• Vézelay - Le Puy en Velay 2011 - Le Puy en Velay

     

    Vézelay - Le Puy en Velay 2011 - Le Puy en Velay

     

     

    Vézelay - Le Puy en Velay 2011 - Le Puy en Velay

     

    Une Vierge noire, objet de nombreux pèlerinages au cours des siècles, trône sur un maître-autel baroque. L'actuelle effigie remplace celle qui aurait été offerte par Saint Louis à son retour de la croisade d'Egypte, et qui fut brûlée lors de la Révolution française.

     

    Vézelay - Le Puy en Velay 2011 - Le Puy en Velay

    31 mai : Mounette pensait bien pourvoir dormir ce matin, mais c'était sans compter sur la magie du partage. Debout 5 h 45 petit Déj. 6h30 et messe des pèlerins 7 h. C'est émouvant de les voir partir. Avant, bénédiction devant la statue de Saint Jacques. A l'appel des nationalités on constate l'universalité de ce pèlerinage. Puis par la grande porte ouverte, ils s'en vont encapuchonnés car ce matin il pleut et Mounette compatit. Elle se souvient de ce premier départ. Il ne pleuvait pas, c'était l'inconnu. Depuis elle a parcouru ~5500 km. Ses pieds ses chevilles ses jambes ses genoux ses hanches l'ont accompagnée, les épaules et le dos ont porté le sac. Elle est fière d'eux !

    Hommage à ma carcasse (Ecrit à mon retour en 2011)

    Partant sur le Chemin

    Du Puy à Fis Terra

    De Vannes à Vannes

    Un Tro Breiz en Bretagne

    D'Arles à Puente la Reina

    De Paris à Roncevaux

    De Vézelay à Andélaroche

    Vous avez souffert mes pieds

    Puis vous vous êtes aguerris

    Pour me donner

    La liberté d'esprit

    D'Andélaroche au Puy

    Merci

     

    Vous les chevilles

    Qui parfois flanchez

    Mais toujours vaillantes

    Vous avez suivi

    Merci

     

    Sans vous les jambes

    Aux mollets fermes

    N'êtes jamais restées derrière

    Courageusement avez dit oui

    Merci

     

    Genoux charnières

    Avez aussi souffert

    Mais le soir câlinés

    Le matin toujours prêts

    Malgré quelques soucis

    Merci

     

    Hanches équilibre

    Après être chauffées

    Sans jamais rechigner

    Sur les chemins fleuris

    Merci

     

    Posé sur les épaules

    Le sac parfois lourd

    Avait pris appuis

    Merci

     

    Ajusté sur le dos

    A se faire oublier

    Réserve indispensable

    Donnait le change

    L'eau de vie

    Les en-cas d'énergie

    Merci

     

    A vous les chaussures

    Quelques fois remplacées

    Aux semelles usées

    Avaient cette année

    Votre contrat, remplit

    Merci

     

    Sans toi ma carcasse

    un peu fléchissante

    Je ne serais

    Qu'un pur esprit

    Merci

     

    Elle remercie son ange qui a été à ses côtés chaque jour. Le 28 mai lorsqu'elle n'avait pas de gîte, il lui a envoyé une voiture pour la conduire auprès de ses hôtes. Cette journée gagnée lui a évité de marcher ce jour sous la pluie.

    Elle retourne au gîte, boit un café avec les hospitaliers, discute. Hier elle a vendu à un des hospitaliers "le guide de l'eau" de son amie Nathalie, jacquet comme elle. Elle a un gîte sur le Chemin d'Arles. Ce guide indique tous les points d'eau sur le Chemin du Puy en Velay jusqu'à Santiago. De plus il est agrémenté de pensées philosophiques sur l'eau et la vie. Les chaussures lacées et le sac bouclé le tout sous la cape de pluie elle va faire quelques emplettes de dentelles : cadeau !!!!! Ensuite elle passe à la sacristie pour proposer le guide ! Elle est dirigée vers une librairie qui les approvisionne. Bonne accroche elle laisse le deuxième exemplaire qu'elle avait emmené. Puis tranquillement elle se dirige vers la gare pour prendre son train pour Lyon. Là surprise elle retrouve Jean Jacques qui rentre à Macon. Ils sont contents de se revoir, se racontent leurs dernières étapes. Ils se séparent à Lyon !

    "Chacun son chemin

    Chacun son destin"

    Monelle la fidèle amie l'attend ! Il lui faudra quelques jours pour revenir complètement du Chemin qu'elle retrouve chaque nuit dans ses dérives oniriques.

    Mounette s'efface doucement pour laisser place à Jacqueline. Peut-être reviendra-t-elle l'année prochaine.

    Merci à vous amies et amis qui avaient suivi les péripéties de Mounette.

    « Vézelay - Le Puy en Velay 2011 - Vorey sur Arzon - Polignac - Le Puy en Velay (2)Noir et blancs »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    19
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 21:07

    Tu fais bien de remercier ton corps : pieds, chevilles, hanches, etc... Je comprends que tu en rêves les jours suivants...

    18
    Philippe D
    Lundi 12 Octobre 2015 à 21:50

    J'ai vraiment peu de temps pour visiter les blogs en ce moment. Le temps file plus vite que l'éclair ! 

    Je viens toutefois faire un tour au Puy puisque je ne connais pas encore cet endroit célèbre.

    Bonne semaine; 

    17
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 18:23

    superbe le poème

    16
    Samedi 10 Octobre 2015 à 23:11
    magnifique ta première photo avec ses ombres diluées
    15
    Samedi 10 Octobre 2015 à 20:27
    Que de merveilles !
    14
    Samedi 10 Octobre 2015 à 18:52

    Une ville que j'apprécie.

    13
    Samedi 10 Octobre 2015 à 18:24
    j'aime ce cadrage du dernier cliché et aussi la vue
    12
    Samedi 10 Octobre 2015 à 16:10

    Alors, c'est fini ??? C'était mon rêve il y a quelques années de faire le "camino", mais la vie en a décidé autrement. Mais je me suis régalée à te suivre ! Bravo Mounette. Et en lisant ta réponse à Danae, j'en conclus que tu as fait le chemin de Stevenson, non ? Bisous.

    11
    Samedi 10 Octobre 2015 à 15:38

    Dommage que les bonnes choses aient une fin. Mais ce chemin  t'a certainement enrichie . J'ai pris plaisir à te suivre, à découvrir certaines étapes et à vibrer sur les chemins que j'avais moi-même parcourus. Merci d'être venue feuilleter les pages de mon carnet de voyage. A bientôt. Chinou

    10
    Samedi 10 Octobre 2015 à 15:22

    bonjour océanique,

    tu nous quittes, oh !

    bonne journée, bises, véronique

      • Samedi 10 Octobre 2015 à 15:24

        Non je ne vous quitte pas c'est Mounette qui a terminé son chemin.

        Bisous

    9
    Samedi 10 Octobre 2015 à 11:32

    merci Océane  pour ces partages ! superbes photos et récits  !  bonne pause  bon weekend  gros bisous  A+  amicalement 

    8
    Samedi 10 Octobre 2015 à 11:03

     bonjour  

    un bel hommage

    c'est vrai il fallait une bonne carcasse pour  réaliser   ce périple 

     moi j admire  

     bises 

     et bon samedi pour toi

    7
    Samedi 10 Octobre 2015 à 10:56

    Un très bel article pour clôturer tous ces chemins mais les souvenirs, eux, resteront blottis au fond de ton coeur !!!

    Bonne journée avec plein de gros bisous

    Monelle

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Samedi 10 Octobre 2015 à 09:51

    Bravo Mounette ! Et merci pour la statue de Saint-Jacques, merci pour la merveilleuse Vierge Noire, et merci pour ce bel hommage aux pieds, aux chevilles, aux genoux et aux hanches, et aux épaules ! Bisous et belle journée. 5500 km, quel périple !

    5
    Samedi 10 Octobre 2015 à 08:22

    Coucou Mounette, car pour moi, tu resteras toujours Mounette ! De beaux souvenirs tout de même, et un hommage à ta carcasse que je ne connais pas. Bravo. Bises et bon samedi. ZAZA

    4
    Samedi 10 Octobre 2015 à 08:19

    C'est déjà fini, dommage, j'aimais bien lire tes péripéties maisje comprends Mounette a besoin de repos et les chaussures doivent être usées. Bravo les genoux et le reste ont bien résisté et l'ange est remercié mais il est toujours là veillant sur la pèlerine en pause. Gros bisous

      • Samedi 10 Octobre 2015 à 10:46

        Non là Danae les chaussures étaient neuves. Elles ont encore marché dans les Cévennes dont le récit viendra plus tard et elles marchent toujours mais plus modestement.

        Bisous

    3
    Samedi 10 Octobre 2015 à 07:59
    H-IL

    Ben tu nous quittes ?

    Gros bisous Jacqueline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :