• L'Arbre du Ténéré

    Photo 1961 de Michel Mazeau

    Arbre du Ténéré

     

    Perdu au milieu des sables 

    Comme un phare en plein océan 

    Balayé quand la tempête fait rage 

    Comme drosse la houle dans le vent 

    Tu étais un repère, une étoile,

    Scruté par les caravaniers 

     

    Pour tous tu étais l'arbre du Ténéré 

     

    Tu étais l'espérance 

    Quand plongeant tes racines 

    Au plus profond de la confiance 

    Tu cherchais la source vive 

    Qui nourrirait tes rameaux 

    Le havre de paix du chamelier. 

     

    Pour tous tu étais l'arbre du Ténéré 

     

    Nul besoin d'une forêt, toi l'acacia solitaire 

    Que les anciens vénéraient 

    Es-tu tombé sous les coups de boutoir 

    De superstitions arriérées 

    Ou par un homme ivre de boire 

    Dont la vision s'obscurcissait. 

     

    Pour tous tu étais l'arbre du Ténéré 

     

    Toi qui pour vivre allais chercher 

    La fraîcheur des sables et de la roche

    En deçà de la partie visible 

    Comme la mémoire de notre passé 

    Tu es la force et le courage 

    Qu'aucun mausolée ne pourra remplacer 

     

    Pour tous tu es l'arbre du Ténéré

     

    Janvier 2011

    Je ne fais aucune référence politique

    Seule la fascination pour cet arbre m'a guidée

     

    En savoir plus !!!

     

    http://www.agadez-niger.com/page-arbre-tenere.html

     

    http://danae.unblog.fr/2008/02/04/larbre-du-tenere-12/

     

    http://www.larahla.com/index.php?page=articleSaharien195

     

    « Terra incognitaMessagère »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    31
    Dimanche 3 Février 2013 à 22:19

    Très joli poème, Jacqueline pour nous parle de cet arbre du Ténéré. C'est une découverte pour moi. Bisous

    30
    Samedi 2 Février 2013 à 09:47

    ben c'est triste où on y sent une douleur et colère

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    29
    Vendredi 1er Février 2013 à 00:11

    Tes mots font revivre pour nous cet arbre vénérable, témoin de l'histoire des hommes. J'aime beaucoup la comparaison entre ses racines et la mémoire. Merci pour cette très belle évocation.

    Bises

    Alain

    28
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 21:42

    c'est une triste histoire  qui raconte la bêtise humain  que tu as bien mis en poème mais pourquoi n'ont-ils pas essayé d'en replanter 1 au lieu de leur horrible arbre en métal . bisous

    27
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 21:00

    Ta belle inspiration a donné naissance à un poème arbustif, bel hommage à cet arbre qui doit être tout étonné par autant de belles choses le concernant !! Amitié, Anne

    26
    d-ocre overblog
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 20:35

    quel texte !.bravo

    25
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 20:09

    Un joli hommage à cet arbre solitaire abattu par un chauffard. Ton poème est bien beau.

    Bisous

    24
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 20:08

    C'est du tout beau une fois encore, bisous Mounette !

    23
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 11:51

    bonjour Mounette

    après quelques  poètiques et sympathiques lectures par ici, un coucou en écrit . bises et A+ du troubadour Emmanuel

    22
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 11:21

    le sable chez toi la blancheur chez moi (le blog)

    tout comme la chaleur contre le froid

    mais aujourd'hui ce n'est pas le cas un peu de soleil montre le bout de son nez

    bisous

    21
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 10:56

    Bonjour Jacqueline, 

    Pas difficile la montée à Colombaz...

    Mr Jack peut le faire !!!

    Il faut qu'il se bouge un peu, mais il a besoin d'être boosté...souvent !!!

    Mais il s'exécute sans problème....

    qui m'aime...tu connais la suite !!!

    Bisous et amitiés ma belle.

    20
    superrony
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 10:23

      Beau poème. De plus je ne savais pas que :

    L'Arbre du Ténéré était un acacia, seul arbre fiché dans le désert à 150 km à la ronde.

    En 1973, il fut renverdé par un camion. Aujourd'hui, ses restes reposent au musée de Niamey., tandis qu'un arbre en métal a été érigé sur le lieu où il vécut près de 300 ans.

       ( wikipédia )

    bizz

    René

    19
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 10:21

    Un bel hommage à cet arbre qui était une sorte de mimosa et qui a disparu par la bêtise humaine. Bises mounette et bon jeudi

    18
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 04:21

    BONJOUR..


    COMME L'ETRE HUMAIN


    CET ARBRE CHAQUE JOUR JOUE SA SURVIE


    NE COMPTANT QUE SUR LUI MEME


    BON JEUDI


    BISOUS



        le Briard        Breton   


       56MELDIX77   

    17
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 23:16

    une inspiration qui prend racine

    16
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 20:33

    a ce fameux arbres qui fut percuté par un camion et qui fut abattu à cause de cet accident

    je pense que je n'aie pas révé en disant cela

    bisous

    15
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 18:30
    un bel hommage à cet arbre belle fin de journée gros bisous créoles
    14
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 16:22

     Bonjour Jacqueline, encore un autre magnifique poème . Bisous. Gigi

    13
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 16:21

    C'est beau cet façon d'en parler ,
    Au vu de tous ce événements sur ce continent
    Pour nous départ pour le Maroc fin mars pour 3mois, un beau pays

    Bisou de  Fichier hébergé par Archive-Host.com

    12
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 15:11

    Bonsoir Jacqueline, 

    Malheureusement, comme l'a conté notre amie Danaé...cet arbre, en tant que tel...

    Beau poème : merci !

    Bises et amitiés de nous deux.

    11
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 14:00

    de la magie cet arbre

    10
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 12:43

    Comme quoi  les arbres sont bien là pour nous donner des idées

    C'est magnifique

    A bientôt

    9
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 10:31

    Bonjour Océanique,

    Un trés bel hommage à cet arbre du Ténéré qui pour moi symbolise encore les premiers "Paris -Dakar" Ton poème est absolument magnjfique. Bien amicalement.

    Henri.

    8
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 10:29

    Bonjour Océanique !

    Quelle splendeur ce poème et l'on sent, comme l'arbre que tu vénères, qu'il a pris infiniment racine au fond de toi !

    Les arbres sont nos messagers spirituels ....

    Ils ont également une grande importance dans la vie des peuples africains (je suis partie en touriste solidaire au Noël 2009, en école dans un p'tit village au Sénégal). Nous avons tant et tant à découvrir  et partager de richesses, ensemble, dans ce monde !

    Je te remercie pour le petit mot laissé sur mon blog qui m'a fait si "chaud au coeur" ...Je pleure encore tellement l'absence sur terre de Line, ses pages ruisselantes de vie et d'amour, au pur reflet de son coeur, et nos échanges, enfin ......................tout !

    Mais elle est là, parmi nous, autrement ............je sens sa présence aussi !

    Encore merci, océanique, je t'envoie mes sincères amitiés : sabine.

    7
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 10:09

    Bel hommage de ta part à cet arbre symbole !!

    Bonne journée - gros bisous

    6
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 10:04

    Oui c'était un symbole cet arbre , contente que tu lui aies rendu hommage , bonne journée bises Jacqueline

    5
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 09:36

    très belle journée;

    merci de nous parler de ce célèbre arbre remis en valeur par le Paris-Dakar;

    4
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 08:50

    Bonjour Océanique, Tu sais combien cet arbre me tient à coeur puisque je l'ai connu et que j'en ai écrit l'histoire complète à ce lien : http://www.larahla.com/index.php?page=articleSaharien195 .

    Ton poème est plus que magnifique et je te remercie d'en avoir parlé.

    De grosses bises reconnaissantes.

    3
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 08:24
    Et le petit prince de saint Exupéry, il est où ?...bise océanique et bonne journée...
    2
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 07:22

    Très joli poème Mounette, en rapport à ce qui se passe en ce moment avec cet islam intégriste  qui impose la charia et détruit des trésors et des mausolées vieux de plusieurs siècles protégés par l'UNESCO....Bises et bon mercredi

    1
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 06:51
    H-IL

    Et quand il le vit, Médor couru vers l'arbre du TNR, leva la patte et le mirage disparu :-(

    Gros biosus et bon Cremerdi Jacqueline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :