•  

    Le chat dans le chaudron  (A & A et Cie n° 67)

     Photo d'Yveline Gautron

     

    Le chat dans le chaudron

     

    Je ne suis peut-être pas breton

    Tombé dans la potion magique

    Pas Ondine féline d’Océanique

     Pas de velours mon chaudron

     

    Pourtant comme bien je m’y sens

    Humant la senteur des Fuchsias

    Ou les effluves des aliments

    Cuit sur braise pour le repas

     

    De là j’ai une position stratégique

    Vue à cent quatre-vingts degrés

    Aux oiseaux je donne la réplique

    Eux cui-cui moi en miaou mêlés

     

    Certains font la sieste en hamac

    Moi je la fais en chaudron

    Certains déifiés à Karnak

    Moi je suis prince des mirons

     

    A voir ce beau matou heureux 

    Moi vouloir être chat …

    Le chat dans le chaudron  (A & A et Cie n° 67)

    Vous avez aimé

    Vous aimerez aussi  la prestation de mes associés

    Petitalan

    http://petitalanplus.apln-blog.fr/

    Alain Gautron

    http://alain.apln-blog.fr/ 

     


    15 commentaires
  • Dimanche c'est chat

     

    Mounette m'a acheté un nouveau panier elle avait peur que l'autre soit trop petit pas assez confortable

    Dimanche c'est chat

    Qui s'est installé dans mon lit ...

    Dimanche c'est chat

    Allez allez Caramel 

    Dimanche c'est chat

    Je promène ma souris ben oui quoi 

    Dimanche c'est chat

     

    J'ai pas mis mon harnais 

    De toute façon je ne peux pas passer 

    Pourtant ça doit être chouette ...

    Dimanche c'est chat

     

    Allez bouge-toi Caramel ...

    Dimanche c'est chat

     

    Bon je vais faire la sieste tout ça m'épuise

    A bientôt je sais pas quand car Mounette m'abandonne elle part à Lyon le 27-04. 

    Qu'est-ce que je vais devenir ...

    Je vous raconte plus tard

    MIAOU


    14 commentaires
  • Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

     

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    En rouge le sentier de G Cadoudal 

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

     

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

     

    Non pas la ria mais le reflet de la maison dans une flaque d'eau 

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

     

    Où le nuage cache le soleil et l'oiseau à la lisière

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Un peu de fantaisie dans la chevelure de ce bel arbre 

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Et là le sentier côtier s'arrête  la petite route me ramènera à ma voiture (voir la carte)

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Retour à la voiture 

    Puis arrêt à nouveau à Pen-er-Pont

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Entre Ria

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

     Et étang

     Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Entre étang

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Et les vasières de la Ria

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 3

    Et soudain un bel arc-en-ciel

    A bientôt pour la suite avec le petit patrimoine autour de Locoal-Mendon 


    12 commentaires
  • Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    On poursuit le sentier qui débouche sur un splendide panorama de la ria. On distingue Saint-Cado, à Belz, Sainte-Hélène, des îles, au raz de l'horizon que le ciel breton emplit.

     

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    En face Sainte Hélène

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

     

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 2

     

    La mort plutôt que la grâce

    En contrebas, la roche plonge dans le fjord morbihannais. Les parcs à huîtres ont remplacé la cale où les barques chouannes devaient être amarrées. Le chemin se poursuit en longeant la ria, révélant petites plages et grands pins, entre terre et mer.

    Combien de combats ont eu lieu ici ? Combien de chouans ont couru sur cette grève ?

    En 1799, Cadoudal devient Commandant de l'armée catholique et royale de Basse-Bretagne pour une troisième chouannerie qui échoue encore, alors que Napoléon Bonaparte prend le pouvoir. Il proposera à l'Alréen de devenir général de brigade dans l'armée républicaine. Cadoudal préfèrera s'exiler en Angleterre pour fomenter plusieurs plans pour renverser le premier consul Bonaparte. De retour en France pour en mettre un à exécution, il est arrêté et guillotiné en 1804, refusant la grâce qui lui est offerte alors qu'elle ne l'est pas à ses officiers.

    A suivre ... à bientôt


    11 commentaires
  • Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Un lieu, une histoire. Ce superbe sentier de promenade, traversant la forêt puis longeant la ria d'Étel est aussi un haut-lieu historique : le chemin de Georges Cadoudal.

    À l'extrémité de l'une des pointes de la presqu'île de Locoal, qui s'avance dans la ria d'Étel, près du village de la Forest, on parvient à l'orée d'un bois. C'est là que débute un petit chemin creux, entouré de murets centenaires qui nous transporte plus de 200 ans en arrière.

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    1793 : après avoir participé à la guerre de Vendée, aux côtés des royalistes contre les Républicains, Georges Cadoudal est revenu sur ses terres, à Auray, où se trouvent aujourd'hui sa maison natale et son mausolée, à Kerléano, et à Locoal-Mendon dont est originaire sa mère. Il y prend le commandement des troupes locales de chouans, participant notamment à l'expédition de Quiberon en 1795, y soutenant vainement le débarquement des nobles émigrés en Angleterre, en vue de rétablir la monarchie.

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

     

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Regarder le ciel au travers des branches

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Une cache indétectable 

    Il devient ensuite commandant en chef de l'armée catholique et royale du Morbihan, avec laquelle il tient tête, dans les campagnes, à l'armée républicaine. Durant cette période, Georges Cadoudal fait de cette pointe de la presqu'île de Locoal, l'une de ses bases.

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Ainsi, aujourd'hui encore, au détour du chemin qui porte son nom, on découvre la « cache de Cadoudal »... Sur un talus, de grandes pierres de taille en marquent l'entrée. À l'intérieur, subsiste un petit espace dans lequel on imagine des chouans tapis, préparant une embuscade. On comprend aussi comment cette cache était indétectable . Les lieux sont imprégnés de l'histoire chouanne, dont la légende a traversé les siècles.

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Sur les pas de Georges Cadoudal à Locoal-Mendon (Morbihan) - 1

    Un peu plus loin, un impressionnant chêne, contemporain du grand chef royaliste, couvre de ses branches la clairière au centre de laquelle il a poussé. Il a forcément vu passer Cadoudal et ses hommes. Le sentier mène à la ria, essentielle pour les chouans. Ses méandres, ses îles et presqu'îles, ses criques, leur permettaient de fuir leurs adversaires, et de rejoindre Nostang ou Sainte-Hélène, sur l'autre rive. Cette terre natale de Georges Cadoudal était une base idéale.

    Sur mes photos le texte est de Ouest-France

    A suivre le long de la Ria

     


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires