• Chemin d'Arles 2008- Arles (2)

    Dans l’Antiquité, les cimetières étaient toujours extérieurs à l’enceinte des cités et souvent implantés le long des grands axes routiers. Dès le début de l’Empire, tombes à incinération, sarcophages et mausolées s’égrenèrent aux abords de la Via Aurelia, constituant une vaste nécropole. 
    Mais, c’est à l’époque paléochrétienne que le cimetière prit une importance majeure avec l’inhumation du martyr Saint Genest et la sépulture des premiers évêques d’Arles, abrités dans une chapelle bientôt entourée par un grand nombre de tombes pressées sur plusieurs rangs. Vers 1040 fut installé un prieuré sous le vocable de Saint-Honorat dépendant de l’abbaye Saint-Victor de Marseille. La nécropole devint une étape obligée du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle et les chansons de Gestes ne manquèrent pas d’y situer les combats de Charlemagne contre les Sarrasins, pour expliquer l’abondance des tombes. Dante immortalisa ce lieu dans son poème « L’enfer ». L’allée des Alyscamps qui subsiste aujourd’hui a été aménagée par les religieux Minimes au XVIIIe siècle. En 1888, Van Gogh et Gauguin vinrent peindre dans ces romantiques « Champs Elysées » d’Arles.

     

     

     

     

     

    Une autre vue de Saint Trophime

    A bientôt on se retrouve sur le chemin

    Pour l'instant nous nous installons au gîte

     

    Retour à Saint-Trophime et à 18h Bénédicte, accueillante, vient nous chercher, pour le gîte et le couvert. Rencontre de Claude de Chambéry. Il campe et marche avec un engin à une roue qu’il tire. Dîner avec nos hôtes. Bénédicte et Jean-Pierre. Douche.

    Je suis repartie dans les souvenirs et vous !!!

     

    Je vais en douceur vous visiter. Merci de vos commentaires. A très vite

    « Chemin d'Arles 2008 - Arles (1)Chemin d'Arles - Saint Gilles-du-Gard (23km) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Dimanche 27 Avril 2014 à 10:02

    Re-moi ....


    J'aime beaucoup la ville d'Arles. Pour moi, c'est ça la vraie Provence !

    12
    Samedi 26 Avril 2014 à 21:02

    une très belle escapade


    très belle fin de journée


    très bon weekend


    bisous du samedi

    11
    Samedi 26 Avril 2014 à 20:07

    Bonsoir Jacqueline. J'aime te suivre sur tes chemins et découvrir ce qui a retenu ton attention. Bisous

    10
    Samedi 26 Avril 2014 à 19:43
    Je me rappel y avoir passer il y a bien longtemps
    Que ce lieu est magnifique
    A bientôt
    9
    Samedi 26 Avril 2014 à 19:29

    Merci Mounette pour remettre tes souvenirs au goût du jours. Ils sont magnifiques. Bises et bonne soirée. ZAZA

    8
    Samedi 26 Avril 2014 à 18:51

    cette route est   très belle


     et pleine   de surprises


     j aime voir les coquilles   sur les façades ou les frontons


     çà marquait   votre chemin


     bises


     kenavo  Océanique

    7
    Samedi 26 Avril 2014 à 18:34

    Je languis de lire la suite !!! La description du Chemin m'intéresse beaucoup ! Bisous.

    6
    Samedi 26 Avril 2014 à 18:31

    Coucou ma belle Océanique,


    que de belles photos !! j'adore ... j'irai bien avec toi .... pour décompresser !!!! j'en ai un Grand Besoin !!!!!! .....


    c'est pas facile d'être fille unique , d'avoir 58 ans ans et de s'occuper de ses parents âgés !!!!! .....


     UNE VRAIE GALERE !!!!! en plus de ça j'ai un papa autoritaire ........................................ j'ai plus de vie de famille !!!!! 


    Mloi, qui adore  mes enfants ent petits-enfants, j'ai presque plus le temps de les voir .... juste de temps en temps !!!!


    Profites bien ded ton bonheur .... 


    bisous d'amities

    5
    Samedi 26 Avril 2014 à 18:22
    J'espère que tu t'es requinquée chez moi !!! Sinon j'ai été absente trois jours à Roscoff accompagnant ma petite fille à un entretien pour un lycée professionnel. C'était super . Gros bisous ma chère Mounette. Je t'attends bientôt de pied ferme (enfin si on peut dire !)
    4
    Mimi de Bruges
    Samedi 26 Avril 2014 à 15:47

    Super ce Van Gogh. J'aime aussi beaucoup la première photo. Je te suis...


    Gros bisous

    3
    superrony
    Samedi 26 Avril 2014 à 13:45

    Coucou,


    C'est joli Arles !


    Moi aussi je viens en douceur sinon en profondeur.


    bizz


    René

    2
    Samedi 26 Avril 2014 à 11:03
    bonjour océanique ... çà fait du bien parfois de ressortir les photos souvenirs ... hier, justement, tu vois, c'est drôle j'ai visité ce type de cimetière, à l'extérieur de la collégiale de villeneuve .... les tombeaux avaient hélàs un air de total abandon ... c'était triste ...
    bonne journée - aujourd'hui soleil donc je vais au jardin !! bisous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Samedi 26 Avril 2014 à 08:18

    Arles est une ville absolument superbe, chère Jacqueline... et tes photos restituent fidèlement son atmosphère envoûtante qui inspira les grands Daudet et Bizet... le destin tragique de Jan, amoureux à en mourir de la belle Arlesienne... qui à l'instar de beaucoup de femmes, que nous adorons, nous pauvres hommes, ne savait pas arriver à l'heure du Rendez-vous ou tout simplement ne l'honorait pas, la cruelle  !


     


    " Jan ne parla plus de l’Arlésienne. Il l’aimait toujours cependant, et même plus que jamais, depuis qu’on la lui avait montrée dans les bras d’un autre. Seulement il était trop fier pour rien dire ; c’est ce qui le tua, le pauvre enfant !... Quelquefois il passait des journées entières seul dans un coin, sans bouger. D’autres jours, il se mettait à la terre avec rage et abattait à lui seul le travail de dix journaliers... Le soir venu, il prenait la route d’Arles et marchait devant lui jusqu’à ce qu’il vît monter dans le couchant les clochers grêles de la ville. Alors il revenait. Jamais il n’alla plus loin. "


      ( Alphonse Daudet )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :