• Grandes marées : Penthiève presqu'île de Quiberon quand la mer se retire

     

    Grandes marées : Penthiève presqu'île de Quiberon quand la mer se retire

    L'océan se retire les pêcheurs à pied arrivent

    Grandes marées : Penthiève presqu'île de Quiberon quand la mer se retire

    Les pêcheurs se retirent, l'océan revient sur la même plage 1h1/4 plus tard?

    La pleine mer se fait 6h après la basse mer. Le phénomène ce n'est pas la force des vagues mais l'amplitude de découverte de l'espace.

    La marée

    La marée, mouvement journalier de la mer, est un phénomène universel. Nos ancêtres ont longtemps cru que cet événement était régi par les dieux ou par des forces obscures. La loi de l'attraction universelle de Newton et les travaux de scientifiques comme Laplace ou Poincaré ont en effet prouvé à partir du XVIIème siècle que c'était bien une histoire de force : celle de la Lune et du Soleil sur la Terre.

    De la mer à la pierre, sur les traces de l’histoire…

    La Lune agit comme un aimant sur les océans. Sa force d'attraction sur la Terre est deux fois plus élevée que celle du Soleil, de par sa proximité. Leurs actions se combinent de façons différentes selon leurs positions :

    Les grandes marées, connues également sous le nom de marées de vives eaux, se déroulent au moment de la pleine et de la nouvelle lune, quand la Lune et le Soleil sont dans l'alignement de la Terre. Ils s'attirent ainsi fortement.

    Quand la Lune et le Soleil forment un angle droit avec la Terre (lors du premier et dernier quartier), ce sont des marées de mortes eaux.

    Les plus grandes marées d'Europe

    En plus de l'attraction des astres, la configuration des côtes a une grande influence sur l'importance des marées. Si la Baie de Saint-Malo peut s'enorgueillir d'être le théâtre des plus grandes marées d'Europe, cela tient à sa situation géographique. Quand l'Océan Atlantique, énorme masse d'eau, s'engouffre dans le goulot qu'est la Manche, l'onde de la mer arrive alors très vite et très fort. 
    Le marnage - la différence entre la haute mer et la basse mer - est en moyenne de plus de 12 mètres autour de la Cité Corsaire. 

    "Une marée de 100"

    Grâce au coefficient des marées, professionnels et amateurs peuvent se faire une idée de l'importance de la marée et ne pas avoir de mauvaise surprise quand la mer remonte. Cette " échelle " est comprise entre 20 (morte eau la plus faible) et 120 (vive eau d'équinoxe). A partir du coefficient 90, il s'agit de grandes marées.

    La marée du 21 mars était de 119

    Ma vidéo a été prise vers 17 h 30 j'ai du reculer 3 fois pour ne pas être trempée.

    J'espère que ces explications vous aurons été utiles

     

    « Grandes marées - QuiberonDes fleurs de Bretagne »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    20
    Jeudi 2 Avril 2015 à 12:21

    oh que oui,mieux vaut pas rester trop près de ces grandes vagues

    19
    Mercredi 1er Avril 2015 à 17:36

    c'est magnifique tellement mieux que la méditerranée

    18
    Mardi 31 Mars 2015 à 22:03

    Je n'ai pas pu aller au bord de l'Océan pour ces grandes marées. Dommage. Bisous

    17
    Mardi 31 Mars 2015 à 16:57

    Moi, qui suis si loin, MERCI pour ce beau partage. Bisous

    16
    kinou
    Mardi 31 Mars 2015 à 11:03

    Beaucoup de chance que tu es pu assister à cela. Bisous

    15
    Lundi 30 Mars 2015 à 22:43

    çà sent bon la marée à Quiberon ...et les coquillages y abondent

    14
    Lundi 30 Mars 2015 à 19:53

    C'est joli et puis moi la marée je ne connais pas

    A bientôt

    13
    Lundi 30 Mars 2015 à 18:02

    Ces grandes marées sont des moments de plaisir pour beaucoup de pêcheurs

    Merci pour cet article bien documenté : j'aime particulièrement !

    la semaine passée ne fut pas brillante avec son lot de pluie et de vent ...

    Cordiales amitiés & à +

    12
    Lundi 30 Mars 2015 à 16:41

    Bonjour

    Magnifique, merci pour cet article très bien détaillé et les photos!

    Bisous

    11
    Lundi 30 Mars 2015 à 15:35

    Bonjour Océanique,

    Comme j'aimerai un jour voir moi aussi ces grandes marées !  Un article fort instructif merci du partage, Je te souhaite une bonne journée, grosses bises, Véronique

     

    AVE MARIS STELLA (José Maria de Hérédia 1842-1905) 

    Sous les coiffes de lin, toutes croisant leurs bras 

    Vêtus de laine rude ou de mince percale,

    Les femmes à genoux sur le roc de la cale,

    Regardent l' Océan blanchir l'île de Batz. 

    Les hommes, pères, fils, maris, amants, là-bas 

    Avec ceux de Paimpol, d'Audierne et de Cancale, 

    Vers le Nord sont partis pour la lointaine escale, 

    Que de hardis pêcheurs qui ne reviendront pas ! 

    Par dessus la rumeur de la mer et des côtes,

    Le chant plaintif s'élève, invoquant à voix hautes 

    L'Etoile sainte : espoir des marins en péril ; 

    Et l'Angélus, courbant tous ces fronts noirs de hâle, 

    Des clochers de Roscoff à ceux de Sybiril, 

    S'envole, tinte et meurt dans le ciel rose et pâle.

    10
    Lundi 30 Mars 2015 à 13:39

    J'aime les marées, ça me manque à Toulouse...

    9
    Lundi 30 Mars 2015 à 11:14

    Ah merci surtout de m'indiquer le coefficient de marée, car justement je supputais "120" et avais l'impression que c'était beaucoup moins. Tu me rassures !! J'aurais aimé être à mon Bréhec pour faire un tour à la jolie petite vallée "cachée" qu'on ne découvre qu'aux grandes marées basses... (mais on peut y aller par les rochers aux petites marées basses et par la falaise si on est sportif). Bises !

    8
    Lundi 30 Mars 2015 à 11:06

    C'est quand même impressionnant ces différences en quelques heures !!!

    Bonne journée - gros bisous

    Monelle

    7
    Lundi 30 Mars 2015 à 11:03

    Coucou Monnette pour cet article si instructif. Merci. Bises et bon lundi. ZAZA

    6
    Lundi 30 Mars 2015 à 10:18

    il faisait beau cela m'a fait penser à notre rando a la pointe de Quiberon et sa cote sauvage

    bisous

    5
    Lundi 30 Mars 2015 à 09:10

    bonjour Océane , un moment convivial  que l'on aime +++   ,  la pêche à pied  pour les grandes marées c'est  super !!!  bisous belle journée A+

    4
    Lundi 30 Mars 2015 à 09:04
    H-IL

    Un p'tit coup en avant, un p'tit coup en arrière

    ENT les pêcheurs...

    Gros bisous Jacqueline et bon lundi

    3
    Lundi 30 Mars 2015 à 08:56

    Bonjour Océanique, ici nous connaissons les grandes marées et c'est l'occasion de sortir pour voir le spectacle  de plages devenues immenses un matin et couvertes d'eau le soir, avec en plus de belles vagues quelquefois. Il peut y avoir une différence de 14 m de hauteur d'eau, c'est vraiment impressionnant. Bonne journée à toi et bises et merci pour l'article.

    2
    Lundi 30 Mars 2015 à 08:34

    salut

    j'ai compris et c'est intéressant de savoir pourquoi il y a de grandes marées

    je préfère les marées basses pour aller chercher des coquillages

    bonne journée

    1
    Lundi 30 Mars 2015 à 07:24

    J'aimerais bien que nous ayons un peu de marée en Méditerranée !! Surtout pour aller à la pêche à pied ... Bisous et bon lundi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :