• Camino Francès 2005 - Rutillan - O Cebreiro - Fonfria

    20° jour – 3 juin - Ruitelan – O Cebreiro (10km5) – Fonfria (12km) soit 22km5

     

    Ruitelan : départ 6h après un réveil au son de divers Ave Maria (Gounod ...) et un copieux petit déjeuner. Nous attaquons la montée d’O Cebreiro 1400 m. Divers petits villages : Las Herrerias, La Faba 

     

     

    puis La Laguna de Castilla dernier village avant la Galice, (dommage pour les graffitis), nous conduit loin des plaines céréalières, à l’assaut de la plus abrupte montagne du Camino Francès. Dure montagne mais belle montagne, sur un versant, le Léon, sur l’autre, la Galice et au bout, la mer.

     

      

      

    Premier village du chemin de Saint Jacques en terre de Galice, O Cebreiro possède la plus ancienne église de style pré-romain du chemin ainsi que des pallozas maisons pré-romaines inhabitées depuis peu. J’aurais voulu partager le bonheur d’être là mais Ph. est loin. Il me dira plus tard l’émotion qui l’a submergé.

       

     

    A 1293 m. d’altitude, le col d’El Cebreiro (O Cebreiro en galicien) marque la frontière orientale de la Galice. En ce point de passage, un prieuré dépendant de Saint-Géraud d’Aurillac* fut fondé au XIe siècle. C’est une étape importante pour les pèlerins qui y ressentent de façon intense leur arrivée prochaine. Le village a rénové ses habitations primitives, les pallozas, aux toits de chaume. L’église conserve un calice et une patène en souvenir d’un miracle* célèbre (santo Milagro). Vers 1750, les passionnés d’ésotérisme* commencèrent à voir ce calice comme étant le saint Graal* (Santo grial gallego) des légendes arthuriennes, arguant que “ Perceval le Gallois ” peut aussi se dire “ le Galicien ”. D’aucuns vont aujourd’hui jusqu’à prétendre que c’est pour cela que la Galice autonome a choisi pour blason* officiel un calice surmonté d’une hostie, en 1981. Officiellement, il s’agit du Saint-Sacrement de Lugo, exposé perpétuellement dans la cathédrale au moins depuis le XIIe siècle. Mais sait-on jamais les raisons cachées ? Ainsi vont les légendes… Le lieu doit beaucoup à l’abbé Elías Valiña Sampedro, curé de la paroisse de 1956 à 1989 (il est enterré dans l’église et son buste orne la cour). Promoteur du pèlerinage et inventeur des flèches*, jaunes on lui doit un guide du chemin dans lequel il rappelle l’importance du Cebreiro en tant que lieu de pèlerinage où sont fêtés Santa Maria la Real, patronne de la région, et le santo Milagro. Comme partout, ce lieu finit par n’être plus considéré que comme une étape sur le Camino francés. A tel point que des pèlerins aquitains, étonnés de ne pas voir une statue de saint Jacques dans l’église, en ont offert une, en 1999, sculptée par les moines de Solesmes. Comme celle du Puy*, cette statue renforce l’idée, ô combien fausse, qu’aucun lieu de pèlerinage n’aurait jamais existé sans Compostelle. 

       La Galice vue du O Cebreiro

     

     

     

     

     

     

     Le pèlerin regarde vers la mer 

     

    O Cebreiro : 9h. La Galice s’étale à nos pieds. En quittant O Cebreiro je me retrouve sur la route. Je ne vois pas de marque et m’inquiète. Où est Linares ? Prochain village, il faut monter ou descendre ? Je m’arrête pour consulter mon guide qui est dans mon sac. J’implore « donnez-moi au moins un signe » et au moment où je me baisse pour me délester du sac je vois une flèche jaune à mes pieds ! Merci! Alors je descends jusqu’à l’Alto de San Roque 1270m où une sculpture de pèlerin tel un guetteur tourne son regard vers le bout de la Galice. Le Chemin traverse des petits villages où l’élevage est la principale activité : Hospital de Condesa,  Padornelo. Puis le Chemin monte jusqu’au Alto do Poio (1337m) 

     

     

    Hospital da Condessa

     

      

     Padomelo : Eglise et Fontaine

     

    Par la route, puis par un sentier de conifères j’entre dans Fonfria (12h). Je vais jusqu’au bout du village pour savoir où je suis. Philippe qui m’a vu passer me rejoint pensant que je me trompe. Le rituel accompli à l’albergue, nous allons dans le café paillotte .après avoir fait une visite à l’église. Le soir nous retrouvons John, Andrews, 4 italiens et 1 belge. Soirée très chaleureuse.

     

     

    Paillotte et gîte de Fonfria

     

     Eglise de Fonfria

     

     En 2014 vous me suivez toujours ~~~~~~~~~~~~~~

     

    « Camino Francès 2005 - Cacabelos - RutillanCamino Francès 2005 - Fonfria - Sarria »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    26
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 22:10

    bonsoir Océanique ... vraiment charmant ce coin de gallice avec  ces maisons de pierre gris clair et ce charmant MESON ... j'adore aussi la borne ... et même le mot INDEPENDENCIA lui donne à mon sens un "cachet" indéniable ... il y a tout l'amour d'un peuple pour ses terres,  sur cette borne ...

    22kM500  ? pas mal quand même dis donc !!

    gros bisous et bonne soirée

    25
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 20:43

    la Galice à l'air très belle il y a une vue à perte de vue c'est beau

    gros bisous

     

    24
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 18:12

    Un petit bisou tardif Mounette. Bises et bonne soirée. ZAZA

    23
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 15:58

    Bonjour/soir Dany 

    Un coucou pour te souhaiter une bonne fin de journée ,je decouvre ton pays ...merci !

    Bises amicales 

    Gérard 

    22
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 15:39

    de belles découvertes lors de cette balade

    oui il faut un copieux déjeuner pour être en forme

    Agréable journée

    Ti bo ensoleillés de la Martinique

    21
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 14:10

    Coucou Jacqueline, j'arrive mais aussi tu marches vite..... merci pour ce pèlerinage que je vis à travers tes photos et tes explications. Bisous. Gigi

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 12:25

    C'est superbe que les paysages sont sublime et puis le patrimoine ancien est superbe aussi

    A bientôt

    19
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 10:17

    Au son des divers Ave Maria de Gounod, je n'aurais pas pu prendre le départ. Je serais restée à écouter.

    Quel dommage les tags !

    Encore un beau parcours.

    Joli mercredi.

    Bisous.

    Ymi.

     

    18
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 09:45

    belle journée, oceanique;

    17
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 07:28
    jean-pierre c

    bonjour Jacqueline . voilà un parcours bien vallonné pour s'affuter les gambettes ! bonne journée et gros bisous 

    16
    Mardi 7 Janvier 2014 à 22:16

    c'est un beau parcours , dommage les tags . bonne et heureuse année . bisous

    15
    Mardi 7 Janvier 2014 à 21:06

    Malheureusement les dégradations gratuites ça existe partout et pour tout
    je suis toujours scotché e quand je lis tes récits, est ce que tu écris tous les jours pour ainsi pouvoir te rappeler de tout?
    bisouFichier hébergé par Archive-Host.com

    14
    Mimi de Bruges
    Mardi 7 Janvier 2014 à 18:49

    ça tire un peu sur les mollets, moi la montagne ça me gagne pas, j'aime pas trop les grimpettes mais j'ai fait un effort pour te suivre et je ne suis pas déçue par le paysage et par les vieilles pierres.

    Bonne soirée. Gros bisous

    13
    Mardi 7 Janvier 2014 à 17:54

    Bonsoir,

    Je suis suis ....avec plaisir ce pèlerinage.

    Les maisons, les Eglises en pierre ont un charme fou ....c'est sublime...

    Bonne soirée.

    12
    Mardi 7 Janvier 2014 à 16:18

    Bien sûr que je te suis toujours...

    Et pour cause, je n'irai sans doute jamais faire cette partie du chemin !

    Merci

    Bises et amitiés.

    11
    Mardi 7 Janvier 2014 à 15:38

    Superbe étape ma Mounette, Bien sûr que nous te suivons toujours, et toujours....!!! J'adore la borne. Bises et bon mardi. ZAZA

    10
    Mardi 7 Janvier 2014 à 13:30

    Une région qui me rappelle l'Ardeche avec ces genêts 

    9
    Mardi 7 Janvier 2014 à 11:55

    On voit à travers tes photos le labeur des hommes pour la construction de ces églises.

     

    Bise.

     

    Philippe.

    8
    Mardi 7 Janvier 2014 à 11:46

     c est encore un plaisir  que  ce chemin

     on marche avec toi    regardant les  belles  églises ,  et les gites

     difficiles étapes bien sur ,  mais  que tu partagent avec gentillesse  avec nous

     merci  c'est mon chemin de  Compostelle   et j apprécie  tes articles

     bises

     kenavo Océanique

    7
    Mardi 7 Janvier 2014 à 10:15
    marrainesuisse2

    Comme il fait bon cheminer à tes côté, que de beaux points de vue, et l'amitié est sacrée, non le monde n'est pas totalement pourri il reste des gens très biens, dont tu fais partie. J'aime tes photos et je suis toujours désolée de voir que des gens peuvent dégrader , ne serais qu'une borne.

    J'aime aussi tes commentaires, tu es courageuse et bonne, merci infiniment pour ton récit, qui nous emmène par la main, jusqu'à Compostelle.

    Gros bisous de Josette de marrainesuisse, sous un soleil d'hiver, sans neige, ni verglas. Je vais pouvoir aller chez le coiffeur cet après midi.Youpiiiiii.

    Zou, bisous, bisous.

     

     

     

     

    6
    Mardi 7 Janvier 2014 à 10:05

    Bonjour Océaniqu,

    Des photos magnifiques, et d'excellents commentaires pour te suivre sur le chemin, un très bon et agréable moment de lecure. Merci ! Bises bien amicales.

    Henri.

    5
    Mardi 7 Janvier 2014 à 10:00
    Pastellle

    Les paysages sont magnifiques... 

    4
    Mardi 7 Janvier 2014 à 09:45
    Joseph Guégan

    Aujourd'hui nous faisons un bout de chemin ensemble vers O Cebreiro.
    La lecture de ton article complète mes souvenirs.
    Je me souviens également d'être passé à Fonfria.


    3
    Mardi 7 Janvier 2014 à 09:00
    Une étape difficile avec des collines à grimper, mais quel bonheur d'avancer vers le but et de pénétrer en Galice avec tous ces beaux monuments et de se retrouver le soir entre pèlerins. Bises ma chère Mounette, je te suis ...
    2
    Mardi 7 Janvier 2014 à 08:57

    Une étape avec de beaux paysages et de belles églises. Comme H.Il je rouspète de la dégradation de la borne !!!

    Bonne journée - gros bisous

                         

    1
    Mardi 7 Janvier 2014 à 08:25
    H-IL

    Dommage que des cons salissent cette belle borne

    Gros bisous Jacqueline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :