• Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon (1)

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

    Bonjour je suis la mouette qui va vous guider dans cette étape. Laissons les deux nanas à leurs retrouvailles

    Je vous présente la presqu'île de Quiberon et son front de mer

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

    Pour venir elles ont pris le "Tire bouchon" mais non pas pour boire mais pour voyager

     La ligne d’Auray à Quiberon est une ligne de chemin de fer française à voie unique et écartement normal. Elle permet, à partir de la gare d'Auray, la desserte de la presqu'ile de Quiberon.

    Elle est construite par l'Administration des chemins de fer de l'état, puis mise en service en 1882. En 1972, le trafic voyageurs, qui n'est plus assuré l'hiver, est limité à deux trains quotidiens pendant l'été. Pour faire face à l’encombrement chronique de l'unique route permettant de rejoindre la presqu'île de Quiberon depuis le continent, la ligne prend un nouveau départ en 1985, avec la mise en service de navettes à tarif unique, proposé conjointement par la région Bretagne et la SNCF dans le cadre du service TER Bretagne. Le nom de ce service de navettes est directement lié aux embouteillages que les trains permettent ainsi d'éviter : « Tire-Bouchon ». Cette exploitation permet une desserte plus consistante de la presqu'île pendant les deux mois de la saison estivale. Le reste de l'année, un service routier par cars TIM, organisé par le département du Morbihan, permet les liaisons entre les gares d'Auray et de Quiberon.

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

    C'est pas la grande marée, c'est pas la tempête mais les vagues roulent à marée montante

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

    Pas à vélo pour marcher le long de la côte sauvage

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

    Pas en voilier non plus mais à pied 

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

    Et le ressac drosse avec ardeur la plage

    Quand Lyon vient en Bretagne : Quiberon

     La côte sauvage et son château Turpault qui essuie toutes les tempêtes du large. Le château date de 1904.

    Je vous laisse, je vais rejoindre mes copines sur la plage ... A bientôt

    « Escapade iodée à l'Île de Groix (Morbihan) - Du charme du gîte au retourQuand Lyon vient en Bretagne : Quiberon (2) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    22
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 21:54

    Encore une belle façon de nous faire découvrir ton coin !!

    Je relance le blog des plaisanciers
    Bonne soirée et bises de
    Fichier hébergé par Archive-Host.com

    21
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 16:14

    salut

    le soleil apparait de plus en plus

    la chaleur est de retour

    bonne journée

    20
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 07:09
    H-IL

    De belles photos en chantant

    Gros bisous Jacqueline et bon Cremerdi

    19
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 03:09
    J'aime bien les couleurs de la photo avec le voilier. (C'est difficile de mettre un commentaire sur ce blog, la fenêtre a beaucoup de mal à s'ouvrir)
    18
    Philippe D
    Mardi 28 Juillet 2015 à 21:42

    Je vais découvrir Quiberon avec toi car, même si je suis allé 3 fois en Bretagne, je n'ai jamais visité Quiberon. 

    17
    Mardi 28 Juillet 2015 à 19:32
    Bien belle la balade, même s'il manque le soleil
    16
    Mardi 28 Juillet 2015 à 18:19

    Je t'échange un peu de mon soleil et de la chaleur qui règne ici contre quelques litres d'air marin bien iodé.   ;-)   A très vite

    15
    Mardi 28 Juillet 2015 à 17:38
    Bonsoir Océanique,
    Merci pour cette jolie balade. Une région que je ne connaîtrais sûrement jamais ... Passe une bonne soirée, bises Véronique
    14
    Mardi 28 Juillet 2015 à 15:45

    Je sens l'air iodé depuis ici....smile

    J'aime bien quand les éléments sont un peu agités.

    Très intéressant de te suivre.

    Bises et amitiés des montagnes.

    13
    Mardi 28 Juillet 2015 à 15:02
    salut c'est un coin où j'aimerais passer mes vacances bonne journée
    12
    Mardi 28 Juillet 2015 à 13:25

    La presqu'île de Quiberon, je connais mais je n'ai jamais pris le "tire-bouchon". Bisous

    11
    Mardi 28 Juillet 2015 à 12:56

    magnifique paysage....la mouette est un joli guide

    bises

    françoise

    10
    Mardi 28 Juillet 2015 à 11:58

    un bon souvenir sur cet endroit avec un soleil de plomb et des langues qui trainaient parterre

    bisous

    9
    Mardi 28 Juillet 2015 à 11:54

    quel joli paysage

    8
    Mardi 28 Juillet 2015 à 10:14

    ce n'est pas cette ligne de chemin de fer qu'on appelle "le tire bouchon" ?

    surement un clin d'oeil au embouteillage entre Quiberon et le continent pendant les vacances !

    Ce chateau de la pointe, il me faisait rever quand j'étais petite, j'y voyais toutes sortes de choses, princesses, sorcières ....

    Bonne journée

    7
    Mardi 28 Juillet 2015 à 10:10

    Magnifique photos de cette côte sauvage Mounette. Aurais-tu retrouvé Monelle ?

    Bises et bonne journée. ZAZA

    6
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:59

    Hélas ! mon commentaire est passé sur ton article précédant !

    En regardant ton blog, je ne l'ai pas mis au bon endroit ...

    Je n'ai pas le plaisir de connaitre cette île de Groix

    Merci pour toutes ces belles photos !

    Cordiales amitiés & à +  happy

    5
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:41

    Coucou Océanique, bien pratique ce petit train tire bouchon qui évite les bouchons sur la route ! Je devine le plaisir à marcher avec ta fille le long de cette jolie côte escarpée avec les gros rouleaux de la mer. Bonne journée à vous deux et bises

    4
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:17
    belle journée, océanique
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 28 Juillet 2015 à 09:09

    Quel bonheur que cette promenade dans les embruns à l'écoute du ressac  ! Et quel délice que cette découverte du petit train qui dessert Quiberon depuis Auray ! Merci Océanique.
    J'y suis allée une fois, mais l'été et en voiture, ce ne fut qu'un embouteillage d'un bout à l'autre et nous n'avons rien vu... Pourtant c'était en 1978 je crois. Bonne journée, bisous !

     

    2
    Mardi 28 Juillet 2015 à 08:49
    joli ce dernier cliché
    1
    Mardi 28 Juillet 2015 à 08:12

     et respoirez l air de la côte sauvage sans modétarion

     bonne journée  sur la côte 

     kénavo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :