• Lyon fin avril

    Lyon en mai

    Ce lundi 30 avril je suis à Lyon  sur les quais de Saône 

    Lyon en mai

     

    Fleuris

    Lyon en mai

    Passerelle Masarick 

    Lyon en mai

    Je t'ai vu clocher vernissé de l'église Saint Pierre de Vaise 

    Lyon en mai

     La Saône et Caluire en face 

    Lyon en mai

    Le pont schuman depuis le quai 

    Lyon en mai

     Alors je le traverse

    Lyon en mai

    Direction le 1er arrondissement

    Salle Rameau qui en a vu bien des spectacles

    Après la fermeture pour raison de sécurité de la salle philharmonique du quai Saint-Antoine, Georges Martin Witkowski souhaite que soit réalisée une nouvelle salle de concert pour y accueillir la Société musicale qu’il a créée (actuel Orchestre national de Lyon). La ville de Lyon possède la parcelle située entre la rue Hippolyte Flandrin et la rue Louis Vitet ; un arrangement habile entre la ville et la compagnie immobilière du 1er arrondissement est adopté par le Conseil Municipal le 25 février 1907. Il prévoit que la ville cède à la compagnie le terrain utile à la construction mais qu'elle devienne propriétaire du nouvel édifice. Pour compenser les coûts de construction et d'installation, la compagnie obtient pour 60 ans la gérance de la salle.

    Au printemps 1907, Armand Fallières, président de la République, et Georges Clemenceau, président du Conseil, sont à Lyon pour poser la première pierre de la nouvelle salle de concert. La compagnie immobilière du 1er arrondissement est dirigée par l’architecte lyonnais François Clermont qui, déjà assisté d'Eugène Ribout, a construit 25 immeubles le long des rues de la Martinière, Thimonnier et Louis Vitet. Ils vont donc construire, en à peine plus d’un an, dans le style « Art nouveau » qui leur est cher, la salle de concert qui à l’époque est d’une capacité de 1 535 places assises. Aujourd’hui, selon la configuration, elle ne peut plus accueillir que 670 à 865 spectateurs.

    Le 8 novembre 1908, l’orchestre de la Société des grands concerts de Lyon, constitué de plus de 200 musiciens, inaugure la salle avec l’air des Fêtes d’Hébé, de Jean-Philippe Rameau, et de la Neuvième Symphonie, de Ludwig van Beethoven. La salle Rameau est l’une des premières salles spécifiquement dédiées à la musique symphonique construites en France. Lyon en mai

    Lycée La Martinière 

    à Lyon en 1735 dans le quartier des Terreaux, d’une famille de tonnelier, Claude Marin s’engage à 16 ans dans les troupes de la Compagnie Française des Indes Orientales. Il rejoint Pondichéry comme simple soldat. Après la défaite des Français à Pondichéry et le traité de Paris en 1763, la Compagnie Française des Indes ne tarde pas à faire faillite. Claude Martin se met au service des troupes anglaises puis se lance dans les affaires avec une grande réussite. Il sera tour à tour conseiller financier et politique tant des anglais que des nababs, industriel, commerçant, banquier, promoteur immobilier, militaire, terminant sa carrière avec le grade de Major Général.
    Il meurt en Inde le 13 septembre 1800, à la tête d’une immense fortune. Il est enterré en Inde mais lègue par testament la quasi-totalité de sa fortune à la ville de Lyon, à charge pour elle de faire «établir une école pour instruire un certain nombre de garçons et filles». L’institution devra porter le nom de «la Martinière».

     

    Lyon en mai

     Sur les pentes de la Croix-Rousse l'église du Bon Pasteur

    L'église du Bon-Pasteur est une église désaffectée située à Lyon, rue Neyret sur les pentes de la Croix-Rousse, près de la montée de la Grande Côte. Elle dédiée au Bon Pasteur, figure allégorique de Jésus, dans l'Évangile de saint Jean et l'Évangile de saint Luc. Elle est caractérisée par sa porte inaccessible.

    Lyon en mai

     Pour continuer à monter il faut 

    Lyon en mai

     Avoir un bon coeur mais aussi du souffle 

    Lyon en mai

     Les nuages noircissant me tomberont sur la tête alors que je cherche un endroit pour déjeuner 

    J'avais heureusement un parapluie breton qui ne se retournera pas sous la bouresque 

    Lyon en mai

     Depuis l'esplanede de la Montée de la Grande côte vue sur les monts du Lyonnais à l'horizon 

    Lyon en mai

     Mur peint à la croix-rousse

    Lyon en mai

    J'ai beaucoup aimé ce petit texte au bas du mur peint

    Je vous mènerais plus tard à l'Hôtel Dieu ...

    A bientôt

     

    « Après la trempette la recherche des dolmensBonne fête à toutes les mamans du monde »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    Vendredi 1er Juin à 22:19

    Merci pour cette balade dans Lyon. J'aimerais bien y revenir quelques jours. Bisous

    15
    Jeudi 31 Mai à 10:22

    Bonjour Mounette

    Jolie balade dans Lyon ! Je me propose d'y faire un tour au mois de juin dans les pas de mon ami René Dejean aujourd'hui décédé. Graphiste de réputation internationale, il était aussi auteur de plusieurs livres sur les traboules notamment. Il avait « inventé » une balade intra-muros dite Parcours des Cinquante en collaboration avec l'O.T. de Lyon et j'avais eu la chance d'y participer une fois à son invitation.

    J'attends juste que le beau temps s'installe car aller faire des photos sous la pluie ...

    Bises

    14
    Mercredi 30 Mai à 09:48

    c'est magnifique comme endroit

    et la péniche ah un rêve , et oui  le rêve de mon compagnon d'y vivre un jour

    qui sait si on gagne un bon gros loto lol

     

    13
    Samedi 26 Mai à 10:05

    Quel plaisir de retrouver cette si belle ville de Lyon !

    Grand Merci pour ce joli cadeau photos.

    Bon week-end, dame Océane.

    Bisous.

    12
    Vendredi 25 Mai à 21:31

    coucou dame Mounette,grande voyageuse , un petit tour à Lyon , jolies photos , bonnes promenades et A+

    bises du troubadour

    11
    Vendredi 25 Mai à 18:00

    tu voyages beaucoup et c'est très bien !

    10
    Vendredi 25 Mai à 13:38

    Bonjour Jacqueline,

    A te lire , on voit tout le plaisir que tu as pris à visiter même s'il faut du souffle et......un parapluie !! 

    N'aimerais tu pas te rendre à Lyon début décembre pour assister à la fête des lumières ?

    Je te souhaite un bon week end ensoleillé, sans gros nuages noirs au dessus de ta tête où que tu sois . 

      • Vendredi 25 Mai à 13:45

        J'ai vécu à Lyon quelques décennies àlors la fête des Lumières je connais. Bisous

    9
    Vendredi 25 Mai à 10:20

    Bravo Lucien B, il est fort joli votre petit texte sans prétention mais fort plaisant à lire !

    Excellent W E.

    8
    koukou42
    Vendredi 25 Mai à 10:11

    Bonjour Jacqueline,

     

    Nous avons vu un spectacle un trente et un décembre en cette salle Rameau et ça marquise emmaillotée .

    La vue de Lyon de la Croix-Rousse se mérite d'un peu d'efforts.

     

    Nous sommes passés ce dimanche voir la réhabilitation de l'Hôtel-Dieu qui est splendide.

     

    Bise.

     

    Philippe.

     

     

    7
    Vendredi 25 Mai à 09:43

    Coucou Mounette,

    Une superbe balade dans Lyon que je connais très mal, à part les gares de Perrache et de la Part-Dieu, et bien entendu le tunnel de  Fourvière et ses bouchons ! Merci pour tes belles photos et tes explications.

    Bises et bon vendredi

    6
    Vendredi 25 Mai à 08:33

    Rien que de voir des escaliers, j'abdique

    Gros bisous Jacqueline et bon Dredi

    5
    danae
    Vendredi 25 Mai à 08:31

    Dire que tu as monté les escaliers jusqu'à la Croix Rousse, chapeau ! Bises ma belle

    4
    Vendredi 25 Mai à 08:05

    Merci de me faire connaitre Lyon ou je n'ai jamais mis les pieds avec ces quelques photos

    bonne journée

    3
    Vendredi 25 Mai à 07:04
    Pastellle

    Une bien longue balade que tu as faite ! Il est beau ce dernier mur, de même que la petite phrase. 

    2
    Vendredi 25 Mai à 06:44

    Je suis à une heure de Lyon alors tu penses que je connais bien la ville mais j'apprécie toujours le regard des autres sur les lieux que je connais. Bises et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :