• Tempêtes

    Tempêtes

     

    Chaos

     Venu du fond des abysses, Chaos,

    Le dieu des profondeurs,

    Remonte à la surface,

    Joue avec les vagues.

    Entre-elles se télescopent.

    Nait alors la houle,

    Entrainée dans une valse folle,

    Poussée vers les côtes escarpées.

    Le vent de mer prend le relais.

    C’est le chaos en mer d’Iroise.

     

    La Bretagne se désespère.

    Mais Chaos n’en a que faire.

    Il joue, il joue sans répit,

    Pas même une petite accalmie.

    Les hommes crient : Odieux

    Soit l’ouragan, tempétueux.

     

     

     

    Venu du fond des abysses,

    Chaos reprend ses droits;

    Pas d’état d’âme humaniste.

    L’Océan est son terrain de jeu.

    Rien ne pourra le dompter.

    Il se donne en spectacle,

    Réduisant à néant nos conquêtes,

    Comme fétus de paille.

    Il entre dans les maisons.

    Dort dans les lits.

    Mène au désespoir,

    Les rêves de toute une vie.

     

    Une vie … un rien dans l’univers

    Saurons-nous avoir l’humilité ???

     

    Océanique 08 02 2014

    « Expo photos autour de la Maison rénovée du garde-barrière à Caluire (rhône)Mon Orchidée »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Samedi 15 Février 2014 à 11:03
    Joseph Guégan

    Très beau texte et le choix du dieu Chaos est bien approprié pour cette période tumultueuse et  désorientée.

    23
    Jeudi 13 Février 2014 à 22:39

    la nature est indomptable et l'humain tout petit face à elle . C'est à la fois beau et tragique . ton poème traduit bien tout ça . bonne soirée

    22
    Jeudi 13 Février 2014 à 17:24

    la misère des Breton est bien retranscrit par ton poème

    pas de répit pour eux depuis deux mois

    il faudrait que cela cesse enfin

    et que tous nos voeux soient enfin entendu

    assez de misère pour tous ces gens de l'ouest au sud rien n'est épargné

    bisous

    21
    Jeudi 13 Février 2014 à 17:12

     bonsoir

     la mer quand elle  est rugissante est superbe

     c'est pour cela quelle nous attire  , au point que certain n hésite pas à prendre des risques pour la  voir de plus prés

    pour avoir naviguer pas mal je peut dire aussi quelle est  imprévisible par tous les temps

     et certains l 'ont payé  très cher

     bonne  fin d e journée pour toi

     bises Océanique

    20
    Jeudi 13 Février 2014 à 10:02

    Ton poème est un bel hommage à Chaos, le Dieu des profondeurs !

    Mer, montagne, océan, lLa Nature reste la Nature, Belle mais non soumise.

    Les photos sont bien choisies.

    Bonne journée. Ymi.

    19
    Jeudi 13 Février 2014 à 09:57

    Hommage à tous les Bretons qui ont été si durement éprouvés ces dernières semaines et bien plus puisque ça dure depuis Noël 2013 il me semble..Je compatis à leurs énormes désarrois et difficultés. Bravo pour ta superbe photo qui témoigne de la violence et du côté superbe des flots déchaînés et cette écume blanche qui ressemble à de la crème chantilly.. merci pour tes mots si juste et qui montre que nous sommes vraiment très petits devant les éléments, quels qu'ils soient..Douce et belle journée

    18
    Jeudi 13 Février 2014 à 00:00

    chaotique mais beau

    17
    Mercredi 12 Février 2014 à 22:18
    J'aime beaucoup ton poème ... et j'ajoute que les photos mises l'illustrent admirablement ! Cordiales amitiés & à +
    16
    Mercredi 12 Février 2014 à 21:24

    Ce chaos est bien destructeur mais nous avons tellement voulu le contrecarrer qu'il en vient parfois à contourner notre malice pour s'abattre et nous abattre. Tes mots sont, comme toujours, superbes. Merci pour ce beau moment de lecture !


    Bises,


    François.

    15
    Mercredi 12 Février 2014 à 21:22

    bonsoir Océanique .... ton poème sur la fureur de Chaos est magnifique, j'adore .... on a presque l'impression a travers le rythme des mots d'entendre  mugir les vagues .... Espérons que Pontos  saura calmer Chaos et rendre à la mer ses flots harmonieux sous le regard étoilé et serein d'Ouranos ...

    bonne soirée mon amie - gros bisous 

    14
    Phildes
    Mercredi 12 Février 2014 à 21:10
    Chaos se déchaine sur la Bretagne. Les Bretonnes doivent bien tenir leur coiffe! Mais qu'est-ce qu'ils lui ont fait, les Bretons?
    13
    Mercredi 12 Février 2014 à 20:28

    Bonsoir Jacqueline. Ton poème est très beau et c'est un bel hommahe à tous les Bretons durement touchés ces dernières semaines. Bisous

    12
    Mercredi 12 Février 2014 à 18:06

    Bonsoir,

    La Bretagne n'en finit pas de subir les caprices du temps ...

    Action de l'homme sur le climat....

    En tout cas voir Quimperlé noyé est désespérant ...

    J'espère que cela va bientôt terminer.

    Chez moi pas de vague déferlante pas d'inondation où l'on perd tout où le désespoir s'installe mais de fortes bourrasques de vent et la pluie incessante, l'humidité pénètre dans les maisons...un temps déprimant ....

    Je crois que nous pouvons abandonner la notion de "saisons"...

    Bonne soirée.

     

    11
    Mercredi 12 Février 2014 à 16:02

    C'est magnifique Mounete, et ce texte illustre bien ce que nous vivons depuis plus de 2 mois. Cela continue aujourd'hui avec Tini, et ce week-end, nous pourrons crier en  choeur houlala avec Ulla...!!!! Bises et bon après midi. ZAZA

     

    10
    Mercredi 12 Février 2014 à 15:35

    la nature reprend ses droits

    beaucoup de phénomène naturels en ce moment

    un beau texte

    belle fin de journée
    bisous du mercredi

    9
    Mercredi 12 Février 2014 à 15:05

    Bonjour Océanique,

    Un très beau poème ( j'ai eu plaisir à le relire plusieurs fois ) Et de plus magnifiquement illustré.  Bises bien amicales.

    Henri.

    8
    Mercredi 12 Février 2014 à 14:30

    merci pour ton bel article


    tu me dis :tant qu'il est encore temps, pour aller  à  Ténérife ! , je comprends physiquement?


    c'est une destination super bien adaptée pour tous :il y a des touristes de tous pays, tous âges  et pas forcément en grande forme physique


    mais le soleil et les fleurs ça revigore!


    bonne journée

    7
    Mercredi 12 Février 2014 à 12:33
    Bonjour un beau poeme d'actualité! Depuis plus d'un mois la bretagne souffre ... quand les élements se déchainent rien ne peut les arreter. un peu de soleil mais toujours ce vent ... bonne journée amitiés
    6
    Mercredi 12 Février 2014 à 09:15
    Pastellle

    Très beau poème, qui exprime parfaitement ce que je ressens. Et superbes photos !

    5
    Mercredi 12 Février 2014 à 09:08

    Un très beau poème pour tous les meurtris de CHAOS qui nous offre pourtant des images si belles !!

    Gros bisous et...

    4
    Mercredi 12 Février 2014 à 09:06

    joli poème sur les tempêtes;

    belle journée, oceanique;

    3
    Mercredi 12 Février 2014 à 09:02

    Chaos rend quelquefois les lieux de bords de mer sublimes, comme nous avons pu le constater hier, mais aussi infâmes lorsqu'il rentre dans les maisons, pauvres gens, je les plains. Tout est dualité. Bises Mounette

    2
    Mercredi 12 Février 2014 à 08:35

    L'humain est peu de chose face aux forces de la nature. Chaos, lui, poursuit son destin et n'en a que faire de nous. Ton poème exprime très bien cette cruelle réalité...

    Bises et bon mercredi

    Alain

    1
    Mercredi 12 Février 2014 à 07:41
    jean-pierre c

    bonjour Jacqueline . c'est vrai qu'il y a une belle ressemblance entre neige et écume . bonne journée et gros bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :