• Mon Chemin de Compostelle - 17

      Mon Chemin de Compostelle - 17

     

    11 juin– Saint-jean-Pied-de-Port – Roncevaux (27km) 

     

    Mon Chemin de Compostelle - 17 

    Aujourd’hui elle marche avec un petit sac. Elle doit redescendre cet après midi, dormir à nouveau dans le gîte et prendre son train le lendemain. En partant, il pleuvine un peu, rien de sérieux. La dernière étape commence, pas très très dure mais dure longtemps dira-t-elle plus tard à M. lors de son appel. C’est pour ça que s’est très dur lui répondra-t-il.

     

    Mon Chemin de Compostelle - 17 

      

    Le chemin monte constamment jusqu’au col de Bentarte. Où croyez-vous que soit P. !!! Devant bien sûr. Jacqueline est sereine pour sa dernière étape, si P. veut partir devant et bien qu’il y aille. Il l’attend bien un peu au début. Au moment de tourner sur la gauche elle le voit puis plus rien. Elle regarde bien le marquage, tourne, suit un pèlerin espagnol, il doit savoir. Plus de marquage. Le chemin est agréable mais un doute l’assaille soudain et s’il n’allait pas à Roncevaux, et si elle se perdait. P. n’a pas de portable, pas de liaison possible. Elle s’en remet à ses anges gardiens. Le chemin débouche sur une petite route. Toute la montée s’est faite sous le soleil mais ils ne pourront pas admirer le versant français qui est noyé sous une couche épaisse de nuages, seules les cimes noires des Pyrénées émergent. Le jeune espagnol semble aussi paumé qu’elle. La route monte en virage. Si elle monte c’est déjà bon signe. Après quelques émotions, ils rejoignent le GR65 juste au niveau d’une table d’orientation.

     Mon Chemin de Compostelle - 17

    Mon Chemin de Compostelle - 17

      

    Soudain le portable sonne : c’est M. qui leur envoie un message   

    d’encouragement « Chers vous 2 marcher avec vous a été un vrai bonheur que je ne suis pas prêt d’oublier. Pour P. Bon Camino espagnol mon ami. Bises à vous 2 » Après quelques minutes de marche, elle aperçoit P. qui l’attend. Elle lui montre le message. Ils n’ont pas pris le même chemin. P. a dû tourner sur la gauche puis sur la droite alors que Jacqueline est allée tout droit après avoir tourné à gauche. Petite pause. Jusqu’à Roncevaux ils ne se quitteront plus. Le portable sonne à nouveau, elle ne peut écouter le message car ils viennent d’entrer dans la zone espagnole et elle doit s’identifier.

     

    Mon Chemin de Compostelle - 17

     

    Ils cheminent jusqu’à la Vierge d’Orisson, puis la Croix de Pierre. Pour la pause casse-croûte ils s’installent à l’ombre sur le chemin traversant le bois d’Arloté. Plus loin, ils s’arrêtent à la Fontaine de Rolland et s’y désaltèrent.

    Mon Chemin de Compostelle - 17 Mon Chemin de Compostelle - 17

     

    Mon Chemin de Compostelle - 17

      

    Après la borne indiquant le passage en Espagne par le col de Bentarte (alt. : 1337m), ils attaquent la descente sur Roncevalles (alt. :1057m) (Roncevaux en français). M. qui a fait le Camino espagnol l’année dernière en partant de Saint-Jean-Pied-de-Port (alt. : 171m) avait dit à P. de prendre la route. Que croyez-vous qu’ils firent ? Ils prirent le chemin par la forêt. A leur décharge le chemin ombragé était tentant par rapport à la route sous le soleil, ils avaient déjà marché presque sans ombre. Alors … Une fois arrivés, ils ne regretteront pas. Le Chemin est très beau, il serpente parmi une forêt de hêtres. Grâce au marquage bien fait on ne peut pas se perdre. Jacqueline dit à P. de marcher à son pas, elle se retrouvera bien. « Non, je ne veux pas que tu te perdes ». Son souci à elle est de ménager ses genoux car la descente est royalement casse jambes. Il ne faudrait pas que, si près du but qu’elle s’est fixé, elle échoue. Elle nous exhorte, nous les pieds, à être vaillants et invoque ses anges gardiens. Nous sommes sous le charme et serons à la hauteur. 

     Mon Chemin de Compostelle - 17

    Nouvelle liaison sur les ondes avec M. Il pense qu’ils doivent être arrivés. Eux ne voient pas le bout du chemin, sont en plein brouillard, décrivent le paysage. « Il doit vous rester encore un ou deux km, tu devras rester en bas ce soir ». Jacqueline, découragée, lui dit qu’elle est attendue pour revenir à Saint-Jean-Pied-de-Port avec des pèlerins belges. C’est alors que P. aperçoit les toits du Monastère de Roncevaux. « Vous êtes arrivés, félicitations ».

    Nous sommes en Espagne. Pour gîter on ne réserve pas en Espagne. Le premier arrivé pose son sac et lorsque le gîte est complet, il faut aller ailleurs. Aussi il leur faut chercher le monastère, faire tamponner leur carnet et se désaltérer. Ils retrouvent les 4 Libournais, les Belges et les Suisses. Les pèlerins de l’Oise qui étaient avec nous à Saint-Jean-Pied-de-Port se sont arrêtés à Hunto en France, quelques dommages physiques se faisant sentir.

     

    Mon Chemin de Compostelle - 17Ce soir P. dormira au monastère, ainsi que les Libournais. Ils se quittent. Ce n’est qu’un au revoir mon ami du Chemin. Demain il repartira sur le Camino Espagnol. Bon Chemin Pascal. Jacqueline ne t’oubliera pas. 

    Photos du net Mon Chemin de Compostelle - 17

    Jacqueline avait voulu offrir le vin hier soir mais P. n’a pas voulu. « Au moins laisse-moi t’offrir la bière avant que tu continues ton chemin ». Refus à nouveau, elle insiste et là le refus est catégorique. Elle est un peu peinée. Carrément bourru !!!. Depuis que le moment de se retrouver seul, sans le groupe dans lequel il s’était bien intégré, se précise, P. cache, sous une attitude brusque, une grande sensibilité. Jacqueline a apprécié sa gentillesse, toujours prêt à aider, son savoir vivre. Aussi elle ne lui en veut pas. Elle espère que le Chemin lui apportera d’autres amis.

     

                       
    La prémonition s’est révélée exacte. Elle peut maintenant laisser toutes ses craintes derrière elle et déguster son bonheur qu’elle fait partager à ses amis et sa famille. C’est par le biais des ondes qu’elle les informe. A peine deux minutes après, Ph. l’appelle. Il est heureux pour elle.      

     

    Elle saura par une gentille carte que P. est aussi arrivé au bout de son chemin. Elle lui avait dit le connaissant un peu, soit de s'arrêter un jour soit de réduire les distances. Il lui avoue que faute de l'avoir écouté il a faillit ne pas finir.

     

    Demain soir elle dormira chez elle après 26 jours de marche plus un jour de repos et 764 km ~ . Depuis bien d'autres km sur d'autres chemin viendront se joindre

     

    Lyon le Puy

    Aire sur Adour - Saint Jean Pied de Port

    Roncevaux - Santiago - Cap Finistère

    Tro Breiz en Bretagne de Vannes à Vannes

    Chemin d'Arles - Arles à Puenté la Reina

    Paris - Roncevaux

    Vézelay - Le Puy 

    « Je suis fière de vous les petits »

     

    Vendredi 11 juin

     

    « Mon Chemin de Compostelle - 16Désespérence »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    29
    Mardi 18 Juin 2013 à 18:54

    J'ai toujours aimé te suivre sur ce chemin. Belles photos et ressenti "fort". Douce soirée et bises. 

    28
    Lundi 20 Mai 2013 à 05:59

    Coucou, quel dommage que tu soies pas venue. Tu aurais rencontré Martine qui a  fait le Chemin dont une partie avec Clarisse. On en a beaucoup parlé et elle avait apporté ses photos.

    Big bisous de Haute-Savoie.

    27
    Dimanche 19 Mai 2013 à 18:00

    Je te suis toujours sur ce chemin : un plaisir !

    Cordiales amitiés & à +

    26
    Dimanche 19 Mai 2013 à 15:39

    Bonjour Jacqueline, la fin de ton Chemin me rempli d'émotion et je suis heureuse d'avoir suivi le Chemin grâce a ton récitm Merci du partage. Bisous. Gigi

    25
    Dimanche 19 Mai 2013 à 14:49

    Quel chemin, Jacqueline ! Et toute seule un bon moment... Bravo à toi

    24
    Samedi 18 Mai 2013 à 22:43

    Quelle fierté de pouvoir raconter ainsi, car il faut bien l'avouer, c'est assez éprouvant
    mais pour les ampoules dommage .... ne faut-il pas changer de chaussettes 2 ou 3 foispar jour et de la chaussette double !! foi d'une ancienne marcheuse

    Copier/coller. News.
    Nous sommes arrivés à  Dakhla /Maroc, vraiment le bout du monde,
    Des kms et des kms de ligne droite en plein désert RIEN à voir
    2000 A/R kms pour rencontrer    Siratus

    signature

    Gros Bisou et Bon  weekendFichier hébergé par Archive-Host.com

    23
    Samedi 18 Mai 2013 à 19:24

    ah j'ai vu aussi cette aprème les mêmes moutons mais face à une maison en ruine

    22
    Samedi 18 Mai 2013 à 12:26

    Bravo pour ce très beau partage de ce récit vérité et des photos qui en attestent..amitiés, Anne

    21
    Samedi 18 Mai 2013 à 12:10

    Chapeau bas MADAME quel courage je suis epoustouflée, quant au récit il était passionnant on aurait pu s'y croire sans les ampoules aux pieds cas braves qui ont accepté cette torutre quotidienne , bisous Jacqueline

    20
    Samedi 18 Mai 2013 à 10:20

    L'intérieur de l'église de Ronceveaux est très beau !
    Bon week-end

    19
    Samedi 18 Mai 2013 à 10:08

    Je viens m'asseoir dans la jolie église de ta première photo. C'est reposant. Bises et bon we Mounette

    18
    Samedi 18 Mai 2013 à 09:49

    Heureuse et fière, tu peux l'être !

    Bravo !

    Que ce grand week-end te soit agréable.

    Bisous.

    17
    flipperine Profil de flipperine
    Samedi 18 Mai 2013 à 00:02

    que de kms parcourus

    16
    Vendredi 17 Mai 2013 à 21:47

    On a un peu l'impression de le faire avec vous ce Chemin. Je pense que cela doit faire de la peine de se séparer de certaines personnes avec qui on a marché longtemps, partagé des joies et des épreuves,  Bisous et douce soirée

    Alain

    15
    Vendredi 17 Mai 2013 à 20:55

    J'espère un jour arriver jusque là...

    Mille bravo à toi pour avoir parcouru ce fabuleux Chemin.

    Gros bisous et bonne nuit.

    14
    Vendredi 17 Mai 2013 à 19:07

    ce chemin doit être fabuleux à faire;

    bonne soirée;

    13
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:35

    C'est magnifique ton récit ! Bravo pour Roncevaux, ce devait être beau ! Je comprends la rudesse au moment de se quitter pour ne pas montrer  une sensibilité trop grande ! De grands moments. J'aime bien la statue de la Vierge. Le bois de hêtres est impressionnant. Bises Mounette

    12
    Vendredi 17 Mai 2013 à 17:18
    j'admire ce courage dans ce parcours un chemin qui permet de se faire des amis Très bon weekend et très belle fin de journée ti bo
    11
    superrony
    Vendredi 17 Mai 2013 à 15:34

     Et merci qui ? merci les pieds et les genoux.

    Quant à P., tu lui diras qu'il est trop bourru et croisé avec un ours des cavernes.

     Bonne pente et bonne côte.

    bizzz

    René

    10
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Vendredi 17 Mai 2013 à 14:43

    Bonjour Océanique,

    Ce premier chemin est terminé, Quel courage, mais que de magnifiques souvenirs, que tu sais si bien nous conter. Merci. Bises bien amicales.

    Henri.

    9
    MONICA ET LA MER
    Vendredi 17 Mai 2013 à 14:23

    Merci  POUR  CES VUES DE RONCEVAUX

      je pense que ce nom nous parle à tous   historique  ... une bien belle étappe

     bonne journée

     bises océanique

    8
    Mimi de Bruges
    Vendredi 17 Mai 2013 à 13:17

    J'ai été 2 fois à Roncevaux et chaque fois dans la brume, c'était triste. Bravo à tes pieds et leurs copains les genoux, tu as été au bout grâce à eux.

    Merci pour tes récits toujours passionnants à lire.

    Gros bisous

    7
    Vendredi 17 Mai 2013 à 12:38

    Une belle suite toujours aussi agréable

    A bientôt

    6
    Vendredi 17 Mai 2013 à 10:34
    jean-pierre c

    bonjour Jacqueline . de saint-Jean a Ronceveaux , je n'ai pas trouvé long en voiture !! par contre le temps était pourri en arrivant . c'était lugubre . bonne journée et gros bisous 

     

    5
    Vendredi 17 Mai 2013 à 10:33

    tu peux être fière de tous ces km parcourus en quelques années qui t'ont laissé de très bon souvenir à nous raconter pour notre plus grand plaisir

    bisous

    4
    Vendredi 17 Mai 2013 à 10:03

    Belle étape ma belle.....

    j'irais bien à cette heure-ci !

    Je ne savais pas qu'en Espagne, on ne pouvait pas réserver....

    il faut avoir confiance alors....advienne que pourra !

    Bisous bisous et merci pour ce superbe partage...que j'apprécie énormément, tu t'en doutes !

    3
    Monelle Profil de Monelle
    Vendredi 17 Mai 2013 à 09:04

    Et voilà ton premier chemin terminé avec plein de bons souvenirs dans ta tête !! Des souvenirs que tu aimes raconter et que j'aime entendre !!!

    Bonne journée - gros bisous

    2
    Vendredi 17 Mai 2013 à 08:38

    ah j'adore ça lorsque ça monte et super être avec ces moutons

    1
    Vendredi 17 Mai 2013 à 07:57

    Bravo Mounette.... une sacrée marcheuse tout de même. A roncevaux, tu n'as pas trouvé l'olifant de Roland ????

    Bises et bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :