• Nantes en février (suite)

    En quittant le centre ville je longe le quai le long de l'île de Nantes

    Le Belem est parti en voyage

    Nantes en février (suite)

    Le Maillé-Brézé est d'abord destiné à être un escorteur antiaérien, mais est refondu escorteur en anti-sous-marin. Mis sur cale à Lorient le 9 octobre 1953, et lancé le 2 juillet 1955, il est admis au service actif le 4 mai 1957. Il est marrainé par la ville de Saumur. Il est le septième élément d'une série de 18 escorteurs d'escadre.

    Ses missions, s'étalant sur dix ans, l'ont conduit dans l'Atlantique et la Méditerranée où il a connu une importante activité. Entre janvier 1967 à août 1968, il est refondu pour être équipé de moyens de détection et de lutte anti sous-marine dont un sonar remorque tres caracteristique. L'essentiel de sa mission a alors été le soutien à la Force Océanique STratégique (FOST).

    Il est désarmé le 1er avril 1988, et renommé Q661. Il est remis à l'association « Nantes Marine Tradition », et devient un important musée naval à flot, ouvert depuis le 1er juillet 1988. Il fait l'objet d'un classement au titre objet des monuments historiques depuis le 28 octobre 1991

    Nantes en février (suite)

    ...

    Nantes en février (suite)

    Au loin la grue sur l'île de Nantes 

    Nantes en février (suite)

    Puis je remonte le quai des Fleurs

    Nantes en février (suite)

    ...

    Nantes en février (suite)

    ....

    Nantes en février (suite)

    ...

    Nantes en février (suite)

    ...

    Nantes en février (suite)

    ...

    Nantes en février (suite)

    Et là le ciel menace

    Heureusement quand il éclatera je serais à l'abri à côté de l'Eléphant

    Puis je me dirige vers  le petit restaurant repéré lors de ma dernière pérégrination nantaise

    A plus tard pour la suite 


    17 commentaires
  • Dimanche c'est chat

    Bonjour Miaou

    C'est cool quand on regarde la télé 

    Mounette est assise sur le fauteuil et moi relax sur la chaise de bureau

    Mounette met ses pieds à côté de moi et moi je mets ma papatte douce sur son pied ...

    Dimanche c'est chat

    Un matin je sors mais qu'est-ce que ça fait là … je renifle

    Dimanche c'est chat

    C'est Mounette qui a mis la chaise là pour monter dessus et prendre le nuage en photo 

    Dimanche c'est chat

    Et zoomer sur celui-ci

    Dimanche c'est chat

    Alors j'ai fait un peu de gymnastique ...

    Coucou Mounette

    Dimanche c'est chat

    Et 5 minutes après la terrasse était trempée 

    Heureusement j'étais rentrée

    Et mardi dernier Mounette m'a laissée toute la journée pour aller à Nantes et bla bla et bla bla car elle avait rendez-vous

    Mais ça vous le savez déjà elle m'a raconté ses péripéties mais je la laisse vous raconter ...

    A bientôt Miaou


    18 commentaires
  • Nantes en février

    Le 18 février je fais une caresse à Quya

    Et hop rendez-vous à Auray pour le blablacar à Nantes

    Voyage convivial. Un couple qui va dans le sud (Lyon puis l'Ardèche ben oui quoi depuis la Bretagne c'est le sud on a bien ri)

    Je prend le tram pour le centre ville. La Tour de Bretagne ne se visite qu'à partir de 14h15 dommage il fait beau 

    Nantes en février

    Qu'à celà ne tienne je vais visiter la basilique Saint Nicolas

    De la chapelle primitive devenue église en 1287, on ne sait rien. L’église Saint Nicolas fit l’objet d’importants travaux de restauration et d’agrandissement de 1448 à 1483. Cependant, elle fut laissée sans entretien par la suite, jusqu’au début du 19ème siècle où elle s’avéra trop petite pour accueillir la population. Sous l’impulsion du curé de la paroisse, l’abbé Fournier, futur évêque de Nantes, une nouvelle église de style néo-gothique va commencer à s’élever. Orienté Nord-Sud en raison de l’exigüité du terrain (et non Est-Ouest comme le voulait la tradition), l’édifice a été construit en trois tranches : de 1844 à 1848, de 1851 à 1854 puis de 1865 à 1869 par les architectes Jean-Baptiste Lassus, Henri-Théodore Driollet et Gustave de Bourgerel.

    L’église fut consacrée le 10 octobre 1876 et érigée en basilique le 28 octobre 1882.

    Très endommagée par les bombardements de septembre 1943, elle fit l’objet d’un important chantier de reconstruction entre 1953 et 1974.

    Après son classement au titre des monuments historiques en 1986, de grands travaux de restauration furent entrepris à partir de 1996. Ils permettent d’admirer à l’extérieur sur la façade Sud le grand portail et le tympan : à noter la statue de Saint Nicolas bénissant le visiteur, réalisée par Vallet et dont les traits sont empruntés à ceux de Mgr Fournier.

    A l’occasion de travaux de réaménagement des abords de St Nicolas en 2017, des fouilles ont fait apparaître le sol de plusieurs maisons autour d’une cour centrale.

    Le clocher ou flèche, en pierre, repose sur une tour carrée puis octogonale au sommet. Elle mesure 100 mètres. La basilique s’étend sur 86 m de longueur sur 32 m de large, sa hauteur sous voûte est de 24m.

    Nantes en février

    La nef

    A l’intérieur, sous le porche sud, on peut admirer l’envolée de la grande nef et de l’autel monumental. 

     

    Nantes en février

    L'orgue

    L’orgue de tribune, de 42 jeux, initialement construit par Louis Debierre, a été remplacé par un instrument néo-classique réalisé par Joseph Beuchet en 1963. Il sera complété en 1985 par Jean Renaud. Inachevé, le grand orgue sera entièrement modifié et restauré par le facteur d’orgues Bernard Hurvy en 2002-2004.

    L’orgue de chœur est également l’œuvre de Louis Debierre.

    Nantes en février

    Rosace

    Nantes en février

     

    Le tombeau de Félix Fournier décédé en 1877, est installé en 1883. Je ne l'ai pas photographié

    Nantes en février

    Le mobilier néo-gothique fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 20 novembre 1985, un an avant que l'église ne soit elle-même classée le 6 novembre 198613.

    Nantes en février

     

    Dans la partie haute du chœur et dans les bras du transept, notez le retour complet du triforium et des galeries.

    Nantes en février

    Nantes en février

    Nantes en février

    Nantes en février

    En redescendant vers les quais une belle fresque 

    Une grande fresque murale d'une largeur de quatorze mètres et large de douze de haut orne le mur d’un immeuble de la rue de l’échelle qui conduit à la place royale.

    Cette fresque du peintre muraliste Jean-Yves Jodeau rend hommage au plus célèbre des enfants de la ville : Jules Verne.

    Le peintre a choisi ici de traiter les souvenirs d’enfance de l’écrivain à Nantes.
    Ainsi, vous distinguerez le portrait de Jules Verne travaillant sur un manuscrit, le port de la ville de Nantes et des machines imaginaires renvoyant à l'univers romanesque de notre homme.

    Nantes en février

    Passage rue du puits d'argent

    Je me dirige ensuite vers l'Île de Nantes avant d'aller déjeuner

    En attendant à bientôt


    16 commentaires
  • Bécassine

    Bécassine est un personnage de bande dessinée créé par l'écrivaine Jacqueline Rivière et le dessinateur Émile-Joseph-Porphyre Pinchon et apparu pour la première fois dans le premier numéro de l'hebdomadaire pour fillettes La Semaine de Suzette daté du 2 février 1905 .

    Cette naissance littéraire de Bécassine est cependant infirmée par Pinchon qui prétend que le fondateur de La Semaine de Suzette, Maurice Languereau, lui a demandé dès 1904 d'illustrer « l'histoire d'une petite Bretonne à son départ de village pour venir se placer à Paris ».

    Je ne vais pas vous raconter l'histoire de Bécassine qui a quitté sa Bretagne natale pour faire "bonne" à Paris

    Mais comment sa petite fille ou une de ses descendantes vit sa modernité

    Bécassine

    Elle est jeune et jolie 

    Sa grand'mère aussi était jeune elle était jolie

    Mais alors qu'elle ne connaissait rien de ce qui se passait au-delà de sa région elle était très naïve et parfois la proie des prédateurs Bécassine moderne se joue des clichés  tout en regardant la tradition par ses bons côtés. Elle va danser dans les fest-noz et autres festivals

    Bécassine

     Quand elle va à l'ïle de Groix elle part à la pêche mais n'oublie jamais son parapluie qui lui sert à se protéger ... de la pluie du soleil et même l'aide à marcher sur les sentiers côtiers 

    Bécassine

     A Groix elle peut aussi prendre sa byciclette pour parcourir les petites routes de Port Tudy à Locmaria

    Du Bourg au phare de Pen Men 

    Elle est même venue jusque chez moi où elle a prit ses quartiers

    Bécassine

    Comme son aïeule elle fait sauter les crêpes 

    Pour ça Bécassine est très douée. Dame c'est une bretonne

    Bécassine

    Dernièrement elle a même participé aux vendanges.

    Quoi du vin en Bretagne vous aviez cru qu'il n'y avait que du cidre ... et autre chouchen

    La Bretagne, terre de vignes ? C’est le pari osé de Mathieu Le Saux et Noémie Vallélian, qui veulent planter 4 hectares de vigne sur l’île de Groix. Pour financer leur projet, une campagne de crowdfunding est lancée.

    Bécassine

    C'est l'automne et la voilà partie ramasser des champignons dans les bois de Camors près de chez moi.

    Si vous passez par là vous la rencontrerez peut-être 

    ****

    Vous avez aimé ces Bécassines elles sont l'oeuvre de Dominique Gouronc 

    L'effet-mer 

    Tableaux en sable naturel

    Bienvenue sur le site l'effet mer

    Ma rencontre avec le sable date de 1999. Ce fut une révélation. C'est devenue une passion.

    Au fil des années et d'innombrables heures de travail,j'ai acquis un savoir-faire,ma technique s'est affinée, mes sources d'inspiration se sont enrichies, ma créativité s'est libérée.

    Chacun de mes tableaux est une pièce unique dont la matière première est le fruit d'un collectage amical de sables provenant de près de 600 plages, lacs, volcans, rivières ou déserts du monde entier. 

    Alors bienvenue et bon voyage à travers les sables d'effet-mer.

    ******

    Le support utilisé est une feuille adhésive recouverte d'une pellicule de papier appelé polyphane. 

    Le tableau est soit un dessin original soit un modèle décalqué sur le support cité plus haut. 

    Ensuite, l'artiste découpe au cutter la pellicule de papier afin de coller le sable. Le souci majeur est que, une fois le sable collé il est difficile - voire pratiquement impossible - de le modifier. Donc attention, il faut être sur de soi! 

    La préparation est relativement longue, la réalisation encore plus suivant le tableau à faire. Beaucoup de temps, de patience et de minutie car chaque détail est important.

    A bientôt pour d'autres découvertes 

    Sur ma page facebook je partage les oeuvres de Dominique mon amie 


    39 commentaires
  • Dimanche c'est chat

    Dimanche c'est chat

    Dimanche c'est chat

    Dimanche c'est chat

     Dimanche c'est chat

    Bonjour Miaou

    En ce moment je suis beaucoup plus en mode relax que courate au jardin sauf quand la nuit s'avance à petits pas 

    J'ai plus de mal à rentrer et puis j'arrive en miaulant et là c'est grands câlins à ma Mounette et à ma gamelle

    Vous savez la gamelle c'est très très important pour moi

    Dimanche c'est chat

    Alors quand j'ai vu ces deux souris manger mes croquettes je me suis dépéchée de tout finir

    Je suis sûr que la gentille véto va trouver que je mange trop ...

    Dimanche c'est chat

    C'est comme quand le soleil caché dans le nuage a avalé le funambule

    Dimanche c'est chat

    Qui est le peintre qui a fait ce beau tableau de ciel

    Dimanche c'est chat

    Là c'est la lune qui joue au funambule sur la trainée d'avion dans le ciel bleu du matin

    Dimanche c'est chat

    Alors que le soir de pleine lune (minuit) elle jouait à cache-cache dans les nuages de la nuit noire

    Dimanche c'est chat

    Pour ensuite apparaitre en tunique blanche à 8h

    Je vous souhaite un bon dimanche les copains copines 

    A bientôt M I A O U 


    19 commentaires