• Comptabilité - Poésie ?

    Comptabilité - Poésie ?

     A tous les non-initiés
    Qui pensent que la comptabilité
    En aucun cas n’est poétique
    Je dédie un poème satirique

    A 16 ans je quitte mes parents
    Frais de premier établissement

    Avec toi c’est l’amour idéal
    Qui constitue tout mon capital

    Avant même que d’être associés
    S’annonce notre premier bébé

    La naissance de cet enfant
    Investissement sur vingt ans

    Joie tendresse larmes
    Trésorerie qui te désarme

    Mais notre amour est le plus fort
    Fournisseur à nouveau : Bébé Confort

    J’accumule en moi ma soif d’aimer
    Et stocke des milliers de baisers

    Désirs inassouvis et repoussés
    Dividendes non distribués

    Après des années de mariage
    Vient l’heure du bilan
    Le bénéfice que j’en ressens
    Il est temps d’ouvrir la cage

    Alors je vole à Paris en avion
    Transports de joie et déplacements
    Tu m’invites au restaurant
    Frais de mission de réception

    De loin j’entends ta voix
    Fais divers de gestion
    Quand reviens-tu te blottir dans mes bras
    Tout est excuse d’exploitation

    Actif passif débit crédit
    Mêmes rigides riment en poésie
    Peut-être devrais-je changer de métier
    Me faire poète ou chansonnier

    19-03-1977

     

    Poème satirique mais non autobiographique sauf pour mon métier

    Je vous laisse quelques instants Nantes me réclame

    A bientôt

     

    « Musée des Confluences Lyon - AntarcticaConfluence »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    14
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 12:00

    très amusant cette poésie

    qui peut ressemblé à beaucoup de vie de couple

    bisous

    13
    Mercredi 29 Juin 2016 à 08:54

    Une belle leçon de vocabulaire et un jeu délirant sur les mots. La poésie est partout, cela ne fait pas de doute.

    12
    Mercredi 29 Juin 2016 à 08:47

    Oui c'est une poésie sortant de l' ordinaire , merci et bonne semaine Océanique , bises , escapade

    11
    Lundi 27 Juin 2016 à 20:06

    Il y a quelques jours j'ai écris sur les calcules, cela me fait penser à mon texte

    10
    Lundi 27 Juin 2016 à 15:06

    Bonjour Océanique,

    Un poème ... surprenant ! j'adore !

    Bonne journée, bises, Véronique

    9
    Petitalan
    Dimanche 26 Juin 2016 à 20:30

    Ciel que c'est restitué tout petit petit. 

    Bien à toi.

    8
    Dimanche 26 Juin 2016 à 19:19

    Voilà un poème que je ne connaissais pas ! Je ne voyais pas de poésie quand je faisais mes comptes, j'aurais dû, cela se serait peut être mieux terminé !!

    Serais avec toi à Nantes en pensées - plein de gros bisous

    Monelle

    7
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:44

    Donc Nantes où tu vas dilapider ta fortune ?

    Souhaits de recapitalisation rapide à taux zéro

    Gros bisous entièrement gratuis

    6
    yves
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:42

    comme quoi la comptabilité mène à tout....si l'on en sort sans austérité ...mais avec son cœur parfois écorché par les chiffres...

    Bravo pour ce poème ma belle amie !

    5
    Dimanche 26 Juin 2016 à 13:59

    Et voilà ! Après avoir lu ce poème, les comptes dansent la farandole dans ma tête et que de souvenirs affluent ! Bon dimanche et bisous

    4
    Dimanche 26 Juin 2016 à 13:43
    Claudine /canelle

    Bravo !

    Un brin de poesie et c'est tout de suite mieux ..

    Bonne journée 

    3
    Dimanche 26 Juin 2016 à 11:11

    J'applaudis ! Moi qui aie vécu toute ma vie professionnelle dans les chiffres, j'aurais pu me douter qu'il y avait quand même de la poésie dans l'art d'additionner actifs et passifs ...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 26 Juin 2016 à 11:03

    ah oui vut ainsi  c'est poétique  tu as raison 

     

    bon dimanche pour toi  bises

    1
    Dimanche 26 Juin 2016 à 09:13

    C'est amusant. Je te mets un dix sur dix !!! Bisous et pas de folies à Nantes !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :