• Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

     Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    En ce dimanche soir du mois de mars1971, Laurent LeGrell, le capitaine du Jean-Pierre-Calloch, se rend à Port-Tudy pour vérifier les amarres du Courrier pour la nuit. «Arrivés à hauteur du port de Locmaria, nous avons aperçu les feux d'un navire qui se rapprochait de la côte. Quand nous sommes revenus peu après, Le Sanaga s'était échoué devant Porh Morvil». Il faisait route vers Saint-Nazaire 41ans plus tard, une ancre, des tôles éparpillées dans les rochers, une partie du moteur et de la ligne d'arbre sont les derniers témoins de cette «fortune de mer» qui n'a fait aucun blessé, ni occasionné de pollution. Le navire faisait route vers Saint-Nazaire en provenance d'Angleterre, il n'avait pas de cargaison, mais durant plusieurs années, il a constitué un fantastique terrain d'aventure pour les explorateurs qui montaient à bord en pénétrant par une brèche découpée dans ses flancs. Deux entreprises de démolition se sont succédé durant plusieurs années; la ferraille transitait par radeau, puis par camion jusqu'à Port-Tudy, avant de prendre la destination de fonderies italiennes. Tandis que les dernières tôles du TK Bremen sont évacuées de la plage d'Erdeven, à quelques milles au Sud, les tôles mordorées du Sanaga vont continuer longtemps d'inspirer les peintres, ainsi que les membres de l'association des Cartophiles et vieux papiers qui ont fourni les photos de cet article. (Le télégramme)

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Entre la Pierre Blanche

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Et le phare de la Pointe des Chats

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    L'épave du Sanaga

     

     Venu à marée basse

    Voir la vieille carcasse

    Fortune de mer

    Pleine de mystère.

     

    Justes à fleur d'eau

    Les restes du cargo

    Le temps a fait son œuvre

    Après la dure épreuve

     

    Quarante ans déjà

    Sanaga naufragea

    Entre Locmaria

    Et la Pointe des chats

     

    L'île de Groix s'en souvient

    Il est venu un beau matin

    Immortaliser le destin

    De ce navire venu de loin

     

    L'océan en sa générosité

    Depuis ce temps travaillait

    A façonner en œuvre d'art

    Les vestiges entrés dans l'histoire

     

    Les ocres les orangés les rouilles

    Ornaient le site de ces fouilles

    L'océan sereinement

    Les balayait en murmurant

     

    Le clapotis jetait l'encre

    Violette, près de l'ancre

    Caressait les rouges sang

    Du fantôme ici gisant

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

     

    J'avais déjà écrit ce texte en 2011 inspiré par des photos amies

    Je rêvais de le voir. La grande marée me l'a permis.

    Après un peu de cafouillage j'y suis. Vous me suivez

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Le Sanaga désigne le phare des chats

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    La rouille donne une belle couleur aux vestiges

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Chaussée de chaussures amphibies

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Sa colonne vertébrale s'étale sur les rochers

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

     Sa carcasse est encore présente

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Le ciel en toute sérénité se mire dans l'eau et donne de belles couleurs aux algues

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Le Sanaga - Le naufrage - L'épave

    Les mouettes ne sont pas émues par ces vestiges en voisinage

    Merci de votre fidélité

    A bientôt

    « "Les roses de Sarajevo"Comme un oiseau »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    32
    joelle
    Lundi 30 Mai 2016 à 22:17

    Je ne pensais pas qu'il restait encore des vestiges de ce cargo. J'étais à Groix en 1976. Quelle surprise de trouver cette épave....

    40 ans déjà et je pense toujours à ce bateau. Je vois sa photo chaque jour, en bonne place parmi mes images préférées.

    31
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 14:58
    Joseph Guégan

    Bel article et jolies photos de cette épave Je ne crois pas avoir entendu parler de ce naufrage qui heureusement n'avait fait ni victime ni provoqué de pollution.

    30
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 16:40

    Une aventure de mer que je ne connaissais pas, elle est bien belle cette Bretagne j'ai un peu de nostalgie de la région d'Erdeven où j'ai passé quelques belles années entre le Nord de la Bretagne et le Sud ......en alternance.

    Bonne fin de journée bises Jacqueline

    29
    Samedi 12 Septembre 2015 à 23:48
    excellentes photos, surtout celle de l'épave.
    28
    Samedi 12 Septembre 2015 à 11:45

    bonjour mounette

    joli poème que t'inspire l'histoire de ce bateau

    poétiques bises, bon w end et A+ du troubadour Emmanuel

    27
    Samedi 12 Septembre 2015 à 09:04

    Destin tragique mais qui donne lieu à de très belles couleurs

    26
    Vendredi 11 Septembre 2015 à 17:45

    salut

    il fait beau alors on fait un barbecue ce soir

    je passe te souhaiter un bon week-end

    25
    Vendredi 11 Septembre 2015 à 16:50

    Quelles magnifiques lignes et photos, tout en poésie, en couleur, en douceur et profondeur (comme disait une chanson..), c'est très agréable de suivre la vie et l'après-vie de ce bateau, ce n'est pas triste du tout tellement c'est poétique et doux rempli de couleurs!! Amitiés et gros bisous

    24
    Vendredi 11 Septembre 2015 à 14:49

    C'est toujours triste de voir des épaves ! . Bonne fin de semaine Océanique ! , 

    bises , escapade , 

    23
    Vendredi 11 Septembre 2015 à 12:07

    Bravo pour ce texte et belles images chère Mounette, bises !

    22
    Philippe D
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 21:53

    Tu vois l'épave sur ta photo? Eh bien, je suis comme ça, après seulement 10 jours de classe! Encore un jour avant le weekend.

    Bonne fin de semaine. 

    21
    kinou
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 10:43

    très bel article

     

    20
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 07:54

    salut

    Un petit coucou du Nord où il fait beau mais frisquet

    bonne journée

    19
    Mardi 8 Septembre 2015 à 21:21

    Bonne soirée Océanique et merci pour ta visite ce soir ! . Beau temps sur la

    côte alors encore beaucoup de touristes mais les rues sont plus calmes  ! . 

    Bisous , escapade , 

    18
    Mardi 8 Septembre 2015 à 19:38
    J'étais un peu jeune, mais bien ton article
    17
    superrony
    Mardi 8 Septembre 2015 à 18:46

    C'était un cargo grec et on ne sait pas pourquoi il a fait naufrage.....

    Merci pour tes photos et ton poème

    biizzz

    René

    16
    Mardi 8 Septembre 2015 à 14:24

    il;ne reste plus grand chose

    belle journée, océanique

    15
    Mardi 8 Septembre 2015 à 10:05

    bonjour Océane , ah oui une page d'histoire  , mais moi ça me fait drole de voir ces épaves !!!  

    mais de superbes photos  belle journée A+

    14
    Mardi 8 Septembre 2015 à 00:13

    Je découvre l'histoire de ce drame marin que je ne connaissais pas

    Bravo pour cette belle série de clichés ... Un agréable poème  ...

    Cordiales amitiés & à +

     

    13
    Lundi 7 Septembre 2015 à 22:04
    Une belle série de photos prise par mon exploratrice préférée qui a su trouver de joli mots pour les accompagner !!
    Bonne nuit, fait de beaux rêves - plein de gros bisous
    Monelle
    12
    Lundi 7 Septembre 2015 à 20:46

    bonsoir océanique

    c'est impressionnant de voir un tel bâteau réduit à une épave

    mais que de belles traces de son naufrage où ouf personne n'a eu a périr

    un très beau texte aussi

    amitié et bonne soirée

    11
    Lundi 7 Septembre 2015 à 15:59

    j'espère que la rouille n'est pas nocives  pour les fonds sous-marins

    10
    Lundi 7 Septembre 2015 à 15:53

    salut,

    Un jour la rouille aura raison du bateau

    bonne semaine

    9
    Lundi 7 Septembre 2015 à 14:18

     

     qu il repose  en paix  ( ses restes ) 

     il n est pas dans un cimetiére  de bateaux il est  encore en mer 

     ils sont nombreux ainsi  que les marées nous dévoilent parfois 

     bon lundi pour toi 

     kénavo Océane 

    8
    Lundi 7 Septembre 2015 à 11:49

    Coucou Océanique , bien belle série , merci à toi . Nous avions aussi un cargo échoué mais qui fut très vite débarrassé de la plage avec l'aide d'un grand chantier et fut l' attraction des locaux , moi inclus ! , bonne journée à toi , bisous , escapade , 

    7
    Lundi 7 Septembre 2015 à 09:20
    intéressant de ce qui reste de ce navire
    6
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:48
    Une découverte pleine de charme que ton poème illustre bien.
    5
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:40

    Coucou Océanique, bravo pour la jolie poésie qui accompagne bien les vestiges rouillés de ce bateau échoué là.  Je te souhaite une belle journée sous le soleil présent cette semaine. Gros bisous

    4
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:37

    Je ne connais pas cette épave et pourtant je devrais .... Merci pour la découverte

    3
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:20
    H-IL

    Moi je trouve cata ces carcasse

    Gros bisous Jacqueline

    2
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:19

    Coucou Mounette.

    Très beau texte pour évoquer ce naufrage. De superbes photos. Bises et bon mardi. ZAZA

    1
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:10
    Bonjour Océanique,
    Oh purée que tes photos sont belles ! Triste l'histoire de ce navire ; il devait être magnifique.
    Je te souhaite une très bonne journée, bises Véronique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :