• A l'écoute du monde

    A l'écoute du monde.


    Ventre plein n'a pas d'oreilles
    Pour écouter le cri de l'enfant affamé,
    Absorbé qu'il est par :
         Son niveau de vie
         Le prix de l'essence
         La femme du voisin,
         Qu'il dévore des yeux,
    Des yeux plus grands que le ventre

    Ventre creux n'a pas d'oreilles
    Pour entendre l'oiseau s'égosiller
    A chanter sa joie de vivre
    Dans le matin parfumé
    D'effluves printaniers.
    Obsédé qu'il est à rêver
         D'une croûte de pain
         D'un déjeuner de soleil
         D'une fée belle à croquer.

    Ventre plein, ventre creux,
    N'ont plus d'oreilles,
    Indifférents aux cris du poète enchaîné
    Torturé dans le secret d'une prison
    Pour avoir tendu l'oreille
    A l'écoute du monde, privé de liberté
    Pour avoir entendu
         Les râles d'agonie,
         Les gémissements de douleur,
         Les signaux de détresses,
         L'appel à la tendresse,
         La voix de l'espérance,
         L'enfant qui s'émerveille
         A l'aube d'un monde nouveau.

    Ventre plein ... ventre creux
    N'ont plus d'oreilles à l'écoute du monde.

     

    Mounette 1983

    Est-ce que le monde a changé ......

     

    « Conte paradisiaqueDimanche c'est chat »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    23
    Dimanche 28 Janvier à 20:38

    C'est un très joli poème pour accompagner ce rouge-gorge. Bisous

    22
    Dimanche 28 Janvier à 15:34

    Coucou Océanique Mounette :+)) !! Merci de ton gentil com qui m'a fait plaisir ! Joli petit rouge-gorge et ce texte qui interpelle ! On dit que nous vivons chacun pour soi et c'est vrai, en même temps, il y a de plus en plus de solidarité organisée. Nous vivons dans un monde où la manipulation est reine et l'argent est roi. Le pauvre est de plus en plus pauvre et le riche de plus en plus riche. C'est la loi du plus fort ! Nous n'avons pas fini d'en voir ! GBizhous !

    21
    monica breiz
    Dimanche 28 Janvier à 14:51
    C est tout un art dr savoir écouter autour de soi
    la nature nous donne
    des leçons de comportement souvent
    Bon dimanche oceane
    20
    Dimanche 28 Janvier à 10:37
    Xtian

    Bonjour Mounette

    Ventre plein ... ventre creux

    N'ont plus d'oreilles à l'écoute du monde.

    Est-ce nous qui sommes devenus trop égoïstes ou bien est-ce le monde qui a tant évolué qu'on ne peut plus le reconnaître ?

    Bises

     

    19
    Samedi 27 Janvier à 23:21

    rien n'a changé , il y a encore des  "Ventres  pleins et des ventres creux"

    18
    Samedi 27 Janvier à 21:12

    L'oiseau parlera toujours mieux que nous

    17
    Samedi 27 Janvier à 14:30

    Bonjour Océane , oui je pense comme toi et nous devenons comme des robots accros à l' écran ! . Un adorable petit rouge gorge ! . Bon week end à toi , bisous , escapade , 

    16
    Samedi 27 Janvier à 10:40

    Ce constat est toujours valable et le sera sans doute longtemps encore. Nous vivons la plupart du temps comme dans un sommeil hypnotique, le nez dans le guidon, sans rien voir, sans rien entendre hormis le flux incessant de notre mental qui "zappe" dans tous les sens. Un beau sujet de méditation auquel nous invite ton amie.

    Amicales bises

      • Samedi 27 Janvier à 11:25

        Mounette c'est moi Alain

    15
    Vendredi 26 Janvier à 15:49

    Trop magnifique ce beau petit rouge-gorge que plus guère de gens ne prennent le temps d'écouter ! trop absorbés par les bourrages de crâne en boucles...de nos chaînes de télé... des tablettes de jeux idiots...et de nos portables où l'on fixe des écouteurs pour se farcir d'une musique dite moderne et rythmée, et pour ne plus prendre le temps d'écouter le Monde! Drôle de nouveau Siècle ! si joliment bien écrit par notre amie Mounette !

    Bonne fin de journée océanique !

    Gilbert

    14
    Vendredi 26 Janvier à 12:00

    J'aime beaucoup ce poème, il me parle et résume très bien mes propres pensées. Et le petit rouge-gorge est à croquer

    13
    Vendredi 26 Janvier à 11:24

    le monde change mais pas en bien c'est du chacun pour soi enfin presque car on trouve encore des personnes qui s'occupent de leur voisin

    bisous

    12
    Vendredi 26 Janvier à 11:19

    rien n'a changé, tout a même empiré

    11
    Vendredi 26 Janvier à 10:36

    Ah, joli p'tit pinson, il a l'air tout malheureux !....LoL

    ...t'es la reine de la synthèse toi, j'aime bien.cool

    Bonne fin de semaine.

      • Vendredi 26 Janvier à 10:55

        Je ne suis pas pinson ... je suis rouge-gorge !!! 

    10
    Vendredi 26 Janvier à 10:21

    bonjour Océane , très beau ton rouge gorge  j'aime  et un beau texte poétique ! bisous beau weekend A+

    9
    Jeudi 25 Janvier à 21:52

    Non, le monde n'a pas changé, pas en bien en tout cas. C'est à regretter de vivre sur cette planète ! Une grande envie de fuite...

    Bonne fin de semaine. 

    8
    kinou
    Jeudi 25 Janvier à 13:45

    très beau

     

     

    7
    Mercredi 24 Janvier à 15:55

    bonjour mounette

    jolies photo et jolies rimes à lire par ici

    bises et A+ du troubadour Emmanuel

    6
    Mercredi 24 Janvier à 13:44

    Coucou Mounette,

    Un poème qui n'a pas pris une ride ... il est d'actualité plus que jamais. Le vieux mode s'est transposé dans le nouveau !

    Bises et bon mercredi

     

    5
    yves
    Mercredi 24 Janvier à 10:19

    très beau constat !

    4
    danae
    Mercredi 24 Janvier à 09:04

    Bonjour Mounette, Rien n'a changé depuis et personne n'entend plus les cris de par le monde et il y en a de plus en plus hélas. Bises et belle journée tout de même en écoutant les oiseaux chanter 

    3
    Mercredi 24 Janvier à 07:10

    Le monde ne deviendrait il pas de plus en plus égoïste,  ? Chacun ne regardant que ses propres interêts , le regard rivé sur "sa tablette" , les oreilles prisonnières des écouteurs du téléphone , les mains dans les  poches pour ne surtout pas avoir à les tendre à celui ou celle qui a besoin d'un peu de chaleur humaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :