• Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    L'Hôtel-Dieu de Lyon est l'un des plus grands bâtiments de la presqu'île de Lyon. Il est construit en bordure ouest du Rhône, dans le quartier de Bellecour. Premier hôpital lyonnais (les premiers bâtiments sont attestés en 1184). En 2007, il a été décidé de transférer ses services dans d'autres établissements afin de pouvoir vendre son bâtiment et son site exceptionnels. De 2010 à 2015, le bâtiment resta désaffecté, et d'importants travaux prévus sur environ trois ans pour une utilisation hôtelière, muséale et également pour accueillir la cité de la gastronomie en 2017. L'ensemble de l’édifice a été classé monument historique par arrêté le 21 novembre 2011.

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Plus grand chantier privé de réhabilitation d’Europe, l’ancien hôpital réouvre ses portes aux lyonnais et aux touristes après 4 ans de fermeture. Classé au patrimoine historique, le public peut désormais investir les cours et jardins animés par les restaurants, commerces et bureaux, écrivant ainsi une nouvelle page de l’histoire de Lyon.

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Amédée Bonnet (1809-1858) est un médecin français, chirurgien de l'Hôtel-Dieu de Lyon, membre de l’Académie de médecine ; il est l’un des précurseurs de la chirurgie orthopédique.Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Entre boutique et chantier

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Cette chapelle, d’architecture baroque, dédiée à Notre Dame de la Pitié a été construite, attenante au cloître, entre 1637 et 1655, selon les dessins d’Anthoine May et les plans de l’architecte Guillaume Ducellet.  Elle a été réalisée par les maîtres maçons Le Rupt et Chana. Située à l’emplacement de l’ancien hôpital, sa façade de style baroque, augmentée de deux élégants clochers, donne sur la place de l’hôpital.  L’édifice fut construit entre 1637 et 1655. Les travaux de façade ne commencèrent qu’en 1646. Dès le  début du XVIIIe siècle de nombreux travaux ont été menés par Jean Delamonce  avant que celui-ci, assisté de son fils Ferdinand, établissent les dessins d’un corps de porche qui ouvre sur la place de l’hôpital, reliant ainsi tous les bâtiments. Sur l'impulsion du Pr Claude Lapras, neurochirurgien à l'Hôtel-Dieu, qui perçoit l'intérêt artistique et patrimonial de la chapelle, les Hospices Civils de Lyon décident de la restaurer. Cette restauration est la première depuis 150 ans, elle vise à supprimer d'une couche très épaisse de poussière consolidée. 

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

     

    L’histoire de l’hôtel Dieu de Lyon après la Révolution

    A partir de 1789, période révolutionnaire, le Grand Hôtel Dieu va connaître quelques revers sévères. Un décret supprime les ordres religieux et les organisations médicales, entrainant la démission des recteurs. De nombreux dégâts ont touché l’édifice, qui au passage est pillé et mis dans une situation financière catastrophique. Cette période difficile va durer 10 ans : en mars 1797,  la première commission administrative des Hospices Civils de Lyon se réunit et une nouvelle institution née de la réunion de l’Hôtel-Dieu et de la Charité voit le jour dès 1802, les Hospices Civiles de Lyon, ou HCL.

    Au XIXème, L’Hôtel-Dieu sera encore agrandi et devient un haut lieu de la chirurgie, et les gros travaux se termineront en 1847.

    En 1914, l’hôpital devient hôpital militaire et ce jusqu’en 1923. L’histoire de l’hôtel Dieu de Lyon s’est aussi faite avec la grande histoire de France, la qualité des personnels permettant de prodiguer des soins reconnus.

    En 1934 il est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques ce qui permit la conservation en l’état de ce joyau.

    Le grand dôme fut détruit par le feu en 1944 juste à la Libération. La reconstruction du dôme ne se fera qu’en 1957,  selon les plans initiaux de Soufflot légèrement modifiés dans sa composante par ses élèves. Cette reconstruction sera la dernière opération d’envergure jusqu’à la reconversion du site.

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    On pénètre dans ce cloître par la place de l’hôpital. Son portail dorique précède une coupole sur pendentifs qui a été exécutée par l’architecte Jean  Delamonce et son fils Ferdinand au début du XIXe siècle. Un bas-relief en bois, situé au tympan, est du sculpteur Simon Guillaume. Dans  les galeries voutées d’arêtes,  on peut consulter les noms des généreux donateurs de l’hôpital  inscrits sur des plaques de marbre.  Ce bâtiment, construit entre 1633 et 1636 s’appuie sur le seul mur restant de la période médiévale.

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

     

    LE « PETIT DÔME »

    Ce premier dôme à pans  a été érigé par le maître maçon Jacques Blanc.  Il a une hauteur de 26 m, et une forme carrée de 11 m de côté.  L’autel, au centre,  où étaient célébrées les messes pour les malades, est en marbre polychrome.   Dans la galerie du rez-de-chaussée, deux tombes  ont été réinstallées après avoir été retrouvées dans la cour de l’ancienne pharmacie, autrefois cimetière  de juifs et de protestants.  Il s’agit de pierres tombales de deux jeunes filles anglaises dont l’une, Elisabeth Temple, était la fille du poète anglais Arthur Young.

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Photo prise lors de l'exposition des 111 des arts en 2010

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

     

    Photo prise en 2010 lors du vernissage de l'exposition des 111 des arts de Lyon dans la grande salle du Dôme de l'Hôtel-Dieu

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Cette affiche est d'autant plus émouvante pour moi que c'est à cette occasion que j'ai rencontré Monelle l'année précédente (11-2008)

    J'aurais une veste blanche ... (Monelle) J'aurais une veste noie (Mounette)

    C'est grâce à Raymonde que nous avons fait connaissance. Elles étaient toutes les deux sur les "Amicaliens"

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    Lors des fêtes des Lumières le 6 décembre 2009

    Quand l'Hôtel Dieu de Lyon entre sans complexe dans le luxe

    8 décembre 2011

    A bientôt en Bretagne

    « Bonne fête à toutes les mamans du mondeEscapade à Groix (1/4) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    19
    Lundi 4 Juin à 15:50

    Bonjour Mounette

    J'ai prévu d'aller faire un 'tit tour à Lyon prochainement, j'irai jeter un œil pour voir la réalisation.

    Bises

    18
    Dimanche 3 Juin à 15:37

    nous connaissons Lyon  mais là tu fais fort avec ses photos

    merci et bises

    17
    Jeudi 31 Mai à 10:49

    Lyon, une ville que je ne connais pratiquement pas, mais que j'aimerais bien découvrir un de ces quatre ! Bises.

    16
    Mercredi 30 Mai à 18:33

    Salut,
    C'est super le temps aujourd'hui.
    La balade était au programme.
    Bonne journée

    15
    Mercredi 30 Mai à 16:28

    Bonjour Océanique,

    Un très joli reportage sur cette belle ville de Lyon..

    Puis cette rencontre avec Monelle qui ne peut s'oublier.
    Bisous

    14
    Mercredi 30 Mai à 09:43

    bonjour océanique

    son historique est très intéressante

    et le bâtiment est d'une très belle architecture

    tes photos en soirée sont superbes elles aussi

    amitié et belle journée à toi

    13
    koukou42
    Mercredi 30 Mai à 07:49

    Bonjour Jacqueline,

     

    J'aime bien cette nouvelle version de l'Hôtel-Dieu que je connais un peu plus par tes explications.

     

    Bonne journée.

     

    Bise.

     

    Philippe.

    12
    Mardi 29 Mai à 22:42

    J'ai admiré ce bâtiment lors de la Fête des lumières il y a quelques années. Bisous

    11
    Mardi 29 Mai à 19:32

    C'est une belle visite que tout mon offre là.

    10
    Mardi 29 Mai à 18:24

    la  me fait découvrir un peu de cette  grande ville 

     bonne soirée pour toi 

     bises Océane 

    9
    Mardi 29 Mai à 17:09

    Bonsoir Océanique,

    C'est une belle réhabilitation !!!!

    Bonne soirée. Mamyariane15

    8
    Mardi 29 Mai à 15:34

    Salut,

    C'est super cette réhabilitation.

    Les bâtiments sont superbes.

    Bonne journée

    7
    Mardi 29 Mai à 14:36

    ...ça , c'est un article consistant de chez consistant !

    La photo  prise en 2010 est superbe en la regardant un moment, ça fait bizarre aux yeux.

    Bon aprem !!

    6
    Mardi 29 Mai à 14:33

    Bonjour Océanique , oui une belle ville que je ne connais pas ! . Ville très interessante au point de vue culturel . Bon début de semaine et merci pour ta visite sympa , bisous , escapade , 

    5
    Mardi 29 Mai à 09:20

    Merci Mounette pour ce magnifique billet qui me fait découvrir certains bâtiments de Lyon.

    Bises et bon mardi

    4
    Mardi 29 Mai à 08:43

    Bonjour Océanique un beau reportage sur bâtiment magnifique.

    merci pour les explications intéressantes.

    bonne journée maelys

    3
    danae
    Mardi 29 Mai à 08:30

    La rencontre avec Monelle, un bon souvenir. Bises 

    2
    Mardi 29 Mai à 07:42

    Un très bel édifice. Je connais un peu la ville. Notre fille y a fait ses études, à l'université Lumière. Et puis nous avons de la famille dans la région.

    Amicales bises

    1
    Mardi 29 Mai à 06:46

    Bonjour Océanique. Ca fait plaisir de voir des photos de la bonne ville de Lyon, pas loin de chez moi. La prochaine fois que tes pas t'amènent en Rhône-Alpes, je te rencontrerai avec plaisir. Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :