•  

    Semaine de la langue française et de la francophonie

    du 16 au 24 mars

     

    Les dix mots

    Atelier - Bouquet - Cachet - Coup de foudre - Equipe - protéger - - Savoir faire - Unique - Vis à vis - Voilà 

    Trois mots d'Albert Camus

    Chute - Changer - Noces

     

    Ecrire une histoire en prenant les mots dans l'ordre

     

    Dans son atelier, Christian le menuisier, voulait faire un bouquet avec un cep de vigne.

     

    Sur le socle en châtaignier il apposerait son cachet.

     

    Elle était entrée, leurs yeux s'entrechoquèrent, un véritable coup de foudre.

     

    Avec son apprenti, Christian; formait une belle équipe, dont il voulait protéger le savoir faire unique,

    vis à vis de la clientèle et des confrères. 

    Voilà 

    dit la belle dame en scrutant la chute d'un copeau je voudrais vous la changer contre les noces barbares d'une rose et d'un chardon. 

     

    Si vous aimez les belles chutes et le beau travail du bois voir

    http://menuiserie-montner.over-blog.com/

     

     

      

     


    30 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     Photo manquée   

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    Entre deux photos de paysage 

    Se sont interposés ces nuages 

    Le ciel avec impertinence 

    Installe sa palette de nuances 

    Bouillonnement de vieux rose 

    Au loin le bleu ciel s'impose

     

    Un peu de mauve un peu de blanc 

    Complètent la scène au premier plan 

    Comme la mer à son étale 

    Une longue langue blanc métal 

    Annonce sereinement des cieux 

    Le bleu azur lumineux

     

    Soudain venant de l'horizon 

    Se distille le poison 

    Le ciel a renversé 

    L'encre sombre de l'encrier.  

    Photo volée 

    Cliché manqué

     

    Belle peinture  

    Superbe nature 

    Entre deux paysages 

    Que l'artiste trouvait trop sages ! 

     

     février 2011 

     

    A peine quelques secondes séparent ces clichés !!!

     mis dans l'ordre de capture


    29 commentaires
  •  

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

        

    Le jour     (le 5 mars 13 h à Lyon

      

      

    Alors que l'horizon se nimbe

    d'un voile de clarté naissante,

    Le jour commence à peine à se lever

     

     

     

      

     

      

     

      

     

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    La  nuit      (25 février 21h30)

      

    Alors que le soleil rougeoie

    et dans l'horizon se noie

    La nuit petit à petit prend

    ses quartiers de lune

     

    - Bon jour crie la nuit à son compère éclairé

     

    - Bonne nuit dit celui-ci

    s'installant sur la ligne opaline 

     

    - J'allume dans une débauche de lumière

    tous les néons de la ville  

     

    -  Comme l'éteignoir de réverbère

    je souffle une à une les étoiles,

    laissant quelques instants la lune en veilleuse.

     

    - Vous croyez que je vais me coucher,

    lorsqu'à l'est vous apparaissez,

    mais non, je change juste d'hémisphère

    de l'autre côté de la terre

     

    - Moi je change d'atmosphère

    lorsqu'à l'aube vous vous éclipsez.  

     

    Alors que l'horizon s'enflamme la nuit accourt

    vers le jour

     

    Alors que l'aurore se dévoile le jour nait

    de l'obscurité

     

     

     


    25 commentaires
  • Photo du net

     

    A la manière du groupe téléphone dans "Cendrillon" imaginez la suite d'un conte

     

    J'ai choisi "Le Chat, la Belette et le petit Lapin"

      

     

    Lorsque Raminagrobis le Chat 

    Jeta ses griffes sur les plaignants 

    Il se régalait déjà 

    De ce festin succulent 

     

    Dans le même temps Dame Belette 

    Grommelait en son for antérieur 

    Finir ainsi serait trop bête. 

    Jeannot Lapin grelottait de peur. 

     

    Jeannot ravalant sa rancune 

    Décida d'allier son imagination 

    A celle de sa commère de fortune 

    Afin de se délivrer du faux jeton. 

     

    Pleurant toutes les larmes de son corps 

    Jeannot distraie alors le greffier 

    Pendant que la Belette le mord 

    Dans le gras double du fessier 

     

    Raminagrobis surpris s'agite 

    Relâchant ainsi la pression 

    Ce qui permet au plus vite 

    A la belette d'échapper au Miron 

     

    Elle court sans se retourner 

    Au gîte de Jeannot abasourdi 

    Installer sa maisonnée 

    Au grand dam du Lapin marri 

     

    Raminagrobis retrouvant ses esprits 

    Se dit qu'il n'avait pas tout perdu 

    Déguste le Lapin déconfit 

    Puis repart faire la sieste repu !!! 

     

    Version pour les âmes sensibles

     

    Cueillant des fraises dans le bois 

    Sans se soucier du méchant loup 

    Chaperon Rouge soudain aperçoit 

    Dans la gueule du chat, Lapinou 

     

    N'écoutant que son courage 

    L'attrape par les deux oreilles  

     Raminagrobis fou de rage 

    Se venge alors sur une abeille 

     

    Mais pas folle la guêpe 

    Lui plantant le dard dans le nez 

    Assoit définitivement la défaite 

    Du Miron tout déconcerté ! 

     


    20 commentaires
  •  

    Entre Crus et Nus 

     

      

    Lorsque vous allez chez votre coiffeur 

    C'est pour qu'il coiffe vos cheveux 

    Chez le mien le soir venu 

    On pousse coiffeuses et miroirs 

    L'artiste Peintre présente ses nus 

    L'homme de l'Art débouche ses crus

     

      

        Entre vernissage et dégustation 

    Buffet généreusement garni 

    L'ambiance tourne à l'euphorie 

     Au salon c'est joyeuse récréation

     

     

    Le vacqueyras  s'invite au pays de Gnafron 

    Qu'il soit rosé à la robe légère 

    Ou rouge aux tanins du terroir 

    C'est plaisir que de le boire 

    Toutefois avec modération

     

    Si vous passez un jour à Lyon 

    Si vos cheveux sont en bataille 

    N'hésitez pas le Salon Marcapar

    Vous soignera en toute circonstance 

    Je ne puis vous garantir que les Nus 

    Tiendront compagnie aux Crus 

    Mais d'autres artistes vous régaleront 

    De leurs œuvres en toutes saisons

      

     

     

    Puis dans les vignes du Seigneur vous irez 

    Avec les chevaux gambader

     

    Les peintures ne sont pas de mon coiffeur mais d'une artiste exposante.

    Une expo par mois

    Par contre le Vacqueyras est bien de sa vigne

    "Le parc des Seigneurs"

    Les produits vendus et utilisés dans son salon sont à base de plantes végétales cuisinées par lui. Il est aussi distributeur !

     

     

     


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique