• Camino Francès 2005 - Vilalcazar – Teradillos de los Templarios - El Burgo Ranero

    Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios

     

    Couvent de Santa Clara et son église

     

    12° jour – 26 mai – Vilalcazar – Teradillos de los Templarios (31km)

     

    Vilalcazar : départ 5h30 Dans le petit matin nous partons sans faire de bruit, enfin presque car pour éclairer le hall de sortie j’appuie sur un bouton dans le noir bien sur et c’est ... La sonnette!

     

    Depuis Fromista le Camino est parallèle à la C980 jusqu’à Carrion de los Condés. Le Camino longe alors le couvent de Santa Clara XIII° s ainsi que l’église Santa Maria XII° s au centre-ville nous passons devant l’église de Santiago. La sortie de Carrion se fait par un pont sur le Carrion. On passe devant le monastère de Zoilo.

     

    Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios

     

    Eglise de Santiago de Carrion 

     

    Après Carrion de los Condes nous empruntons quelques kilomètres plus loin la « voie Aquitana (13km)  à peine ombragée  jusqu’à Calzadilla de la Cueza. Là, Ph. m’a dit : soit tu continues le Camino qui longe la N-120, soit tu prends la senda del bosque (sente du bois) qui rallonge un peu le parcours. Le soleil fait son travail de soleil : il chauffe. Bosquets: je rêve de marcher dans la fraîcheur des arbustes. Je rêve, car les bosquets ne sont que des bosquetillos. D’ailleurs le soleil à midi ne donne aucune ombre, le seul avantage est le calme, rien ni personne ne vient troubler ma marche, alors que, lorsque le Camino longe les N- la circulation et les cyclistes sont présents. Ces variantes de pérégrinations me font contourner Ledigos pour arriver à Teradillos de los Templarios à 13h30.

     

    Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios

     

    Nous gitons à l’albergue Jacques de Molay. Ph. m’avoue qu’il n’a pas pris la sente mais la N-120 et a déjà pris le menu peregrinos. Qu’importe c’est service à toute heure, aussi je fais marcher (chacun son tour) les mandibules. Nous croisons 3 espagnols que nous reverrons plus loin : Carlos, Ismaël deux frères et un ami. Après la prise de lit et la douche, rencontre de 3 pèlerins de Cugnon près de Toulouse : deux anciens et un ami plus jeune qui ne pérégrine pas mais assiste les compères. Demain ce sera leur dernière étape, le chemin laisse des séquelles. Ces 3 amis sont des militaires en retraite de l’aviation qui se sont reconvertis dans l’humanitaire. Puisqu’avec Ph. nous avons choisi surtout lui  de ne pas cuisiner, nous dinons peregrinos à nouveau et faisons quelques provisions pour le lendemain.

     

     *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

     

     13° jour – 27 mai – Terradillos de los Templarios – El Burgo Ranero (32km5)

     

    Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios

     

     Terradillos : départ 5h. Nous quittons l’albergue Jacques de Molay, passons devant San Nicolas Del Real Camino pour rejoindre Sahagun. Je me trompe de chemin et lorsque j’aperçois Ph. dans les terres je continue par la route et entre à Sahagun avant lui qui me demande par le fil où je suis..., puis, est surpris de me voir devant lui.

     

      

    Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios
    San Nicolas Del Real Camino

      

    Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios

     

    Lever de soleil dans le petit matin

     

    Nous prenons le petit déjeuner dans un hôtel qui reçoit des peregrinos, y  retrouvons les espagnols, voyons pour la première fois Myriam (canadienne) et Patrick de Foix. Je m’absente quelques instants au sous-sol. Au retour je demande à Ph. où sont passés les deux gâteaux que je comptais bien déguster sur le Chemin. Après recherche nous les retrouvons sur le bar dans l’assiette près de la serveuse. Je m’insurge et récupère sans histoire les objets du délit et hop en chemin. 

    Nous quittons Sahagun par le pont Del Canto au-dessus des eaux du Cea. Après l’ermitage de San Roque, une bifurcation nous fait choisir le Real Camino Frances au lieu de la voie Trajana (autre variante)

      

    Sur le chemin je retrouve Carlos, son frère et son ami. Plus loin sur une petite aire de repos je m’arrête pour gouter le plaisir du vent dans les peupliers et m’unir avec la nature. 

     Camino Francès - Villacazar – Teradillos de los Templarios

     

    Etang aux grenouilles de El Burgo Ranero

     

    Arrivée à 12h30 à El Burgo Ranero. Le rituel accompli après la prise de lits nous allons déguster le menu au café. Là, je rencontre un couple de pèlerins que je pourrais croiser à Lyon 5°. La nuit est agité car ma couchette est au-dessous d’un pèlerin qui gigote beaucoup et me fait tanguer. Pas toujours facile la cohabitation.  

     

    A bientôt l'aventure continue ~~~~~~~~~~~~ 

     

    Sur une idée généreuse d'"Agathe"

    http://www.agathejolybois.net/article-et-si-121477354.html

     

     choette amitié

     

    « Camino Francès 2005 -Castrojeriz - VilalcazarCamino Francès 2005 - El Burgo Ranero - Leon »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    22
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 23:09

    Tu nous fais très bien partager ton camino., avec tes anecdotes et tes photos. Bisous

    21
    Dimanche 15 Décembre 2013 à 20:50

    Superbe ton article comme d'habitude ...

    Cette cathédrale de Leon est MAGNIFIQUE

    je la connais merci pour ces photos

    qui me rappellent de bons souvenirs

    Cordiales amitiés & à +

    20
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 20:26

    Bonsoir,

     

    Alors on réveille tout le monde !!!!! pas bien ça !!!!

    Quel périple et quelles rencontres, toujours de très belles photos qui donnent envie de chausser les chaussures de randonnée.

    Je suis "agitée" la nuit ce n'est pas évident pour les autres...apparemment c'est nerveux...

     

    Bonne soirée et bon Week End

    19
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 19:35

    Superbe comme toujours , comme un soleil qui rayonne de bonheur

    A bientôt

    18
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 19:13

    Encore bien du chemin de parcouru

    avec des souvenirs souriants tels que la sonnette ou le lit roulis tangage...

    Au fait, ils étaient bons ces deux gâteaux perdus et retrouvés ?

    Bon week-end.

    Bisous.

    17
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 17:09

    très bon moment en ta compagnie

    belle fin de semaine et de journée
    ti bo du vendredi

    16
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 16:42

    bien joué le coup de la sonnette ! digne de Pierrette Richard spécialiste des gaffes en tous genres sur un autre blog

    15
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 12:40

    belle journée, oceanique

    bises;

    14
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 12:34
    jean-pierre c

    bonjour Jacqueline . tu te trompes et tu arrives avant les autres , c'est génial . et on ose te chiper tes gâteaux ! pas gentil ça . bonne journée pleine de bleu et de soleil ici . on ne voit pas la pollution comme dans les villes heureusement . bonne journée et gros bisous 

    13
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 11:37

    Encore deux étapes importantes en kilomètres. J'imagine que tu devrais bien dormir après cela sauf si un individu gigote à l'étage au-dessus de ton lit ! Je me régale à te lire mais cela ne me fatigue pas !!! Oui l'amitié est bien le soleil de la vie, belle illustration. Bises Mounette

    12
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 11:18

    eh bien faut pas s'absenter pour une petite pose on te pique tes gâteaux

    cela fait drôle de voir ce nom Jacques de Morlay quand on pense qu'il a été brulé par le roi et le pape

    tu dois être contente d'arriver chaque soir et de pouvoir reprendre le chemin le matin ce qui te rapproche de ton but final

    bisous

     

     

    11
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 10:00

    Une belle étape avec de superbes images ! Je vois que tu as mis la petite chouette !

    Bisous et bonne fin de semaine

    Alain

    10
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 23:44

    Bonsoir 

    un bien joli voyage ! je ne pourrais plus faire tant de km a pied je me contente de suivre ton périple assis confortablement  bon vendredi amitiés 

    9
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 18:26

    Tu m'as fait sourire avec le petit bouton noir pour la discrétion assurée, ben oui on ne peut pas tout savoir!! J'ai aimé cheminer encore une fois à tes côtés..beau lever de soleil qui permet de récupérer des forces pour l'étape à venir! Amitiés

    8
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 17:31

    Bonsoir Jacqueline, je trouve que tu fais de longues étapes, sous le soleil ça ne doit pas être toujours facile. Pour moi dans mon fauteuil c'est bien. Merci pour toutes ces belles photos. Bisous. Gigi

    7
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 17:11
    JosephGuégan

    Je continue le chemin avec plaisir !
    bonne soirée

    6
    monica-breiz**
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 11:43

     superbe cette étappe  chargée  d histoires aussi   la route des templiers peut être

     et les pont sont toujours aussi beaux par la

     après   31 kms  il doit faire  bon se reposer

     bises Océanique

     

     (  j adore   marcher  avec toi sur ces carminos )

     kenavo

    5
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 10:35

    Décidément pas facile de marcher avec Ph.

    31 Km une petite étape.... ah bon ! si tu le dis !!!!

    Gros bisous et ..

           

     

    4
    Mimi de Bruges
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 10:23

    Petite étape, 31 km, ça me fait rire. Le lit qui tangue aussi c'est assez drôle, tu es sûre que ce n'est pas la faute à la cerveza. Des histoires toujours aussi passionnantes et bien racontées, je ne m'en lasse pas. Et ces levers de soleil, magiques !

    Bonne journée. Gros bisous

    3
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 09:20
    H-IL

    Ph serait un peu trricheur sur les bords ?

    Jeudissimes gros bisous Jacqueline

    2
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 08:12

    oh un autre pont intéressant

    1
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 07:55

    Ue bien belle promenade, bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :