• Le héron et le saule (A & A et Cie n° 72)

    Le héron et le saule (A & A et Cie n° 72)

     

    Le Héron et le Saule

    Photo Alain Menez

    Le saule dans sa grandeur

    Aurait voulu protéger le héron

    L’abriter sous ses ramures

     

    Le héron tel un moustique frêle

    Le regardait avec envie et s’agaçait

    Se questionnait marmonnait

     

     Quand je te vois dans ta plénitude

    Oh grand saule pleureur je deviens

    Même en se déployant mes ailes graciles

    Jamais autour de toi ne se rejoindraient

     

     Pourquoi vouloir jouer à la grenouille

    Te faire autre que tu n’es joli oiseau

    Viens plutôt te réfugier dans mon feuillage

    Lors des grosses pluies et orage

     

    Le saule recueille accueille tous les oiseaux

    Qui en remerciement lui font aubade

    Le saule leur offre mille insectes en retour

     

    Le héron ne voit que sa maigre personne

    Tel celui de la fable il s’indigne rechigne

    Pour qui se prend-il cet obèse balaise

     

    O rage orage mais où m’abriter

    Mon plumage est trempé

    Oiseaux dans le saule nichés,

    Sous son feuillage, protégés

    Cessez de me narguer de votre ramage

    Dois-je me réfugier dans la coquille d’un colimaçon

    Hé tu t’es vu grand échalas s’écrit l’escargot …

     

    Soyons saule au cœur prêt à offrir

    Plutôt que héron râleur

    « Carrément méchant jamais content »

     

     

    Si la photo est belle je ne me suis pas sentie inspirée

    Allez voir chez mes coéquipiers

    Ce qu’ils ont à vous proposer

     

    Petitalan

    http://petitalanplus.apln-blog.fr/

    Alain Gautron

    http://alain.apln-blog.fr/   

     

    « Dimanche c'est chatL'Île d'Arz Golfe du Morbihan (1/3) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Jeudi 27 Septembre à 15:54

    si tu avais été inspiré par cette photo je ne pense pas que tu aurais fait un plus beau poème

    celui ci est vraiment très bien écrit comme tu sais si bien les écrire

    bisous

    16
    Mercredi 26 Septembre à 21:47

    un très bel écrit océanique et une belle leçon de morale

    tu as une belle plume

    15
    Mercredi 26 Septembre à 21:14

    Bravo pour ta fable ! La morale est amusante. Bonne soirée et bisous

    14
    Mercredi 26 Septembre à 17:14

    Le héron fait lui-même son propre malheur en enviant les autres. Il a oublié que lui aussi est un être unique avec de belles qualités qui n'appartiennent qu'à lui.

    Amicales bises

    13
    Mardi 25 Septembre à 21:06

    Superbe moment lecture

    12
    Mardi 25 Septembre à 16:23

    Bonjour Mounette

    C'est un remake du Corbeau et du Renard à moins que ce ne soit de la Cigale et de la Fourmi ...

    Bises

    11
    Mardi 25 Septembre à 10:25

    Attention Mr Héron, Mr Saule est un "tombeur "

    Excellente journée.!

     

    10
    Mardi 25 Septembre à 09:41

    Mais bien sûr, tu as raison......au diable les râleurs, les empêcheurs de tourner en rond.

    Sachons profiter des bons moments de la vie ; regarder cette photo, (même si elle n'est pas de toi) et lire ces rimes qui nous amènent à une belle leçon de morale, en est un.

    9
    Mardi 25 Septembre à 09:25

    Bonjour océanique

    Un joli poème que me fait penser à La Fontaine . Bonne semaine  bises 

    8
    Lundi 24 Septembre à 21:46

    C'est toujours intéressant de voir ce que plusieurs personnes peuvent écrire à partir d'une même photo.

    Bonne semaine. 

    7
    Lundi 24 Septembre à 21:10

    bonsoir Océane , très beau poème  !!!  et beau cliché avec ce héron  merci pour ce partage belle semaine A +

    6
    Lundi 24 Septembre à 19:21

    Ah, le gentil saule que voilà (celui que nous avions chez nous est mort de sécheresse) Chris

    5
    Lundi 24 Septembre à 18:11

    Bonsoir Océanique,

    J'adore ton poème,  La Fontaine aurait très bien pu l'écrire !! Bravo !

    Bonne soirée, bises, Véronique

    4
    Lundi 24 Septembre à 10:27

    Imbu de sa personne ton héron... S'il est mouillé, qu'il sen prenne qu'à lui même !

    Bises et bon début de semaine Mamounette

    3
    Lundi 24 Septembre à 08:53

    Moi je connais la vache qui veut se faire autant grosse que la grenouille...

    Gros bisous Jacqueline

    2
    Lundi 24 Septembre à 08:49

    Bravo pour ton talent d'ecriture !!

    Bonne journée à toi

    1
    danae
    Lundi 24 Septembre à 08:41

    Bonjour Jacqueline, la photo est très jolie et le poème fait penser à La Fontaine. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :