• Blessure

    Blessure

    Blessure

     

    Elle en a vu des tempêtes

    Elle en a reçu des blessures

    Ce n’était pas toujours la fête

    Chaque ride marque l’usure

     

    Pourtant en elle chantait la vie

    Chaque printemps des rameaux

    Gorgés de sève en renouveau

    Sortaient de l’hiver en repli

     

    Elle en a subi des vents violents

    De sécheresse en inondation

    Débordement et désolation

    « Toujours debout toujours vivant »

     

    La terre notre mère nourricière

    Sent peser le poids de notre folie

    Incendie orages déluge elle crie

    Sourde l’humanité crée l’enfer

     

    Elle en a vue des tempêtes

    Elle en a reçu des blessures

    Pour les générations futures

    Mettons l’Amour en vedette

     

    novembre 2019 

    « Sous le ciel indigoDimanche c'est chat »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    24
    Jeudi 28 Novembre 2019 à 10:48

    re poétique coucou Mounette

    un très joli poème .

    A+ du troubadour 

    23
    Lundi 25 Novembre 2019 à 09:26

    Bonjour Mounette

    Il a perdu une de ses branches majeures ce superbe arbre et comme dit le poème, il a dû voir des tempêtes qui lui ont infligé des blessures mais il tient le choc !

    Bises savoyardes

    22
    Dimanche 24 Novembre 2019 à 09:55

    les arbres sont la vie et tu sais nous montrer toutes les beautés de la nature  en poésie

    bisous

    21
    Samedi 23 Novembre 2019 à 19:36

    Bonsoir Jacqueline. Nous malmenons la Terre, et parfois c'est elle qui nous malmène. Certzins départements sont particulièrement touchés. Bonne soirée et bisous

    20
    Samedi 23 Novembre 2019 à 16:37

    Hello l'amie Océanique de l'Ouest !

    Heureux de te retrouver ave grand plaisir ! Cet arbre qui a certainement beaucoup souffert et toujours en place bien vivant, est absolument magnifique ! Il doit être très dur à reproduire en dessin et en peinture... j'en sais quelque chose, car en ce moment je suis sur une nouvelle création qui me donne bien du fil à retordre ! Nous verrons bien quand il sera fini ! La poésie est un vrai petit bijou bien d'actualité, malheureusement !

    À +++ 

    Gilbert

    19
    Samedi 23 Novembre 2019 à 13:40

    Bonjour Océanique,

    Même blessé je le trouve magnifique cet arbre !!

    Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    18
    Samedi 23 Novembre 2019 à 10:54
    Un seul cliché et toute la catastrophe est là. En 1999,décembre, nous étions venus du 27 au 29 à plouescat...
    Au retour en train jusqu a Paris, nous étions dans un rêve apocalyptique....Je n publierai jamais
    Bises
    17
    Samedi 23 Novembre 2019 à 09:18

    Bonjour Océanique !

    Quel merveilleux poème, pathétique ode à la "Terre" !

    Je vois plein de formes, de visages sculptés sur cet arbre qui ne doit pas être tout jeune. Les arbres sont une source d'énergie infinie ...  Souvent, je leur parle, chante à leurs oreilles ou pose ma tête contre pour les écouter, les sentir, de mes bras je les enserre pour partager leur énergie, ou les remercier ....

    Tout ce qui vit et vibre au coeur de l'univers est "sacré" , notion essentielle qui n'est effectivement pas toujours respectée ...

    Cet arbre a besoin d'un bon baume à présent pour le cicatriser et ....   d'infiniment d'amour !   Car, même blessés, les arbres continuent à offrir de l'amour ...

    Passe un très doux week end Océanique, plein de bisous : sabine

    16
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 18:54

    Très agréable poème, à lire et à relire !

    Passe une bonne soirée . Cordiales amitiés & à +

    15
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 18:17

    C'est bien de saison, l'automne de la vie aussi

    14
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:40
    Jean Schmitt

    Comme pour les animaux, cela fait topujours de la peine de voir un arbre abîmé et qui souffre. Beau weekend. Amitiés, Jean

    13
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 15:59

    Oui c'est triste de voir un arbre blessé ! . Celui ci est vieux , bien dommage . Bon weekend à toi , bisous , escapade , 

    12
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 14:21

    Coucou,

    C'est un très beau texte et ta photo est magnifique. Donc le "duo" est top !

     

    Bises de Haute Provence

    11
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 12:45

    Salut,

    Et oui les tempêtes font des dégâts.

    Le temps est ensoleillé mais ce matin le froid était bien présent.

    J'ai une sciatique alors je reste au chaud.

    Bon week-end

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 11:22

    Un très beau texte qui exprime bien notre façon a détruire notre environnement et qui met bien à mal notre planète. 

     

    9
    jm:rober
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 10:50

    Bonjour Océanique,

    Voilà un beau poème qui en dit long , mais qui à mes yeux s'est le reflet actuel , mais avec des blessures en cascade

    Merci du partage

    bonne fin de journée et très bon weekend

    Amitiés

    8
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 10:24

    Coucou Mounette.

    Il est magnifique ton poème et dénonce la folie des humains qui détruisent notre terre nourricière. Bravo.

    Bises et bon vendredi, caresses à ma copine

    7
    gilles
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 09:51
    magnifique texte.
    bizzzz
    6
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 09:14
    Pastellle

    Très beau poème. 

    Il faudrait couper proprement cette branche, et consoler l'arbre. 

    5
    danae
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 08:36

    La terre crie mais nous n'entendons pas ! Joli poésie, merci Mounette

    4
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 08:15

    Superbe ton poème, et il illustre très bien ce très bel arbre ! Bisous.

    3
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 07:37

    magnifique texte et cette photo de cet arbre meurtri j'adore

    bises amicales

    2
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 06:31

    J'ai toujours un coup au coeur quand je vois un arbre blessé. Bises

    1
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 04:15

    Cela fait longtemps en effet qu'elle crie, qu'elle tente de nous faire toucher du doigt tout le mal que nous lui faisons. Tu décris  fort bien et poétiquement la situation. Puisses tu éveiller des prises de conscience afin que l'humanité cesse de "scier la confortable branche" sur laquelle elle est assise. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :