•  

     

    Je vous ai captivé

     

    Vous m'avez capturée

     

    Puis vous êtes reparti

     

    Me laissant incueillie

     

    Mélancolie

     


    24 commentaires
  • Photo Ph Dagorne 

    Végétation de Provence 

    Sur un lit mousseline 

    Parure de turquoise 

    Se cache la belle ondine 

     

    Il ne la voit pas 

    Son visage d'opaline 

    Fait masque à son regard 

    Elle frémit la coquine 

     

    Sautant sur les rochers 

    En cascade divine 

    Offre sa nudité 

    En gouttelettes fines 

     

    De dépit, il s'écrie 

    Ne t'aime pas Mélusine 

    Elle s'envoile de crépuscule 

    Essuie une larme chagrine. 

     

    Le ciel s'endeuille en ténèbres 

    Le lac s'horizonne en colline 

    Se taisent alors les cigales 

    S'évanouie la belle Ondine

     

     


    22 commentaires
  •  

     

    Quand j'aurai ôté toutes mes fioritures 

    Me présenterai, à vous, en pure nudité 

    Un triangle épuré, pour seule parure, 

    Vers vous, dévouée, m'inclinerai 

     

     

    Saisissant à mains jointes le cierge 

    Baiserai du bout des lèvres brulantes 

    Comme vestale au cœur de vierge 

    Ce phallique cristal vénéré des Atlantes 

     

     

    J'allumerai du regard, la flamme 

    Puiserai l'énergie à l'aune de votre âme 

    Faisant jaillir la douceur volcanique 

     

     

    Recueillie comme le nectar des dieux 

    Vous laissant désarmé, épuisé et heureux 

    Comme la vague dans la houle océanique.

     

    http://data0.eklablog.com/oceanique/mod_article50037742_504b3bca6c04c.jpg


    25 commentaires
  •  

     Je suis de roc

     

     Je suis de roc et de pierres 

    Pourquoi vous obstinez-vous 

    A envahir mon univers 

    Pourtant je vous l'avoue

     

    Votre présence m'illumine 

    Met du soleil sur mon chemin 

    Et parfois je m'imagine 

    En harmonie main dans la main

     

    Je suis de roc et de pierres 

    J'aime aussi votre univers  


    39 commentaires
  • La Sérénité

     

    Ce n'est pas manque de désir 

    Ce n'est pas sensualité refoulée 

    C'est accepter que soit donné 

    Une ouverture sur l'avenir 

     

     

    C'est vivre chaque instant 

    Comme un merveilleux cadeau 

    C'est dire je t'aime au présent 

    Demain viendra bien assez tôt 

     

     

    C'est cueillir les fleurs de la vie 

    Lorsque leur cœur nous est offert 

    Voir chaque jour en embellie 

    Vivre, vivre à cœur ouvert 

     

     

    C'est aussi juguler nos peurs 

    Qui empoisonnent l'atmosphère 

    Croire que nous sommes sur Terre 

    Pour cultiver notre bonheur

     


    39 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique