•  

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    - Dol de Bretagne - (Ille et Vilaine)

    Dol-de-Bretagne est situé à mi-distance entre Saint-Malo et Le Mont-Saint-Michel au sud de Cherrueix et du Vivier-sur-Mer, communes en bord de mer. Rennes se trouve au sud à 55 km.
    Dol-de-Bretagne est située sur le bord de la falaise, haute d'une vingtaine de mètres, que le flot venait encore battre au Xe siècle avant l'accumulation des dépôts marins qui permirent la construction de la digue du littoral, aujourd'hui tronçon de la route touristique Pontorson-Saint-Malo.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    la cathédrale Saint-Samson, bâtiment principal de granite des XIIe et XIIIe siècles, grand porche du XIVe siècle, très beau petit porche du XIIIe siècle, vitrail restauré avec médaillons du XIIIe siècle situé dans le chœur. Tombe de Thomas James du XVIe siècle. Reliques de saint Samson et de saint Magloire. Elle fait partie des 1034 monuments historiques classés dès 1840 ;

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Médiévalys, autrefois Cathédraloscope, est le premier centre d’interprétation entièrement consacré aux cathédrales en France. Il est installé en face de la célèbre cathédrale de Dol-de-Bretagne. Le centre offre au visiteur un parcours d’initiation aux techniques et aux secrets des bâtisseurs et à l'esprit qui les habitait.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    des vieilles maisons autour de la cathédrale

    Puis la voiture nous conduit aux Portes de Bretagne :

    - Chateaubourg - (Ille et Vilaine)

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Eglise Saint Pierre

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Petit arrêt à Chateaubourg avant ...

    - Vitré - (Ille et Vilaine)

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Vitré est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine (région Bretagne). Ses habitants sont les Vitréens et les Vitréennes. La ville comptait 17 571 habitants en 2014, ce qui en fait la 13e plus grande ville de la région et la 522e de France1. Elle est au cœur de la communauté d'agglomération de Vitré Communauté.
    Sous-préfecture d'Ille-et-Vilaine jusqu'en 1926, Vitré est aujourd'hui chef-lieu de canton. Elle occupe la région des Marches en Haute-Bretagne. En 2008, la cité a fêté son premier millénaire d'histoire connue, bien que son passé soit beaucoup plus ancien. Son important patrimoine médiéval et classique lui a valu le label Ville d'art et d'histoire et l'inscription à la liste des Plus beaux détours de France. Vitré est la 37e commune française comptant le plus de monuments historiques et regroupe 14 % des monuments historiques du département. Elle a été promue « Ville fleurie », a obtenu trois fleurs au palmarès 2008 du concours des villes et villages fleuris et possède deux étoiles au Guide vert Michelin.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Le premier château en pierre a été construit par le baron Robert Ier de Vitré à la fin du XIe siècle. La ville l'a acheté en 1820 à la famille de La Trémoille.
    Le site défensif choisi, un promontoire rocheux, domine la vallée de la Vilaine. Cet édifice, dont il subsiste encore un porche de style roman, succède à un château en bois bâti sur une motte féodale vers l'an 1000. Le baron André III, pendant la première moitié du XIIIe siècle, le rebâtit et lui donne sa forme actuelle, triangulaire, qui suit le sommet de l'éperon rocheux, entouré de fossés secs. La place actuelle était l'avant-cour ou basse-cour du château : là se trouvaient la collégiale, les écuries et les communs.
    L'entrée est défendue par un pont-levis et un puissant châtelet flanqué de deux grosses tours à mâchicoulis. À l'angle sud se dresse le donjon ou tour Saint-Laurent, à l'angle nord-est la tour de la Madeleine, à l'angle nord-ouest la tour de Montafilant. Ces divers ouvrages sont reliés par une enceinte que renforcent d'autres tours.

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    L'église Notre-Dame a été fondée au XIe siècle par Robert Ier, véritable fondateur de Vitré. Au XIIe siècle, elle fut confiée à l'abbaye Saint-Melaine de Rennes et devient alors une église paroissiale. L'église Notre-Dame fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840.

    Il était une fois un voyage 2010 - VitréIl était une fois un voyage 2010 - Vitré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les rues de la Baudrairie, Poterie, d'Embas, etc. et les places du Marchix, Gare, Château, Notre-Dame montrent une architecture médiévale et haussmannienne. Sur les 53 maisons à porches que compte la Bretagne, la rue Poterie en compte 9 et a la plus importante concentration de maisons à porche de la région. D'ailleurs, cette rue s'appelait autrefois « la Rue des Grands Porches »

     

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Vitré

    Photo de cette belle maison prise de la fenêtre de notre Citotel le Petit Billot

    Cette journée encore très chargée en découverte se poursuit

    A bientôt

     


    3 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    - Perros Guirec - (côtes d'Armor)

    Nous retrouvons Monelle où nous avons une belle vue sur la plage

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    L'église paroissiale est dédiée à Saint Jacques, ce qu'explique une vieille tradition disant que le site était le rendez-vous de pèlerins venus par la mer, en chemin vers Compostelle. Une chapelle y fût édifiée. Elle marquait le haut du vallon où saint Guirec était venu chercher un abri pour son monastère. Ce saint, auquel la paroisse de Perros-Guirec doit une partie de son nom, est l'un des moines venus de l'autre côté de la Manche pour christianiser la Bretagne, alors nommée Armorique. La tradition le dit "abbé" et affirme qu'il a débarqué à Ploumanac'h (Poul Manac'h : le marais du moine). Son monastère, qui assurait le service religieux en dépendance de l'Evêché de Dol, est resté dans le souvenir. Seul le nom de la rue qui dessert le lieu (Goas an abat : rue de l'abbé) le rappelle encore. 

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Au dessus d'une porte la statue de Saint Jacques de Compostelle

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Le lourd bénitier de granit près du Baptistère, décoré de 4 personnages grossièrement taillés est du XIIème siècle, de l'époque de la partie romane de l'édifice.

    Nous quittons Perros Guirec pour 

    -Tréguier - (Côtes d'Amor)

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Vous trouvez le ciel bien bleu ... oui c'est une photo de juin 2007

     Cathédrale Saint-Tugdual, classée par la liste des monuments historiques de 1840 au titre des Monuments historiques69. Datant des XIVe et XVe siècles (construite entre 1339 et 1435), elle possède trois tours qui dominent le transept. Celle du sud s'élève à 63 mètres et date de 1785, elle laisse voir à sa base le "porche des cloches" qui date de 1438 et est surmonté d'une fenêtre flamboyante. La tour du Sanctuaire, de style gothique occupe la croisée et reste inachevée. La tour Hastings est la plus ancienne : de style roman, elle est une survivance de l'ancienne cathédrale du XIIe siècle.
    La nef en granite est soutenue par des arcades gothiques. Sous le triforium court une frise sculptée en tuffeau. Les voûtes, éclairées par des fenêtres hautes, sont de style Tudor. Les vitraux du chœur, faits par le maître-verrier de Quintin Hubert de Sainte-Marie, illustrent des thèmes bibliques de l'Ancien Testament ou de l'Évangile. Une grande verrière dans le bras droit du transept illustre de nombreux saints bretons dont les sept saints fondateurs.
    Près du porche sud, un groupe statuaire du XVe siècle se remarque : "Saint Yves entre le riche et le pauvre". La cathédrale contient aussi : des enfeus datant du XVe siècle de chevaliers en armure ; un reliquaire du chef de saint Yves dans une châsse en bronze doré datant du XIXe siècle ; un gisant de Jean V, duc de Bretagne, datant de 1945 : le tombeau de saint Yves, datant de 1890, de style néogothique : Saint Yves œuvre de Jean-Marie Valentin (1823 - 1896) mention honorable en 1888 ; 46 stalles Renaissance dans le chœur avec leurs miséricordes sculptées.
    La cathédrale a été érigée en basilique mineure en 1947. Son pavillon a été restauré en 2003, à l'occasion des cérémonie commémoratives du 700e anniversaire de la mort de saint Yves. Il est exposé dans le chœur, de même que le tintinnabulum, les deux insignes de toutes les basiliques.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Belle porte monumentale.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    La voiture va nous conduire à

    - Paimpol - (Côtes d'Armor)

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Paimpol [pɛ̃.pɔl] est une commune française côtière située dans le département des Côtes-d'Armor en région Bretagne. Construite autour de ses bassins, Paimpol est l'un des principaux ports de pêche et de plaisance donnant sur la Manche.
    L'actuelle commune de Paimpol résulte de la fusion, le 26 novembre 1960, des communes de Paimpol, Plounez et Kérity.
    Les habitants de Paimpol sont les Paimpolaises et Paimpolais.

    Pendant que mes amies vont visiter la ville moi je préfère le port

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Yffiniac-saint Brieuc

    La journée a encore été riche en découverte

    Nous reprenons la voiture pour l'étap hôtel d'Yffiniac près de Saint Brieuc

    Il pleut nous n'aurons pas envie d'aller visiter la ville.

    Pour ma deuxième venue à Saint Brieuc il pleut

    Mais le lendemain nous serons en forme pour la suite de nos aventures 

    A bientôt

    22 mars - Bonsoir amies et amis de la blogosphère . Je viens de rentrer de mon escapade au sud de la Capitale.

    L'homme de l'Art et des sutures a fait des merveilles (restauration)

    J'attend présentement l'homme des piqûres.

    Ne reste plus qu'à me reposer

    J'ai pris grand plaisir à vous lire

    Merci de votre présence amicale

    Articles toujours programmés

     

     


    11 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Lors de mes navigations j'avais gardé un souvenir si fort de la côte de granit rose scintillant au soleil couchant que j'ai voulu la faire admirer à mes amies

    Station balnéaire des Côtes d’Armor, Ploumanac’h est célèbre pour ses rochers de granit rose. D’imposants amas de pierre sculptés par la mer et le vent, qui offrent au visiteur une vue presque irréelle. Un site naturel d’une exceptionnelle beauté.
    Entre les plages de Trestraou et de Saint-Guirec, les imposants rochers de granit rose de Ploumanac’h sont connus à travers le monde. Vieux de 300 millions d’années, ils s’étendent sur plus de 25 hectares pour former un décor somptueux. Classé patrimoine national et propriété du Conservatoire du littoral, ce site, qui accueille plus d’un million de visiteurs par an, est assurément une étape incontournable de votre séjour dans la région.
    De drôles de blocs
    Rattaché à la ville de Perros-Guirec, cet ancien hameau de pêcheurs est devenu un haut lieu touristique. On y vient de loin pour s’extasier devant ce chaos rocheux aux formes intrigantes. Chapeau de Napoléon, guérite des amoureux, champignon… Saurez-vous les reconnaître ? Les plus imposants mesurent plus de vingt mètres de haut.
    Chaussez vos baskets
    Ouvert en 1907, le sentier des douaniers est le parcours idéal pour découvrir la pointe de Ploumanac’h et ses impressionnants blocs sculptés par la nature. Comptez une demi journée à pied pour parcourir ce circuit considéré comme un des grands sites naturels de la région au même titre que le cap Fréhel ou la pointe du Raz. Au coucher du soleil, le rose du granit prend des teintes orangées. Une vue magnifique.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Dans la ravissante baie de Ploumanac’h abritée par les rochers de granit rose, à l’endroit où la tradition
    fixe l’arrivée de Saint-Guirec, le saint breton de Perros-Guirec, s’élève la Chapelle, construite au  XIVème siècle. Près de la chapelle, sur la plage de Ploumanac’h, se dresse l’Oratoire (XIIème siècle) protégeant la statue en granit de Saint-Guirec. Les jeunes filles désirant se marier dans l’année, doivent planter une aiguille dans le nez du pauvre moine, ce qui explique sa face aplatie.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Le premier phare de Ploumanac'h (ou phare de Mean Ruz) date de 1860. Détruit en 1944, il a été remplacé par le phare actuel en 1945. Il indique l'entrée de la passe menant au port de Ploumanac'h. De nuit, il est repérable grâce à son feu rouge à occultations avec un secteur blanc. Cette dernière couleur n'étant visible qu'entre l'île Tomé et l'île Rouzic.
    Du phare, on a une vue directe sur le château de Costaérès, l'île Renote et sur Les Sept-Îles.

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Et oui je ne résistais pas je suis chèvre ...

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

     La guérite des douaniers

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Poudrière construite au XVII éme siècle pour abrier la poudre nécessaire aux canons de la batterie

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Maison traditionnelle

    Il était une fois un voyage 2010 - Ploumanac'h - Perros Guirec

    Nous arrivons à Perros Guirec

    Il est temps que Raymonde et moi-même rejoignons Monelle qui nous attend avec la voiture

    Nous continuerons le périple sur le prochain article

    A bientôt

     


    10 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Depuis Roscoff nous allons à

    - Carantec - (Finistère)

    L'église Saint-Carantec, de style néogothique, date du XIXe siècle et fut construite par l'architecte de l'époque, M. de Kermenguy. L'abside contient une belle croix de procession (1652) en argent et une autre plus simple devant l'autel.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    La porte monumentale

    - Saint Michel en Grève - (côtes d'Armor)

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Juste avant Saint Michel en Grève

    Le Grand Rocher domine de ses 84 m la Lieue de Grève et la baie de St Efflam. Des sentiers permettent de grimper à son sommet d'où l'on bénéficie d'une superbe vue sur la baie. A marée basse, la mer se retire ici sur prés de 3 km. La pente de la baie étant très faible, la marée monte à une très grande vitesse comme au Mont St Michel. Il y a donc lieu d'être très attentif lorsqu'on s'éloigne de la côte.
    Le site du Grand Rocher est connu sous diverses appellations comme le "Roch Karlés", "Roc'h Hirglas", "Roc'h Ellas" ou même "Roc'h al Laz" le rocher du meurtre ou du sacrifice. Le site est classé site naturel depuis 1936. C'est aussi un site archéologique. Un cimetière fut découvert et détruit entre 1839 et 1851. Ce cimetière contenait des vases remplis de cendres et de débris de coquilles. Des fouilles effectuées en 1970 relevèrent un fanum gaulois. Au XVIIIe siècle a été installé, dans une niche creusée dans le rocher, un poste de guet.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Église du XVIIe siècle dont le clocher du XVe siècle est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques de 1926.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Vue sur la grève

    Doucement nous arrivons à notre étape

    - La Clarté-Perros-Guirec- (Côtes d'Amor)

    Perros-Guirec [pɛʁɔs giʁɛk] est une commune, chef-lieu de canton du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne, en France. Elle se trouve à 78 km de Saint-Brieuc, 175 km de Rennes et 524 km de Paris.
    Perros-Guirec est située dans un site naturel protégé, au milieu d'un paysage insolite où la terre et la mer sont parsemées de rochers de granite rose aux formes qui semblent comme découpées par le vent.
    La ville a deux emblèmes : le macareux, petit oiseau marin au bec coloré dont la plus grande colonie en France niche dans les Sept-Îles, et la fleur d'hortensia particulièrement présente dans la ville et les jardins des particuliers.
    Perros-Guirec vit essentiellement du tourisme. Durant l'été, la ville prend une autre dimension tant en activités (sportives, culturelles et économiques) qu'en population (qui se multiplie par 8 environ). Elle est connue comme station balnéaire à caractère familial grâce à quelques belles plages de sable fin (Trestraou et Trestrignel) et à sa côte composée en partie de blocs de granite rose aux formes impressionnantes (la Côte de granit rose). En 2007, la ville a été élue meilleure station balnéaire de France dans une enquête réalisée par le magazine Le Nouvel Observateur1.
    La commune est divisée en plusieurs bourgs (regroupements de maisons). En dehors de la ville elle-même, les deux plus importants sont Ploumanac'h et La Clarté.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Nous giterons et dinerons ici

    Mais pour l'instant place aux visites

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Chapelle Notre-Dame de La Clarté (Itron Varia ar Sklaerder en breton), classée au titre des Monuments historiques. Cette chapelle a été construite en 1445 à la suite d'un vœu fait par le marquis de Barac'h qui fut sauvé d'un naufrage. Sur le tertre attenant à cette chapelle, on célèbre chaque année une grand'messe en l'honneur de Notre-Dame-de-la-Clarté le 15 août. Ce pardon est présidé par l'évêque du diocèse de Saint-Brieuc ou par d'autres évêques invités.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Le Christ en croix, statue de saint Yves et l'une des stations du chemin de croix

    Ensuite déambulation sur le site d'une expo de sculpteurs sur granit je ne peux que vous montrer une œuvre tant les beautés de notre voyage foisonnent.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros GuirecIl était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En allant vers le bourg, il est situé peu après le carrefour avec la D788. Parmi les sculptures de granit, citons : "Femme Fleur ou femme enceinte" de Wattel en granit beige de Bignan.

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Trégastel vu de la plage de Ploumanac'h

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

     

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    L'îlot de Costaérès et son célèbre château du XIXème siècle où l'écrivain Henryk Sienkiewicz a écrit les dernières pages de son célèbre roman historique "Quo Vadis".

    Il était une fois un voyage 2010 - Peros Guirec

    Port de plaisance bassin à flots

    La côte de granit rose a de telles merveilles que le prochain article lui sera consacré

    A bientôt 


    9 commentaires
  • Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

     Mairie de Morlaix

     Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Église Saint-Mélaine, de style gothique flamboyant (XVe siècle) dédié à Melaine de Rennes. Le prieuré de Saint-Mélaine fut fondé entre 1149 et 1157 à la suite d'une donation de Guyomarc'h III, seigneur de Morlaix. L'église fut construite à la fin du XVe siècle par l'atelier d'architectes Beaumanoir. En 1879, le lanternon de l'église a été remplacé par une flèche en bois recouverte de zinc. L'église abrite de belles sablières et statuaires du XVe au XIXe, ainsi qu'un orgue de Dallam restauré en 1971. 

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Escaliers publics anciens, venelles.

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    La rivière de Morlaix est une ria constituée par le Dosenn, né de la confluence du Jarlot et du Queffleut, au fond de laquelle se trouve la ville-pont de Morlaix, également port de fond d'estuaire, accessible par un chenal balisé à marée haute : Morlaix. Son embouchure est appelée par les Morlaisiens le Bas de la Rivière. Elle reçoit un affluent notable sur sa rive droite : le Dourduff, et un sur sa rive gauche : le Donant ou ruisseau de Pennelé.

     Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Le Port de plaisance : On y accède par la mer en remontant la rivière de Morlaix : grand ouvert sur les vastes paysages marins de la baie, l'estuaire se resserre au fil de ses méandres entre de hautes rives verdoyantes, jusqu'aux écluses qui maintiennent le port à flot. Bordé d'arbres et de hautes maisons de pierre, dominé par le viaduc, le port longe les magnifiques bâtiments XVIIIe de l'ancienne manufacture de tabac de Morlaix. Le port de Morlaix est très accessible par le TGV. Bars, commerces, jolies boutiques, cinémas, théâtre, musée, grand marché le samedi matin… Morlaix est une ville où vous vous plairez à séjourner ! C'est un très bon point de départ pour visiter tout le pays environnant.

    - Saint Pol de Léon - (Finistère)

    Saint-Pol-de-Léon [sɛ̃ pɔl də leɔ̃] est une commune française du département du Finistère, en région Bretagne.Petite cité de caractère et station balnéaire en bordure de la Manche, Saint-Pol-de-Léon est une ancienne cité épiscopale, capitale historique de l'évêché de Léon. Entre l'Armor et l'Argoat, son riche patrimoine se marie avec la mer sur la côte nord du Finistère et les champs de légumes. Capitale de la Ceinture dorée, c’est la première zone légumière de Bretagne.

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Maison prébendale de la place du Petit-Cloître, dite encore Richardine, lieu d'expositions et de conférences61. La demeure fut construite vers 1530 par le chanoine de Léon et de Nantes, Richard, dans un style appartenant à la Renaissance bretonne, en rupture avec les édifices moyenâgeux. « Prébendale » vient du fait qu’à son titre de chanoine s’attachaient des revenus ecclésiastiques ou prébendes… La façade est ornée d’un lion (emblème du Léon) et d’un dragon (hommage à Saint Paul Aurélien). Elle est confisquée à la Révolution et a accueillait de 1791 à 1805 l'école nationale d'hydrographie avant d'être vendue à différents propriétaires successifs. Elle abrite pendant la Première Guerre mondiale le « foyer du Soldat ».

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    La cathédrale Saint-Paul-Aurélien de Saint-Pol-de-Léon est l'ancienne cathédrale du diocèse de Léon, créée au VIe siècle et supprimée en 1801. L'église fait actuellement partie du diocèse de Quimper, et fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    La chapelle Notre-Dame du Kreisker (en breton léonard: Chapel Introun Varia Kreizkaer), "porte d'entrée" de la ville épiscopale de Saint-Pol-de-Léon, est un édifice majeur de l’architecture religieuse bretonne. Son clocher de granit haut de soixante dix huit mètres, un des plus hauts monuments gothiques et le plus haut de Bretagne, en fait sa particularité. "Morceau d’architecture le plus hardi qu’il eût jamais vu", selon Vauban en route pour Roscoff, le Kreisker est le prototype de nombreux "clochers-à-jour" bretons. Orgueil des marchands qui l'ont financé et décoré, il a servi de salle capitulaire aux conseils de ville et aux confréries civiles des XIVe-XVe siècles puis de collégiale abritant une psallette avant d'être ruiné par la Révolution.

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Puis nous quittons Saint Pole de Léon pour

    - Roscoff - (Finistère)

    Roscoff [ʁɔskɔf] est une commune française du Léon, dans le département du Finistère, en Bretagne.
    Ancien havre de corsaires puis de contrebandiers, d'où partirent les Johnnies vendre leurs oignons rosés, Roscoff, homologué « petite cité de caractère1 », est une petite ville balnéaire qui a conservé son patrimoine architectural des XVIe et XVIIe siècles, doublée d'un important port de ferrys. Desservi par Irish Ferries et Brittany Ferries, qui y a son siège, il relie les îles Britanniques ainsi que l'Espagne.
    Son estran, balayé par des marées dont le marnage peut atteindre 10,40 m, abrite une diversité biologique propre à deux écosystèmes d'algues frontaliers dont l'étude, en 1872, est l'origine du premier2 pôle européen3 de recherches et d'enseignement en biologie marine, la Station biologique de Roscoff. Recherché pour ses embruns iodés et la douceur d'un climat maintenue par un courant marin qui ne varie qu'entre 8 °C et 18 °C, Roscoff est aussi un séjour de post-cure qui a vu naître le concept de centre de thalassothérapie en 1899, l'institut Rochcroum, et propose, outre un établissement privé de soins de suite et de réadaptation, la clinique Kerléna, un hôpital héliomarin de référence fondé en 1900, le Centre de Perharidy.
    L'île de Batz est desservie par des vedettes à départ du vieux port de Roscoff.

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Cette chapelle est située au sommet d'un rocher et domine le fort de Bloscon. Elle est placée sous la protection de sainte Barbe, qui doit protéger la population des attaques des pirates. En 1619, Mgr de Rieux, déjà à l'origine de la construction de cette chapelle, mène une procession pour demander protection face aux enlèvements de pêcheurs locaux. L'un d'entre eux, Martin Peron, enlevé par les Barbaresques de Salé (Maroc), s'est converti à l'islam mais profite d'une halte aux Baléares pour s'échapper et revenir dans le Léon.

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    La construction de l'église fut à la fois une revendication d'autonomie politique et une ostentation ambivalente de richesses détournées des investissements.

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Roscoff : Eglise Notre-Dame de Croaz-Batz cadran méridional, peint sur pierres style en chevron. Devise : " Craignez la dernière "

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Il était une fois un voyage 2010 - Morlaix - Saint Pol de Léon - Roscoff

    Le Pont de la Corde que j'ai traversé en 2007 sac à dos

    Il est temps de reprendre la route la petite voiture rouge piaffe

    A bientôt

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires