 27 Mai à 12:06

    Amusant petit poème. Après t'être engolfé, tu dégolferas j'espère.

    11
    Lundi 27 Mai à 11:52

    Je pense en te lisant à ces vers de Francis Jammes : "J'aime l'âne si doux marchant le long des houx..."

    Amicales bises et bon voyage !

    10
    Lundi 27 Mai à 11:49

    Sacré pie quel culot de se reposer sur le dos de l'âne

    bisous

    9
    Lundi 27 Mai à 11:39

    Curieuse comme une pie.  Mais on pourra rajouté effrontée  et sans gêne.

     

    Philippe.

    8
    Lundi 27 Mai à 09:25

    J'aime bien la tranquillité que tu évoques de façon répétitive, malgré l'agacement montré par l'âne. C'est une image assez vraie de ce que l'on peut voir dans un champ...

    7
    Lundi 27 Mai à 08:57

    Coucou  Mounette,

    Surprenante photo ! J'ai aimé ton texte et ce petit jeu de mot dans le titre. Engolfe toi bien et profite, le soleil semble revenir sur l'ouest.

    Bises et bon début de semaine

    6
    Lundi 27 Mai à 08:55

    L' âne   est   généreux, et   ne s'offusquera  pas  pour  quelques  poils  destinés  à rendre  un  nid  plus  douillet !

     Bonne  journée

     Bises

    5
    danae
    Lundi 27 Mai à 08:18

    Belle journée à toi, je sais que tu "biches" ! Gros bisous

    4
    Lundi 27 Mai à 07:49

    Très réaliste ce poème, et j'aime bien ! Sacrée pie ... Bises

    3
    H-IL
    Lundi 27 Mai à 07:17

    Engolfe toi bien

    Gros bisous Jacqueline

    2
    Lundi 27 Mai à 06:32

    Charmant poème. Les pies sont gonflées comme tout et rien ne les effraie. J'en ai vu une un jour jouer avec un chat durant au moins une demi-heure. Le chat était couché au soleil manifestement pas du tout intéressé par elle qui venait toutes les 10 secondes jusqu'au bout du nez du chat, lui filait un coup de bel gentil sur le crâne et reculait de quelques mètres. Le chat levait la tête puis se recouchait et la pie recommençait. Au bout d'un long moment minet en a eu marre et il est parti faire sa sieste ailleurs. Bon "engolfage". Biz

      • Lundi 27 Mai à 09:27

        Les pies sont vraiment effrontées. ouch

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :