• Chemin de Stévenson - Florac (33 km)

     16 juin - En me levant je constate que la porte du gîte est ouverte, elle doit mal fermer. Je vais prendre quelques photos puis le chat vient nous dire que c'est l'heure du pdj. Avec Flora nous allons à la ferme. Je peux saluer et remercier le berger qui est là avec sa patronne.

    Chemin de Stévenson - Florac (33 km)

    Maintenant il faut s'extraire de cette Combe et retrouver le GR 70. Cette étape est belle. Beaucoup prennent le raccourci par le Gr 68 s'évitant 4km. Moi je prends l'option GR 70 j'ai le temps je veux revoir le Tarn je ne regrette pas. D'autre même coupent carrément la boucle de Florac et vont directement de Pont de Montvert à Cassagnas en occultant Florac.

    Chemin de Stévenson - Florac (33 km)

    Avant le raccourci je trouve Flora assise au bord du chemin je me pose avec elle. Puis elle repart et prend le GR 68. L'arrivée sur Florac est déconcertante. Ville tout en long qui s'étire entre le Tarnon affluent du Tarn et la montagne causse Mejean. La mairie près de laquelle est le gîte est tout au bout. J'ai donc le loisir de visiter. Je retrouve la 4ème vendéenne qui attend ses consœurs nous prenons une bière ensemble. Le sac posé je m'achète une paire de sandales, j'ai boudé celles qui m'ont accompagnée sur tous mes chemins pour une paire de ballerines inadaptées et que j'abandonne sur place.

    Florac petite ville intéressante. Je vous ai fait une diapo à part.


    Florac le village par jackymounette
     

    Le soir les 4 me proposent de dîner avec elles quand je rentre de mon tour de ville elles sont parties et le resto où elles sont sensées être me dit n'avoir aucune réservation. Je vais sur l'esplanade y retrouve Flora et mange avec elle.

    Retour au gîte. Bonne nuit.

    Ah vous voulez les photos ... voilà voilà les deux diapos.


    Florac par jackymounette
     


    16 commentaires
  • Chemin de Stevenson -

     15 juin -Je me réveille à 7h30 pour découvrir que je suis seule dans le dortoir les 2 Sarthoises sont parties sans bruit car mes bouchons d'oreilles m'ont mise dans un cocon. Les cyclistes déjeunent, partent et moi aussi.

    Chemin de Stevenson -

    Je retourne vers le village puis monte dans la montagne. Je suis seule dans cette belle nature minérale et végétale. Longtemps le village reste en perspective.

    Chemin de Stevenson -

    Je retrouve sur la route menant à Florac, le Tarn que j'ai quitté à Pont de Montvert, après avoir traversé la montagne. Je le laisse aller et remonte sur une autre montagne vers le col de la Planette (1292 m). Là je retrouve le couple de nantais 1 vendéenne car les 3 autres font pause à Pont de Montvert, le couple de breton Josée et une petite jeune Flora en peine de cœur. C'est allègrement que nous descendons pour remonter vers le signal de Bougès (1421m). Nous sommes au sommet du monde avec vue à 180° sur le Parc des Cévennes. Photos souvenir de chacun et congratulation car je quitte le Gr pour le trou du cul du monde : Mijavols. Je ne reverrai plus Josée les nantais les bretons.

    Chemin de Stevenson -

    Le chemin zigzague et cache bien mon étape. Le chien fontaine reste muet. Une croisée une indication j'ai du mal lire et oui parfois mes lunettes me trahissent par leur absence et je continue jusqu'à une pierre plantée mais pas d'indication alors je continue

    Chemin de Stevenson -

    jusqu'à ce qu'un ruisseau se déverse sur le chemin pour tomber en cascade dans le Combe de Mijavols Je dois marcher sur des pierres pour traverser. Et là le doute !!! Pas de Mijavols à l'horizon, c'est en dehors du GR. J'appelle le gîte mais pas de réponse. Je rebrousse chemin en remarchant sur les pierres, descend jusqu'à la pierre plantée prend le chemin que j'avais laissé et arrive devant une barrière fermée de chez fermé. Rebrousse chemin en me disant que je vais retourner jusqu'à la dernière indication. J’entends le bruit d'un moteur, sur le chemin supérieur, un quad je crie pour me faire entendre !!! Le conducteur s'arrête

    - Je cherche le gîte de Mijavols

    - Retournez en arrière c'est plus court

    - il y a une barrière fermée

    - Ouvre là

    Ouf !!! Mais pas possible d'ouvrir alors comme beaucoup d'autre montant sur une pierre j'escalade et descend sur Mijavols par un chemin de transhumance revois la cascade descendue elle aussi et entre dans Mijavols 6 habitants : Le couple du gîte et leur 2 enfants et deux vieilles dames. Je demande à celle qui étend son linge où est le gîte ? L’accueil est à 2 pas. 2 chats à la réception. Je pose mon sac, repars et vois la jeune fille du matin qui me demande :

    - Vous êtes du village

    - Non je randonne, comme vous, on c'est vu au col de la Planette.

    Elle m'indique le gîte, un peu plus haut. Je reprends mon sac et m'installe.Chemin de Stevenson -

     

    Bien rénové le gîte est sur 3 niveaux dont le dernier à une sortie sur le chemin. C'est délesté que je pars me promener, un mot disant que l'hôte sera là plus tard. Flora sympathise avec la deuxième vieille dame. Elle est un peu paumée croyant avoir pris un raccourci pour Florac. Nous dinerons ensemble à la ferme, dormirons dans le gîte moi au rez de chaussée dans un lit clos. J’apprends par mon hôtesse que mon sauveur est le berger.

    Chemin de Stevenson -


    Mijavols par jackymounette

     

    N'ayez pas peur je vais sortir de ce trou ... bucolique

    Alors on continue


    17 commentaires
  •  Chemin de Stevenson - Mont Lozère - Pont de Montvert (13 km)

    14 juin - Aujourd'hui belle étape : Les Alpiers - Mont Lozère - Pont de Montvert

    Sur l'étendage restera accroché mon gant de toilette avec le savon à l'intérieur

    Chemin de Stevenson - Mont Lozère - Pont de Montvert (13 km)

    Après le pdj. descente sur le Bleymard (1037 m) où je fais quelques emplettes, vois Josée et un couple de breton dont lui souffre de tendinite, il devra se ménager. Avant la station de ski du Mont Lozère je rencontre un couple de nantais. Je les côtoie jusqu'à l'étape.

    Chemin de Stevenson - Mont Lozère - Pont de Montvert (13 km)

    Les photos parlent d'elles même avec les pierres dressées (Montjoie).

    Chemin de Stevenson - Mont Lozère - Pont de Montvert (13 km)

    Arrêt abrité avant le sommet où je retrouve les 4 vendéennes Josée. Puis le sommet le Mont Finiels (1699 m) ...

    Chemin de Stevenson - Mont Lozère - Pont de Montvert (13 km)

    puis la descente en directe. Toute attention requise, mon genou gauche piaille !!! Mais descend. Ben quoi y va pas rester tout seul là-haut. Le paysage beau et minéral.

    A la vue d'un village au creux de la vallée je pense que nous sommes presque arrivés pas encore.

    Chemin de Stevenson - Mont Lozère - Pont de Montvert (13 km)

    Pont de Montvert apparait. Les nantais vont à leur hôtel et moi !!! Poser mon sac au café où je suis comme chaque arrivant accueillie par des hourahhhhhhh. Le tipiste est là, il dors au camping. Avant de savoir où est mon gîte je m'assois et bois le réconfort et la chaleur amicale.

     

    Puis réharnachée c'est par une petite rue qui monte que je vais au gîte où je retrouve les 2 sarthoises qui étaient au gîte des Alpiers mais en cuisine en gestion libre (qui fait sa cuisine comme ce sera le cas ce soir). De plus 5 jeunes cyclistes arrivent ça met un peu d'animation.


    Pont de Montvert par jackymounette

     

    Si vous vous êtes remis de l'étape une autre vous attend alors à demain


    21 commentaires
  •   

     12 juin - Petit déj. en bonne compagnie comme hier soir. Le sac bouclé ... mais où est le sachet avec mon 1/2 pélardon et le pain aux céréales à peine entamé (sur le chemin je mange peu mais là j'aurai dû manger tout le pélardon !!!) moins de regret pour le pain il m'a semblé décongelé mais quand même ! Allez encore un tribut à payer au chemin.

    Redescente sur La Bastide (1016 m) puis montée vers Le Bois de Chambounet (1305m). En chemin je double le couple avec leur âne

    Je repars . Une table de pique nique accueillante me permet de poser le sac et picorer quelques graines ... raisons secs noisettes et amandes. Au milieu des genêts l'étape est bucolique. Je suis seule et j'aime.

    Avant d'arriver à Chabalier, là où un épouvantail sympathique indique que je suis bien sur le GR 70,

    un chien se joint à moi. Il me tient compagnie jusqu'au camping où m'attend une petite caravane et va même avec moi à Chasseradès le village.

    Pour dîner j'achète un bocal de ... lentilles au porc produit par mes hôtes.

    Oui je sais j'aurais pu échanger les lentilles contre des lunettes !

    Principal attrait de Chasseradès (1180 m) son église de style roman du XII° bâtie sur le roc. En revenant je me prends une belle averse !!!

    Soirée calme nuit paisible.

    *-*-*-*-*-*-*

    13 juin - Le jour point à l'horizon. Equipée je repars vers de nouvelles aventures. Descente sur Mirandol (1097 m)

    Chemin de Stevenson - Chasserades (15 km)- Les Alpiers (22 km)

    D'abord le viaduc plein cintre à double rouleau apparait puis le village niché au creux de ses jambes immenses, au plus bas du village il domine. Il faut remonter !!!

    Chemin de Stevenson - Chasserades (15 km)- Les Alpiers (22 km)

    Pour entrer plus loin dans la forêt. Là au lieu de me ressourcer, elle mange mon énergie, elle est fermée je ne vois pas le ciel. J'en sors pour une route goudronnée montante.

    Chemin de Stevenson - Chasserades (15 km)- Les Alpiers (22 km)

    Alors je m'arrête et symboliquement je pleure ! Allons !

    Josée la québécoise me rejoint. Nous terminons l'étape ensemble. Aux Alpiers où j'ai mon gîte je pose mon sac et mes bâtons. Je dois aller au Bleymard (2 km) l'étape de Josée. Une bière me requinque. A demain Josée

    Chemin de Stevenson - Chasserades (15 km)- Les Alpiers (22 km)

    Je repars vers mon gîte. Les tipis m'interpellent je change de crèche mais pas de gîte.

    Chemin de Stevenson - Chasserades (15 km)- Les Alpiers (22 km)

    Déjà un occupant que j'invite à se joindre à moi pour aller voir de près les sources du Lot. Diner à la ferme de spécialités puis dodo. Enfin pas tout de suite car le matelas est rude, même dans un double duvet il fait froid. Belle expérience !


    Les Alpiers par jackymounette

    La randonnée continue ~~~~~~~~~~~~

     


    18 commentaires
  •  Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km) 

    10 juin - Le patron de l'Hôtel de France propose de nous emmener à Cheylard l'Evêque ça fait partie de sa prestation vu qu'il est en dehors du chemin et avec mes deux

    éki-pieds je pars. L'âne est encore au pré, Vincent dort !!!

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

     

    Départ donc de Cheylard l'Evêque. En roulant nous avons vu une chapelle je la capte à l'arrivée.

    Et je chemine un moment avec la bretonne.

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    Après le lac j'entends une voix appeler "Jacqueline" ... bon je suis célèbre, parue dans le journal, mais quand même au milieu des bois !!! C'est le couple du Midi qui ayant appris que j'étais derrière m'attend.

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    Nous marcherons donc à 4 jusqu'à Luc au pied du château. Puis le ciel a du mal à se retenir, alors je pars devant, les attend en bas.

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    Je fais un tour de village dans un sens eux dans l'autre. Plus loin je revois ceux du gîte de Chaudeyrac... "Oui ils viennent de passer il y a 5mn" !!! Comme ceux-ci ont mes coordonnées je leur demande de les transmettre car je sais que je ne les reverrai pas !

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    Moi je m'arrête ici, eux tous vont à la Bastide voire même à ND des Neiges. Je prends mon gîte à Pranlac. La pluie a attendu que je sois arrivée. La soirée sera un peu morne. Vous voulez voir les images de l'étape !!! Soit ! Et aussi ND des neiges, là vous êtes gourmands !!!

    *-*-*-*-*-*-*

    11 juin - Le lendemain matin je capte le lever du jour.

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    Petit dej. sac bouclé, chaussures lacées dernier coup d'œil !!! Et la route m'attend.

    D'abord jusqu'à la Bastide Puylaurent où je bois un café (mais non pas une bière le matin), fais quelques emplettes pain fromage puis à la pharmacie achète une paire de lunettes basiques et Notre Dame des Neiges m'attend.

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    Mais avant une très belle traverse de chemin de fer m'accueille pour un instant de repos. Je mange la moitié du pélardon fromage de la région avec du pain plus tard je regretterai de ne pas avoir mangé tout le fromage. Puis repars et comme avant-hier N.D. des Neiges m'apparait au détour du chemin. L'hôtellerie n'ouvre qu' 17h30 je visite une expo sur Charles de Foucault et sa vocation,

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    marche sur une belle allée d'où je découvre une belle vue de l'Abbaye.

    Chemin de Stevenson - Pranlac (15km) - ND des Neiges (9km)

    La Chapelle me plait beaucoup avec son côté naïf, La boutique me permet de faire quelques emplettes sans trop me charger. Je peux laisser mon sac ... ouf. Passage à l'église qui me charme moins que la petite chapelle. Un couple de passage avec leur âne retourne ensuite à La Bastide.

    Puis prise de chambre petite lessive et dîner. Hier j'ai quitté un groupe ce soir j'en trouve un autre. 4 vendéennes, 2 sarthoises, 1 québécoise et quelques autres. La pluie vient ponctuer la soirée mais nous sommes à l'abri et surtout je récupère mon petit carnet vert laissé à Monestier qui a voyagé en malle-poste. Et les lunettes ! me direz-vous : toujours en garde à vue à la gendarmerie.


    Notre Dame des Neiges par jackymounette
     

    Peut-être que certains sont désorientés par moins de photos puisqu'elles sont mises en vidéo. Ce travail a été fait à mon retour en 2012.

    On repart ! il y a encore du chemin 


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique