• L'arbre tombé (A & A et Cie n° 66)

    L'arbre tombé  (A & A et Cie n° 66)

     Photo de Petitalan

     

    L’arbre qui voulait …

     

    A rester planté au bord de la rivière

    Les pieds dans l’eau

    Avec juste un peu de terre

    L’arbre voulait voir la mer

    Marre de parler avec les corbeaux

     

    Il voulait entendre les mouettes

    Naviguer sur les grands paquebots

    Il pensait que ce serait chouette

    Sur l’océan surfer sur les crêtes

    Se pavaner de Biarritz à Bordeaux

     

    De là embarquer pour les Amériques

    Etre grand mât ou simple tonneau

    Voguer en traversée d’atlantique

    Ecrire une saga une épopée épique 

    Se faire Verlaine ou Rimbaud

     

    Mais voilà qu’à rêver d’aventures

    De se croire séquoia et non bouleau

    Fit chuter tête en avant sa ramure

    Son feuillage s’enfuit dans la nature

    L’arbre est tombé au bord de l’eau

     

    Je devais vous conter la mésaventure du bouleau qui n’alla pas plus loin que le haut de sa cime.

    Ce n’est pas donné à tout le monde d’être un séquoia.

    Rêver oui voyager d’accord mais en restant soi-même.

     

    Vous avez aimé

    Vous aimerez aussi  la prestation de mes associés

    Petitalan

    http://petitalanplus.apln-blog.fr/

    Alain Gautron

    http://alain.apln-blog.fr/ 

    « Dimanche c'est chatErdeven (Morbihan) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    23
    Samedi 21 Avril à 12:04
    Xtian

    Joliment écrites ces quelques lignes. Et si le bouleau avait été un chêne que serait-il devenu ?

    22
    Mercredi 4 Avril à 15:25

    Parfois il suffit de peu de choses pour déclencher notre imagination ... comme cet arbre couché qui ne veut pas encore quitter ce monde ! et au contraire...voulait partir à l'aventure !

    Gilbert

    21
    Mardi 3 Avril à 19:28

    Merci pour ce joli poème du pauvre bouleau qui rêvait de voguer et voyager. Bonne soirée et bisous

    20
    Mardi 3 Avril à 19:21

    Moi je préfère les arbres bien beau sur leur racine

    19
    Mardi 3 Avril à 18:07

    Très intéressante ta photographie  !

    Un réel plaisir de découvrir ton poème ...

    J'ai pris quelques jours de vacances,

    j'espère que tu as passé un bon week-end de Pâques.

    Cordiales amitiés & à +

    18
    Mardi 3 Avril à 17:10

    Salut

    Pauvre arbre .
    Tous les arbres ne sont pas des chênes.

    J'aime bien ce texte.

    Bonne journée

    17
    danae
    Mardi 3 Avril à 09:52

    Coucou Mounette, l'arbre va pouvoir servir de pont désormais !!! Bises

    16
    Mardi 3 Avril à 09:51

    Bonjour Océanique un beau poème , le rêve de beaucoup vouloir changer de look et d' aller ailleurs voir si "l'herbe" est plus verte,

    maintenant je comprend très bien l'appel de la mer....

    bonne journée maelys

     

    15
    Mardi 3 Avril à 09:07
    marine D

    Je reconnais bien là le talent d'Alain, merci pour la fable de cet arbre qui se prenait à rêver de voguer dans l'espace...

    Bisous du matin

    14
    Lundi 2 Avril à 21:34

    Il n'ira pas loin comme il est là !

    Un peu trop vaniteux, peut-être, notre arbre !

    Bonne semaine.

    13
    Lundi 2 Avril à 19:05

    la preuve que c'est du "boulot" de rester soi même

    12
    Lundi 2 Avril à 18:57

    il est bien joli ce language des arbres ,

    merci et bonne soirée

    11
    Lundi 2 Avril à 17:22

    Je comprends son envie de voyage : il voulait voir la belle Bretagne, respirer l'iode et s'enivrer du vent salé ! Dans une autre vie, peut-être...

    Amicales bises

    10
    yves
    Lundi 2 Avril à 17:01

    bien joliment écrit mon amie !

    9
    monica-breiz
    Lundi 2 Avril à 16:55
    Bonsoir
    Un arbre qui aime l eau on lui souhaiterais de devenir petit bateau
    L appel de l eau parfois est zi tentant
    Bonne soirée oceane
    8
    Lundi 2 Avril à 15:11

    Bonjour , oui une belle photo de cet arbre arraché par les tempêtes et bien accompagnée par cette poésie ! . Bon Lundi de Pâques , bisous , escapade , 

    7
    kinou
    Lundi 2 Avril à 15:04

    superbe

    6
    Lundi 2 Avril à 12:57

       parfois les rêves se brisent ....mais même si tu as maintenant la tête en bas ,joli bouleau tu feras encore le bonheur d'autres "oiseaux" ....

    amitiés

    Sabine

    5
    Lundi 2 Avril à 12:30

    Tout plein d'idées. Bravo, j'ai apprécié.

    Bise chère Associée.

    4
    Lundi 2 Avril à 09:30

    Coucou Mounette,

    Je viens de lire la version d'Alain, et la tienne est aussi très bien écrite... je vais aller consulter celle du 3ème larron.

    Bises et bon début de semaine

    3
    Lundi 2 Avril à 08:33

    Gros bisous Jacqueline

    2
    Lundi 2 Avril à 07:32
    Il faut en effet savoir rester soi même en toutes circonstances tout en sachant garder une part de rêves, d'envie et d'ambition qui permettent de gommer la grisaille de certains jours. Bon lundi pascal. Chinou
    1
    CATALANE
    Lundi 2 Avril à 07:26

    Pauvre bouleau, il est tombé bien bas ... Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :