• Le Faouët (Morbihan) - La chapelle Saint Fiacre

    Le Faouët (Morbihan)

    Les Halles 

    L'existence des halles est attestée dès 1542. Celles-ci sont mentionnées dans un aveu du seigneur du Faouët où il est dit qu'elles lui appartenaient de temps immémorial9. Il s'y tenait marché tous les mercredis, ainsi que neuf foires annuelles, puis quatorze à partir du xviie siècle. Elles constituaient un revenu substantiel pour le seigneur du lieu qui percevait diverses taxes. La plus rentable était celle dite de la « grande verge » prélevée sur les papiers (110 livres par an), venaient ensuite la « place des estaulx » (22 livres/an), la « place de cuyr » (8 livres/an), la « place de laine » (8 livres/an) et la « coutume des mareschaulx » (20 sous/an). L'édifice sera racheté par la municipalité en 1815 à la famille d'Argouges de Ranes alors que celui-ci est à moitié en ruine et fera l'objet par la suite de nombreux travaux de restauration. Une chambre d'horloge sera installée sur le faîtage, remplacée ensuite par un clocher.

    Le Faouët (Morbihan)

    Le Faouët (Morbihan)

    Situé au no 1, rue de Quimper dans l'ancien couvent des Ursulines du xviie siècle, le musée est ouvert en 1987. Il présente en particulier une collection, dédiée aux peintres du Faouët, constituée de dessins, peintures, gravures et sculptures, témoignant de la vie quotidienne au Faouët de 1845 à 1945, et comprend plus de 400 œuvres.

    Il était fermé ce dimanche matin une bonne ocassion pour revenir

    Nous ne verrons pas non plus l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption.

    Le Faouët (Morbihan)

    Nous nous dirigeons vers la chapelle Saint Fiacre

    Elle a été reconstruite à partir de 1450 sur l'ordre des seigneurs de Boutteville.

    La chapelle est bâtie entre 1450 et 1480 dans le style gothique flamboyant. Elle a probablement succédé à un édifice plus ancien.

    Elle possède un clocher à balcon encadré de deux tourelles. Celle de droite abrite l’escalier qui permet l’accès au clocher. Superbement décorée de contreforts, niches, armoiries et pinacles, elle rappelle l’église Notre-Dame de Kernascléden. La dissymétrie de l’ensemble est particulièrement surprenante.
    Les Boutteville, seigneurs du Faouët qui ont fortement marqué la cité entre 1340 et 1550 ont été les mécènes pour sa construction.

     

    Elle est classée aux monuments historiques

    Le Faouët (Morbihan)

    Le Faouët (Morbihan)

     

    Il faut pénétrer à l’intérieur de l’édifice pour admirer l’élément le plus remarquable des lieux : Son exceptionnel jubé de bois polychrome (datant de 1480) valut à son auteur, Olivier Le Loergan, d'être anobli par le duc de Bretagne.

    A ce jour, il figure parmi les plus beaux jubés polychromes de Bretagne.

     

    Le Faouët (Morbihan)

    Le Faouët (Morbihan)

    La chapelle possède aussi un très bel ensemble de vitraux du XVIème siècle illustrant la Passion, la vie de saint Jean-Baptiste, un Arbre de Jessé et la vie de saint Fiacre.

    Le Faouët (Morbihan)

    Effet reflets 

    Le Faouët (Morbihan)

    Le Faouët (Morbihan)

    Le Faouët (Morbihan)

    Les signeurs de Boutteville venaient-ils participer aux offices depuis ce petit balcon

    Le Faouët (Morbihan)

    Où celui-ci situé au dessus

    Les femmes avaient-elles  leur balcon

    Le Faouët (Morbihan)

    Le Faouët (Morbihan)

    Faisons le tour de l'édifice

    Et retrouvons nous plus tard 

     

    « Domaine de Kerguéhennec Bignan (Morbihan) Dimanche c'est chat »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    Vendredi 20 Septembre à 18:30

    on peut dire que tu nous fait découvrir plein de belle chose dans cette belle région

    bisous

    13
    Jeudi 19 Septembre à 09:40

    Le jubé polychrome de la chapelle St. Fiacre, quel trésor !

    12
    Samedi 14 Septembre à 16:38

    Salut,

    il y a une superbe charpente.

    J'aime bien les vitraux.

    Le beau temps est de retour.

    Il fait chaud et c'est très bien pour les festivités des Niafs à AGNY.

    Bonne journée

    11
    Samedi 14 Septembre à 15:20

    bonjour Mounette

    sympathiques photos , une jolie chapelle  . ah la Bretagne a tant de merveilleux (lieux,monuments ---) à découvrir . A+ du troubadour Emmanuel

    10
    Samedi 14 Septembre à 14:14

    merci de ce tres joli partage
    Vrai que ce jubé est une réelle splendeur, un travail de Maître !

    9
    Vendredi 13 Septembre à 16:28
    Jean Schmitt

    Une magnifique Chapelle et une série de photos absolument superbe ! Merci pour ce très beau partage. Amitiés

    8
    Vendredi 13 Septembre à 14:16

    je suis bluffée !!!  SUPERBE 

    merci

    7
    Vendredi 13 Septembre à 11:44

    En effet, le jubé à lui seul mérite le détour. Heureusement, de nos jours, les notables se mélangent à l'ensemble  des fidèles plutôt que de s'isoler au balcon;

    6
    Vendredi 13 Septembre à 10:37

    Très bel ensemble architectural et mention spécial pour le jubé.

    5
    danae
    Vendredi 13 Septembre à 10:16

    Bien jolis les décors à l'intérieur de la chapelle, dont le jubé en bois polychrome ! Merci pour cette découverte, amie Mounette

    4
    Vendredi 13 Septembre à 10:14

    Coucou Mounette, la charpente des halles est exceptionnelle. Une belle histoire. La petite chapelle est également très belle. Merci pour tes magnifiques photos. Bises et bon vendredi

    3
    Vendredi 13 Septembre à 09:41

    Bonjour Océanique,

    Cette chapelle est tout simplement magnifique ! de bien jolies photos des vitraux ... Bonne journée, bises, Véronique

    2
    H_IL
    Vendredi 13 Septembre à 08:25

    Jolies photos

    Gros bisous Jacqueline

    1
    Vendredi 13 Septembre à 07:16

    La toiture des halles est impressionnante, je n'en reviens pas. Et l'église est magnifique. Merci pour ce beau partage et plein de bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :