• Le confinement des célébrités

      Imaginez un personnage célèbre mort ou un personnage fictif en situation de confinement. 

     Paru dans le recueil : Télé ateliers d'écriture confinés

    animés par Cécile Mathias

    *****

    "Ah ils me font bien rire avec leur peur de confinement. Moi j’ai choisi volontairement d’être confiné.

    Je m’appelle Charles et toute ma vie j’ai été un doux rêveur.

    Charles, martèlent mes parents

    Charles martèle mon instituteur

    Charles par ci Charles par là

    Le confinement des célébrités

    Je rêve de m’envoler sur un nuage à la rencontre du Petit Prince. Me retrouver sur sa petite planète en compagnie de sa rose.

    Mais sa rose est confinée depuis que le Petit Prince est allé sur terre dans le désert. Depuis qu’un aviateur est tombé en panne au Sahara. Depuis qu’il a côtoyé un renard devenu son ami et depuis que l’aviateur Saint-Ex lui a dessiné un mouton enfermé, je devrais dire confiné, dans une caisse. Depuis qu’un serpent l’a piqué assez pour l’endormir et une fois revenu sur sa planète il s’est réveillé.

    Alors j’ai décidé de me confiner dans mon imaginaire. Je rêve je rêve."

    *******

    Et puis un jour ou peut-être une nuit, sait-on jamais avec le décalage horaire une bombe informatique nous est parvenue. Un nouveau virus frappait la Chine. Et par les moyens aériens touchait l’Europe et le monde entier.

    Et toute la journée la télévision interpelle Charles martèle le message « Restez chez vous » et là Charles arrête de rêver.

    La réalité l’a rattrapé. Il doit rester chez lui. Se confiner.

    Tout d’abord il se désespère. Comment va-t-il se faire à cet enfermement imposé. Il regarde ses placards où les denrées se font rares. En doux rêveur il n’avait pas anticipé. Alors il se fait une liste. Le crayon dans la bouche il hésite, lui qui faisait ses emplettes en fonction de ses envies au coup de cœur.

    Les premiers jours il trouve mille choses à faire puis l’ennui le rattrape. Il délaisse la télévision, écoute les nouvelles à la radio. Parfois il se prend à rêver aux promenades qu’il ne peut plus faire. Il écoute et regarde sur son ordinateur des chanteurs qui lui parlent de l’océan. Le chant des vagues lui manque de plus en plus.

    Puis un début d’après-midi il se tourne vers sa bibliothèque et ses yeux rencontrent les livres de ses auteurs préférés. Comme un clin d’œil le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry l’appelle : Viens nous rejoindre Charles martèlent en chœur l’aviateur, le Petit Prince, le renard, le mouton. Même le serpent lui dit : Laisse-toi endormir et te réveiller sur la petite planète.

    Alors Charles s’installe confortablement dans son canapé et part avec tous ses nouveaux amis.

    Après une petite de plus en plus petite promenade et un aller-retour pour acheter de l’alimentation il se plonge dans divers ouvrages de voyage et même dans des romans historiques.

    Le confinement des célébrités

    Et là il rencontre Charles Martel … et à sa suite toute l'histoire de France

    Alors les chroniqueurs peuvent bien marteler

    "Restez chez vous"

    Il s'est évadé

    Et vous vous le suivrez dans le recueil en Télé ateliers d'écriture confinés

     

    « Le goupil et le corbeauDimanche c'est chat »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    10
    Lundi 13 Juillet à 17:14

    Quel texte ! une magnifique réussite

    9
    Samedi 11 Juillet à 20:15

    Bonsoir Jacqueline. Bravo pour ce texte bien écrit et prenant. Bonne soirée et bisous

    8
    kinou
    Samedi 11 Juillet à 17:45

    Bravo pour cet excellent texte.

    7
    Samedi 11 Juillet à 14:36

    C'est parfait 

    Bonne journée 

    yes

    6
    Samedi 11 Juillet à 13:32

    Bonjour,

    C'est un bien joli partage. Une narration qui va du présent au passé ... on ne peur qu'apprécier ! Bravo.

    Belle fin de semaine . Bises

    5
    Vendredi 10 Juillet à 13:38

    Bonjour Jacqueline,

    Merci pour cette belle composition qui réunit le passé et le présent,  l'actualité bien repensée

    Joli partage d'écriture romancée

    Bonne fin de journée et très bon weekend

    Amitiés

    4
    Vendredi 10 Juillet à 13:33

    C'est excellent Mounette, et ta narration recoupe bien ce sentiment que tu éprouves à te confronter au monde extérieur après ce confinement et la menace d'une 2ème vague. Tu as raison, évade toi dans ta bulle, le rêve et l'imaginaire nourrissent tellement notre vie de rêveur.. Bisous, bisous, et caresse à ma copine coquine.

    3
    danae
    Vendredi 10 Juillet à 11:45

    Un récit adapté à l'actualité ! Bises Jacqueline, cela fait du bien de pouvoir aller regarder les vagues ! Bises

    2
    Vendredi 10 Juillet à 08:27
    1
    Vendredi 10 Juillet à 06:27

    Excellent ça, je me suis bien amusée à lire cette création. Je ne participe pas aux ateliers d'écriture car moins j'écris mieux je me porte avec mes yeux pas nickel mais j'en lis quelques uns. Bonne journée Jackie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :