•  Paulo Nimer Pjota

    Photo officielle de la Sucrière

    La Biennale d'Art contemporain s'expose sur 2 sites principaux. Je vous ai montré "La Sucrière"

     

    Puis plus tard avec Monelle nous sommes allées au Musée d'Art Contemporain (MAC)

    Photo officielle du MAC

    ******************

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or 

    Tommie Smith est cet athlète américain qui, après avoir remporté en 19 sec 83 seulement le 200 mètres aux jeux olympiques de Mexico en 1968. Lors de la montée sur le podium le 17 octobre, il est en chaussettes noires montantes et lève un poing ganté de noir, tête baissée pendant l'hymne américain  

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     

      

      

      

      

      

      

      

    L'artiste : NGlenn Kaino né en 1972 à Los Angeles (États-Unis),où il vit et travaille.

      

      *************************

      Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    L'artiste : Née en 1980 à Londres (Royaume-Uni),où elle vit et travaille.

    Patricia Lennox-Boyd 

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Des moulages en résine composent un assemblage mural où se retrouvent un interrupteur et des câbles électriques accrochés à un système de suspension industrielle.

     

     

      

    *******************   

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    L'artiste : Née en 1985 à Macclesfield (Royaume-Uni) Vit et travaille à Londres (Royaume-Uni)

    Helen Marten se joue des systèmes de référence tenus pour acquis en proposant de nouvelles codifications des éléments du quotidien. Dans ses installations, sculptures et vidéos, le langage et l’image s’assortissent chez elles d’erreurs à la fois perverses et stylisées qui visent à perturber les emblèmes classiques de l’activité humaine.

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     ******************

     

     Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Née en 1975 à la Rochelle (France) Vit et travaille à Paris (France)

    Lili Reynaud-Dewar trace des perspectives obliques entre sa position d’artiste et celles de différentes figures mythiques du combat pour l’égalité raciale et des revendications identitaires, et tisse entre elles des relations formelles, fictionnelles ou symboliques. En révélant ces connections invisibles entre la perception d’un certain nombre de personnages et sa propre biographie, l’artiste traite des forces médiatiques et de l’image tenue pour acquise qu’elles renvoient

     

    "Je marche dans Venise avec Nicola quand nous croisons un homme qui porte des lunettes noires équipées d'une mini caméra"

     

     ******************

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né à Wallingford (États-Unis) en 1954 Vit et travaille à New York (États-Unis) Photo interdite juste un clic avant de visiter.

    Robert Gober présente pour la Biennale 2013 une partie des maisons de poupées qu’il réalise minutieusement à l’orée de sa carrière et qui racontent tout simplement l’histoire de sa vie – et la genèse même de son œuvre immense. Les questions de sexualité, de nature, de politique ou de religion qui traversent l’œuvre de Robert Gober depuis plus de trente ans se fondent sur ses souvenirs d’enfant. Éviers, portes, berceaux, chaises et parties du corps humain envahissent une œuvre à la fois narrative et quasi-surréaliste dont les détails rappellent à la fois un environnement domestique commun et une histoire des plus personnelles.

     

     

     

    ******************************* 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    • L'artiste : Né en 1976 à Osaka (Japon) Vit et travaille à Paris (France) et Osaka (Japon) Takao Minami présente un paysage infini à l’occasion de la Biennale 2013.

    À l’occasion de la Biennale 2013, Takao Minami nous fait le récit d’un paysage impossible pour lequel des enregistrements audiovisuels, des dessins et des animations composent des histoires dilatées dans l’infini du Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Ortemps. Ici, Minami présente une sorte de journal filmé dont la structure narrative s’échafaude au montage même. L’artiste met les moyens de la vidéo et du cinéma expérimental au service d’une « stratégie » picturale : d’un matériau brut filmé en différents endroits du monde, il tire une séquence continue réinvestie d’une manière picturale par incrustation, variations de contraste, boucles… Ce qui provoque l’effet d’une spatialisation – voire d’une suspension du temps.

     

    *******************************

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Il .....................................................................était ...............................................................une

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrFois .................................................................trois

     

    L'artiste

    Né en 1975 à Toulouse (France).
    Vit et travaille à New York (États-Unis).

    Antoine Catala répond à la très haute technicité des médias numériques actuels en s’aidant du lo-fi et de l’analogique. Parsemées d’humour et de jeux de mots qui dissimulent souvent une certaine gravité, ses œuvres s’enchaînent dans une continuité à la fois matérielle et conceptuelle et s’appuient aussi bien sur l’esthétique du projet de sciences que sur la sémiotique.

     Pour la Biennale, Antoine Catala crée un rébus. L’oeuvre se compose de différents éléments empruntant à de nombreux supports ; une fois rassemblés

     

    ************************

     Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

      

    L'Artiste Née en 1982 en Afrique du Sud Vit et travaille à Johannesburg (Afrique du Sud)

     

    Mary Sibande raconte l’histoire d’un personnage, Sophie, dont elle organise la vie imaginaire dans une série de sculptures à taille humaine. Sophie vit dans un rêve, échappant ainsi au réalisme d’une vie grisâtre : « Ce qu’elle peut rêver, elle peut le vivre », explique ainsi l’artiste. Celle-ci habille son personnage d’uniformes de travail caractéristiques qui se transforment peu à peu, et comme par défi, en d’énormes tenues de bal grâce auxquelles Sophie accède à un monde fastueux, en contradiction avec les œuvres

     

     

    ******************

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrJe n'ai pas trouvé d'information sur ces deux œuvres

     

     

     

     

     

     

     

    **************************

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'Artiste Née en 1962 à Tønsberg (Norvège) Vit et travaille à Copenhague (Danemark)

    Ann Lislegaard s’inspire librement de la chouette artificielle de Blade Runner pour une œuvre créée à l’occasion de la Biennale 2013. L’artiste voit la science-fiction comme une plateforme expérimentale qui lui permet d’inventer de nouvelles structures narratives. Ses installations, ses animations 3D et ses interventions architecturales sont caractérisées par des récits à la fois fragmentaires et complexes qui sollicitent nos capacités cognitives et sensorielles.

     

     

     

     

    ********************************

     

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    L'artiste :Né en 1988 à São Jose do Rio Preto (Brésil) Vit et travaille à São Paulo (Brésil)

    Paulo Nimer Pjota s’empare aussi bien de la façade gigantesque de la Sucrière, le lieu principal de la Biennale 2013, que de la surface blanche d’un certain nombre de toiles sur lesquelles il égrène autant d’histoires urbaines. Tout à la fois métaphoriques, atmosphériques et suggestives, les œuvres de Paulo Nimer Pjota mettent en scène une iconographie très riche – plantes, cristaux, crânes, fleurs, objets mécaniques, mots isolés et autres phrases flottent dans une variété d’échelles et de dimension – avant tout issue des rues de São Paulo.

     ************************

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1981 à Francistown (Botswana) Vit et travaille à New York (États-Unis)

    Meleko Mokgosi raconte des histoires politiques à grande échelle qui superposent le temps et l’espace à partir d’une peinture volontairement figurative qui emprunte au cinéma et à la psychanalyse. Sa pratique artistique bouscule les questions de nation et de colonialisme pour remettre en jeu la perception d’événements historicisés.

      

      

    **********************************

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1977 à Melbourne (Autralie) Vit et travaille à Berlin (Allemagne)

    Gerry Bibby interroge la notion même de « langage » artistique – un processus sans limite qui se nourrit de la subversion ironique des références culturelles contemporaines. Son œuvre surgit de gestes sculpturaux à la fois précis et complexes, de textes écrits ou empruntés et d’éléments soigneusement chorégraphiés, qu’il intègre parfois à des performances volontairement aléatoires et aventureuses.

    "je sais que c'est anecdotique mais il y a un garçon dans l'immeuble d'en face qui passe la serpillère vers 6 heurs du matin"

     

    Gerry Bibby s’intéresse à la notion de « langage » artistique dont il questionne la pertinence. C’est un processus sans limites qui se nourrit (...)

     

      

     

    ******************************** 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1977 à Tokyo (Japon) Vit et travaille à Saitama (Japon)

    Nobuaki Takekawa aborde la question de l’esclavage dans l’œuvre qu’il montre à la Biennale 2013. En mettant l'accent sur la Chine, l’Asie et le Moyen-Orient, Nobuaki Takekawa propose des alternatives aux grands récits mythiques de l’Occident. Cartes, tableaux et objets composent ainsi de véritables allégories qui s'accumulent et se déplient dans l’espace comme autant d’enregistrements exquis d’histoires personnelles, naturelles et culturelles.

      

     

    ********************************

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1983 à Perpignan (France) Vit et travaille à Paris (France)

    David Douard déploie ses œuvres par étapes au sein d’une profusion d’éléments : films, pistes sonores, objets détournés de leurs fonctions premières, détails aussi incongrus qu’elliptiques saturent des installations à la fois denses et très équilibrées. Conçues comme des lieux à expérimenter pleinement, ces installations combinent le langage et la sculpture pour basculer dans des récits fantasmagoriqueBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     

     Pour David Douard, l’histoire est souvent vraie, mais elle s’apparente à une invention. Tout est bon pour l’écrire et la mettre en forme : l’imagerie des réseaux, les figures scientifiques (surtout quand elles sont tombées dans l’oubli), l’imaginaire de la science fiction, les sitcoms… Dans ses installations, la feuille imprimée comme la matière savamment ordonnée (sans qu’il y paraisse au premier abord, volontairement), les séquences multiples et leurs temporalités se chevauchent pour nous raconter une histoire dont on perd le fil à tout instant. David Douard raconte ici les prémisses d’un futur qui pourrait bien être aussi la trace d’un passé récent, dans laquelle l’oeuvre se déploie comme dans le temps incertain qu’est celui de la fiction.Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     

    Merci d'avoir visité avec moi la Biennale d'Art Contemporain 2013

      

     


    23 commentaires
  • Cliquez sur les images  Biennale d'Art Contemporain 2013

    Né en 1932 à Ólafsvík (Islande)
    Vit et travaille à Paris (France)

    Au cours de son voyage au Cambodge 1993, Erró accumule témoignages, rencontres et documents consacrés aux atrocités commises par les khmers rouges. À la fois peinture d’histoire et bande dessinée, l’œuvre de Erró recompose et recycle des éléments de langage visuels de manière unique et provocante. Dans les récits d’Erró, les images s’interpénètrent et saturent l’espace du cadre, jusqu’à faire naître de nouveaux épisodes dont les surfaces léchées cachent une critique politique à la fois troublante et salutaire.

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Collectif fondé en 2004 à New York (États-Unis)

    The Bruce High Quality Foundation aborde à l’occasion de la Biennale 2013 les notions de respiration, de psyché et de guérison. Les membres de la Bruce High Quality Foundation sont volontairement anonymes pour protester contre « la starification mécanique du marché de l’art » et se sont nommés ainsi en référence à l’artiste fictif Bruce High Quality, supposément mort au cours des attaques du 11 septembre. Connu pour son style à la fois subversif, humoristique et érudit, le collectif aspire à « s’emparer de l’espace public avec émerveillement et à ressusciter l’histoire de l’art depuis les entrailles du désespoir ».

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Né en 1984 à Los Angeles (États-Unis)
    Vit et travaille à New York (États-Unis)

    Ian Cheng produit un film d’action à l’occasion de la Biennale 2013. Soigneusement écrites et jouées par un certain nombre d’acteurs, les œuvres de Ian Cheng racontent des histoires a priori banales – un accident de voiture, une bagarre de rue ou une chasse au lapin – qui se développent, par le biais d’un outil informatique qu’il maîtrise parfaitement, en de véritables ballets chorégraphiques. En capturant sons et mouvements qui nourrissent ensuite ses films d’animations, Ian Cheng aborde ainsi la question de la représentation humaine et des informations qu’elle contient en imposant à l’ordinateur de prendre le relai et de développer la narration à l’infini.

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013

     

     

    Né en 1981 à São Luís do Maranhão (Brésil), où il vit et travaille

    Thiago Martins de Melo peint avec obsession les rêves précis de sa femme, des rêves prolifiques et politiquement très engagés qu’il exacerbe encore en y incorporant sa propre image. Ses œuvres établissent ainsi de véritables narrations visuelles dans lesquelles symboles universels et représentations viriles cohabitent de manière à la fois illuminée et réaliste sur la surface de ses toiles de grandes dimensions. 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013Collectif fondé en 2009 à Shanghai (Chine)

    MadeIn associe pour la Biennale 2013 l’intemporalité des histoires religieuses du monde entier aux gestuelles du sport. MadeIn, société de « production culturelle » créée en 2009 par l’artiste conceptuel chinois Xu Zhen, se fonde sur l’installation, la photographie, la vidéo, la performance ou la peinture. Les œuvres de MadeIn mettent l’accent sur la sensibilité humaine et emploient un lexique souvent provocateur qui aborde les problèmes socio-politiques et les tabous encore présents dans la Chine contemporaine.

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013

     

     

     

     

     

     

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Né en 1979 à Nassau (Bahamas)
    Vit et travaille à New York (États-Unis)

    À l’occasion de la Biennale de Lyon 2013, Tavares Strachan revient sur l’histoire méconnue de Sally Ride, qui fut la première femme cosmonaute américaine. L’espace ou le fond des océans : autant de lieux qui éprouvent les capacités du corps humain et de la matière à résister aux environnements inhospitaliers comme aux expériences extrêmes, et dont Strachan étudie les forces invisibles à travers des installations fondées sur d’importantes recherches scientifiques et historiques.

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013 

      

    Né en 1961
    Vit et travaille à Paris (France)

    Fabrice Hyber utilise le temps de la Biennale 2013 pour raconter l’autobiographie de son œuvre. En procédant par accumulation, hybridation et prolifération, Fabrice Hyber opère de constants glissements entre les domaines du dessin, de la peinture, de la sculpture, de l'installation ou de la vidéo. Chacune de ses œuvres est une étape évolutive d’un travail au long cours qui se répand comme un réseau de pensée, établissant des liens et des échanges qui donnent ensuite lieu à d’autres articulations. 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013

     

     

     

      

     

     

      

      Contraste la blonde est en noir

    La brune est en blanc

    Pile et face ... 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Vue d'en haut le carré est petit  

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Au dehors qui arrose qui !!!

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Prototype Paradis selon Fabrice Hyber

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Né en 1986 à Portland (États-Unis).
    Vit et travaille à New York (États-Unis).     

    Parcours d'un aliment de l'étal aux intestins !!! 

           
    Tabor Robak expose une pièce vidéo dont l’image tient sur quatre moniteurs en s’inspirant des écrans divisés qu’utilisent les joueurs (...)
     

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Née en 1986 à Santa Barbara (États-Unis)
    Vit et travaille à Los Angeles (États-Unis)

    Petra Cortright explore la nature de l'interface informatique à partir d’une multitude de strates vidéos. À l’opposé d’une narration cinématographique classique, l’artiste se met en scène dans des animations qui abordent le fait d’être assis face à un écran et interrogent les interactions entre Internet et ses utilisateurs – une histoire infinie faite de mondes idylliques et virtuels perturbés en permanence par d’autres registres d’images.

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Né en 1983 au Royaume-Uni
    Vit et travaille à Londres (Royaume-Uni)

    Ed Fornieles explore l’impact du monde virtuel sur le monde physique – à moins qu’il ne s’agisse de l’inverse. Son œuvre met en intrigue ce que l’artiste appelle « la fluidité entre les réalités en ligne et hors ligne » et se caractérise par des systèmes qui génèrent de façon incontrôlable et inattendue films, sculptures, installations ou performances. 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013

     

    Née en 1983 à Versailles (France).
    Vit et travaille à Berlin (Allemagne).       

    L’oeuvre d’Aude Pariset s’étire sur toute la durée de la Biennale. L’artiste joue avec la figure fantomatique du zombie
     
     

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 A la sucrière musée dans le quartier de confluence LyonBiennale d'Art Contemporain 2013 A la sucrière musée dans le quartier de confluence Lyon

    Née en 1933 à Tokyo (Japon)
    Vit et travaille à New York (États-Unis)

    Yoko Ono nous parle du monde entier, dans toutes ses dimensions matérielles et spirituelles. Performeuse hors pair dont les events engagés font toujours date, plasticienne reconnue, longtemps associée au mouvement Fluxus qu’elle a contribué à fonder dès 1962, compositrice et cinéaste… Yoko Ono développe depuis des années une œuvre expérimentale, subversive et interactive liée au quotidien, dont la richesse conceptuelle, la rigueur de l’engagement et la poésie quasi-immatérielle font d’elle l’une des plus grandes artistes d’aujourd’hui.

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013

    Regard vers l'extérieur

     

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013

      

    Né en 1979 à Hanovre (Allemagne).
    Vit et travaille à Bruxelles (Belgique) et Berlin (Allemagne).               

    L’oeuvre de Peter Wächtler s’approprie, en le pervertissant, le genre du dessin animé, et ses films racontent souvent l’histoire d’un (...)
     

       Née en 1971 à Séoul (Corée du Sud)
    Vit et travaille à New York (États-Unis)

    Anicka Yi raconte les connections entre les matériaux et le matérialisme, entre l’état de nature et sa valeur d’usage, entre le consumérisme et le métabolisme, entre l’odeur et l’industrie de la parfumerie, entre la théorie post-humaniste et ses implications socio-politiques pour le corps et les sens. Son intérêt pour le sensoriel provient du désir de réorganiser et de redéfinir les notions de valeur et d’expérience en cours dans l’art d’aujourd’hui.

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Biennale d'Art Contemporain 2013Née en 1971 à Reykjaík (Islande), où elle vit et travaille

    Gabríela Friðriksdóttir aborde la question du crépuscule – ce temps où la lumière s’infiltre dans l’obscurité, à moins que ce ne soit le contraire – dans l’œuvre qu’elle présente pour la Biennale 2013.

    À partir des mythologies nordiques et des grandes sagas islandaises, Gabríela Friðriksdóttir crée des environnements mélancoliques dont les éléments soigneusement agencés – vidéo, sculpture, dessin, performance, texte ou peinture – créent des cosmologies fictives ancrées dans son pays d’origine. Ses œuvres sont autant de récits et d’expériences simultanées qui donnent la priorité à l’émotion et aux forces énigmatiques et irrationnelles qui régissent notre existence.

     

    Gabríela Friðriksdóttir s’intéresse au crépuscule, ce moment particulier où l’obscurité s’infiltre dans la lumière. 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013

     

    Née en 1978 à Lille (France)
    Vit et travaille à Londres (Royaume-Uni)

    Laure Prouvost vise, dans ses installations comme dans ses films, à déséquilibrer le rapport entre le langage et sa compréhension. Prouvost séduit et emporte le spectateur dans une narration d’abord divertissante qu’elle subvertit rapidement en la juxtaposant avec d’autres histoires implicites ou hors contexte, introduisant peu à peu une dimension surréaliste à ses œuvres.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013Né en 1982 à Maceió (Brésil)  - Vit et travaille à Recife (Brésil)Jonathas de Andrade Souza raconte l’histoire d’un bonbon à l’occasion de la Biennale 2013. Son œuvre se fonde sur des recherches historiques, textuelles et photographiques. À partir d’un processus de documentation d’une précision quasi-anthropologique, l’artiste développe des installations conceptuelles qui mettent à jour l’amnésie culturelle frappant un certain nombre de réalités sociales, politiques, culturelles et idéologiques du monde contemporain.

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013   

          Née en 1985 à Venice (États-Unis)
    Vit et travaille à New York (États -Unis)

    Trista Baga cherche à s'ouvrir au monde de toutes

    Les façons possibles à partir d'un seul outil la Vidéo 3D

     

      

      

                              

     Biennale d'Art Contemporain 2013

    Evasion  

     

    Si vous êtes intéressés je vous emmène au Musée d'Art Contemporain (MAC) 

    Toujours dans le cadre de la Biennale 2013

    (Vous avez le droit de ne pas être sensible mais ne dites pas que c'est moche).

     


    27 commentaires
  •  

     

    Symbole de Paix et de prospérité

    Mon éléphant venu me rejoindre par les airs vient de Thaïlande

     

    Pour cette nouvelle année 2014 je vous souhaite la paix du cœur et la prospérité dans votre vie

     

     

     

     

      

     

     

       

      

      

    Avec mon Bouddha je vous souhaite

    Amour et compassion

      

    Bonheur sur votre chemin

    Je suis de tout cœur avec vous

    Laissons 2013 derrière nous

      

      

     

     

     

     

     

    Bonne année 2014

    Océanique

     

     


    33 commentaires

     

    9 décembre je suis à deux pas du Parc de la Tête d'or un peu en avance pour un RV alors j'y vais de jour

    En contraste à ma vision de nuit

    Signe que la Chine est associée cette année à la Fête des lumières, des lampions rouges sont accrochés aux branches des arbres dans le parc de la Tête-d'Or. Chinese Corner est une création de l'artiste Li Li et du studio 3003 simple mais efficace, qui transforme l'esprit des lieux et donne l'impression de traverser une forêt peuplée de lanternes avant de rejoindre le lac.

    Les lampions sont de véritables lanternes traditionnelles, prêtées par la ville de Canton, et la communauté chinoise de Lyon a aidé à l’installation de l’œuvre. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Et la nuit s'installe : que la fête commence (cliquez)

    Puis je vais plutôt voudrais prendre le bus pour me rendre dans le tunnel de la Croix-Rousse. Il me faut attendre un peu alors je décide de traverser le Rhône pour le prendre de l'autre côté en conclusion j'irai au tunnel à pied.

      

      

    Fresque à l'entrée du tunnel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

             Le nouveau tunnel est réservé en mode doux aux cyclistes piétons et bus électriques.  

     

     

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4Fête des Lumières en 4 soirées - 4

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4

     

    La Croix-Rousse

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4Fête des Lumières en 4 soirées - 4Fête des Lumières en 4 soirées - 4

       

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4Fête des Lumières en 4 soirées - 4

       

    Les quais de Saône 

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4Fête des Lumières en 4 soirées - 4

    Nous sommes toujours dans le tunnel 

    Fête des Lumières en 4 soirées - 4Fête des Lumières en 4 soirées - 4

      

      

      

      

    Et pour finir une petite fresque

    Le chat noir en planche à roulettes

     

     

     

    Vous avez encore du temps pour une petite vidéo ...

     

    A tout à l'heure pour le passage d'année

    Merci de vos commentaires sur Lyon en Lumière

      


    17 commentaires
  • 8 décembre je monte à Fourvière en passant par la Saône à Vaise en bus. Puis je monte tout droit par des escaliers sur l'esplanade. Un peu folle la nana. Avant de m'installer sur l'esplanade et attendre 18h la nuit pour voir Lyon illuminé, je passe dans la crypte voir la crèche qui ferme à 17h. Vous avez vu la lune est toujours là.

    Au delà du jardin du Rosaire à nos pieds la Saône et la presqu'ile

    La cathédrale, la Saône, place Bellecour et sa roue. Sur la gauche le dôme de l'Opéra puis le Rhône et la ville entre 6éme 7éme et 3éme arrt

     

    La basilique s'embleuit

     

    J'ai pris le Crayon pour colorier la basilique de Fourvière

    Je passe ensuite au refuge du pèlerin pour manger un petit tout petit encas car il me faut reprendre des forces avant de redescendre jusqu'à la place Trion et même un peu plus avant de monter dans le bus

    Et rentrer chez moi

    A demain pour la suite ~~~~~~~~~~~~


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique