• Douce était la soirée

     

    Douce était la soirée 

    Le ciel étoilé. 

    Au détour du chemin 

    L'ombre l'interpela. 

    Comme le font les chats 

    S'approchant doucement

     

    Elle le vit

     

    La tête dans les mains 

    Le regard à l'horizon. 

    La douleur s'était invitée. 

    Pudeur, peur d'être importune 

    Elle resta au sommet de la dune 

    La brise caressait son visage.

     

    Elle la sentit

     

    Les vagues léchaient ses pieds. 

    Indifférent il était hors du temps. 

    La lune généreusement ronde 

    Pailletait le sillage d'un voilier. 

    Telle une mousseline bleu-nuit

    Les étoiles ornaient la voûte céleste.

     

    Elle entendit

     

    Venant du fond de l'océan 

    Les sanglots d'un enfant.

    Tous ses sens à l'écoute ! 

    Elle ne perçu que le silence 

    Elle ne vit que l'absence 

    Rien qu'une évanescence

     

    Elle s'envahit

     

    La petite voix gémissait : 

    "S'il te plait rends moi ma balle, 

    La ficelle pour tirer mon bateau. 

    Maman ! ne me lâche pas la main" 

    Un rayon lumineux traça le ciel 

    Une rose pleura des pétales de sang

     

    Elle frissonna

     

     L'ombre se déplia lentement 

    Passa près d'elle, la frôlant 

    Elle vit alors une perle opaline 

    Rouler sur sa joue 

    La lune murmura "Pardon mon petit" 

    La brise souffla "Merci"

     

    Elle sourit

     

    Ne laissez pas se noyer l'enfant qui est en vous dans l'océan de votre complexité !

     

    « La cascadeLe Chat et la mésange »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    27
    Mardi 8 Janvier 2013 à 21:19

    Bien au contraire, il faut le laisser s'exprimer et discourir avec la lune les soirs de mélancolie. Ton poème est magnifique, mille bravos !

    Bises,

    François.

    26
    Philippe D Profil de Philippe D
    Samedi 5 Janvier 2013 à 21:54

    Merci pour cesjolis mots que tu nous offres et bon dimanche. 

    25
    Samedi 5 Janvier 2013 à 20:41

    Bonsoir Jacqueline. Ton poème ferait aussi une très jolie chanson. Bisous

    24
    Samedi 5 Janvier 2013 à 17:55

    Emouvant.

    Tristesse et solitude avec des mots superbement choisis.

    Bon week-end.

    Bisous.

    23
    Samedi 5 Janvier 2013 à 14:56

    très beau, très beau ce poème, l'enfant qui est en vous, ne pas l'oublier pour mieux comprendre celui ou celle qui vous demande de l'aide

    cette ombre est comme un ange qui vous protège vous et l'enfant

    bisous

     

     

    22
    Samedi 5 Janvier 2013 à 13:28
    jean-pierre c

    bonjour Jacqueline . elle embaume cette rose , enfin j'espère . bonne journée et gros bisous 

    21
    Samedi 5 Janvier 2013 à 13:20

    Garder son âme d'enfant, et s'en servir tout de même avec raison....

    C'est très beau !

    C'est que nous sommes un peu compliqués parfois....

    Bonne journée,,

    bises et amitiés de smontagnes.

    20
    Samedi 5 Janvier 2013 à 13:06

    J'adore, et le texte et la photo. Bonne fin de semaine

    19
    Samedi 5 Janvier 2013 à 11:59
    marrainesuisse1

    Oh! ce texte est merveilleux il incite au rêve, mais il est tragique. Oui elle vit la tête dans les mains, H-Il pourquoi pas. Elle rêve et laisse trainer son imagination dans sa tête en regardant le sillage du bâteau au clair de lune. On voit que tu n'as pas vécu au bord de la mer!........

    Merci à toi Océanique, si tu étais sirène, tu serai ce sillage argenté et tu nous ferais entendre le chant des sirène qui est très dangeureux pour l'âme.

    Bisous et merci Josette

    18
    Samedi 5 Janvier 2013 à 11:56

    Oui essayons de garder notre âme d'enfant ! Bises du week end chère Mounette

    17
    Samedi 5 Janvier 2013 à 10:36
    chantaln

    Pas de crainte à avoir, j'ai toujours mon âme d'enfant.

    JOlie poèsie, bravo à toi. Tu es une artiste des mots.

    Bonne journée et bisous sous le mistral... ça caille !

    16
    Samedi 5 Janvier 2013 à 06:09

    Bonjour matinal océanique, c'est très joli ce que tu écris là, j'aime beaucoup...je t'embrasse et profite de ce commentaire pour te remercier des gentils mots que tu déposes chez moi, et aussi pour te souhaiter une bonne année 2013, (si ce n'est déjà fait, j'me souviens plus...) que celle ci te porte tout ce dont tu rêves, d'accord ? alors des bisous pour un bon week end...

    15
    Samedi 5 Janvier 2013 à 01:08

    C'est beau tu as la plume aisée c'est incontestable !

    14
    superrony
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 21:31

    Joli poème que j'ai relu et relu.

     Chez nous le ciel n'est pas étoilé et la soirée pas plus douce que d'habitude.

    Et si on allait voir Renoir quand tu auras bon pied bon oeil ?

    bizz

    René

    13
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 20:13

    C'est beau et très émouvant, quel talent ! Tu sais vraiment trouver les mots.

    Gros bisous

    12
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 19:09

    rencontre émouvante entre l'ombre et le vent qui esuie les pleurs


     


    bises

    11
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 18:18

    une perle ! Bizzz des Cafards

    10
    sonyab Profil de sonyab
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 16:48

    très joli texte

    J'espère que tu vas bien

    chez nous c'est un ciel gris qui domine

    belle fin de journée

    ti bo

    9
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 16:39

     Ce poème est très beau, et surtout très émouvant. Bisous. Gigi

    8
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 13:31
    jean-pierre c

    bonjour Jacqueline . est-ce la nostalgie de la Bretagne qui t'inspire ce beau poème ? c'est réussi ! 

    bonne journée et gros bisous 

    7
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 11:51

    Parfois, des souvenirs vaporeux se rappelle à nous...

     

    Joli texte.

     

    Philippe.

    6
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 10:49

    C'est très joliment dit pour entourer le pleur d'un enfant ! Bisous Mounette

    (au début je croyais que tu parlais d'un chat -oh la vilaine ! moi !)

    5
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 09:41

    Quel beau poème où se mèlent plusieurs sentiments : amour, tristesse, attente ! 

    J'aime beaucoup ton poème, amie !!!

    Gros bisous

    4
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 09:30

    Bonjour Océanique,

    Un texte magnifique et trés émouvant. Merci. Bises bie, amicales.

    henri.

    3
    Ponant
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 08:17

    Joliment dit...

    2
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 07:11
    H-IL

    Elle le vit, la tête dans les mains.... on aurait dit le peseur de Rodin...

    Bisous et bon Dredi Jacqueline

    1
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 07:07

    Un très beau texte

    A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :