• Un dimanche à l'Océan

    Dimanche nous allons à l'océan.

    Avant de traverser le Pont Lorois pour aller à la Barre d'Etel nous descendons vers le petit port Niscop

    Le pont qui enjambe la Ria d'Etel et qui relie le Pays d'Auray au Pays de Lorient, est l'unique passage entre les deux rives. Il évite ainsi un long crochet vers Landévant, le nombre de kilomètres de côtes étant d'environ 125km. Ce pont, du nom du préfet de l'époque, a connu une histoire très mouvementée.
    Il fut d'abord à péage en 1851 (5 centimes pour une personne à pied, 10 pour un cavalier, 20 pour une charrette de campagne...). Ensuite, il fut détruit deux fois, en 1894 par un ouragan et en 1944 lors de la Seconde Guerre Mondiale.

    Un dimanche à l'Océan

    Le pont qui enjambe la Ria d'Etel et qui relie le Pays d'Auray au Pays de Lorient ... Au pied du Pont Lorois, se trouve Port Niscop, une jolie anse protégée de la ria ...

    Nous reprenons la voiture, traversons le pont et nous voilà à la Barre d'Etel

    Un dimanche à l'Océan

    Il ne fait pas chaud, le vent de terre souffle


    Barre d'Etel par jackymounette

    Un dimanche à l'Océan

    Etel de l'autre côté de la Ria

    Un dimanche à l'Océan

    Un dimanche à l'Océan

    Un dimanche à l'Océan

    A Plouhinec, ce trouve un cimetière où se trouvent les anciens thoniers du port voisin d'Etel. Malheureusement, la municipalité à décidé de les détruire. Une association a été créée pour la survie de ces thoniers. 

    Les bateaux du cimetière de bateaux sont les témoins d'une époque révolue. Marcel Thomas, le président de l'Association du cimetière de bateaux du Magouër, vient régulièrement visiter les bateaux et déplore des actes de vandalisme réguliers. Des planches de bois sont arrachées des coques. Il constate que les vols se font la nuit. « Les gens sont conscients de leurs actes délictueux. Un bateau s'appelle L'Oasis, il est victime d'une véritable opération de vandalisme. Le bois volé est utilisé pour faire des feux sur la plage ou bien transporté jusqu'au domicile des malfrats. Le jour où ces bateaux auront disparu, on ne parlera plus de Plouhinec ». Beaucoup de poètes sont inspirés par ces bateaux, de nombreux livres d'art y font référence et chaque semaine, des jeunes mariés viennent se faire photographier. Sans parler des gens pour qui ces bateaux évoquent des souvenirs inoubliables.
    © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/plouhinec/cimetiere-de-bateaux-m-thomas-s-alarme-02-10-2015-10796632.php#3xTwlV8Hbw7cVdww.99
     
    Avant le retour nous nous arrêtons à Saint Cado

    Un dimanche à l'Océan

    Le pont de Saint Cado est en réfection, mais pas fermé alors que la chapelle elle est fermée pendant la réfection du pont ... !!!
    Saint Cado sur le pignon d'une maison veille sur elle

    Un dimanche à l'Océan

     
    La petite maison de Saint Cado attend curieuse de voir le soleil prendre un bain

    Un dimanche à l'Océan

     Et là elle n'est pas déçue

    Un dimanche à l'Océan

     La je la regarde dans les yeux

    Un dimanche à l'Océan

    J'ai pris un râteau pour dégager le soleil encerclé par les nuages

    Un dimanche à l'Océan

    Pour aller sur la petite île de Saint Cado nous sommes passés par la plage .... Brrrrrrrrr

    Pour revenir à la voiture nous passons par le centre du village par la fontaine que je trouve pleine de charme.

    8 mars journée de la femme je serai à Nantes pour visite postopératoire pour mes yeux

    En attendant portez-vous bien

    A bientôt

     


    28 commentaires
  • Blanc ... Bleue

    Le Vendredi 13

    Blanc … bleue

     

    La grand’ voile cambrée, allant vers l’aventure

    Un voilier blanc s’étire à l’appel du matin

    La caresse du vent fait chanter sa mâture

    Tout en la gouvernant vers un cap levantin

     

    La mer, sa belle amante, en sa couche profonde

    S’entrouvre en longs sillons, l’étreint de son baiser

    Le grise de parfum, désirant qu’il se fonde

    En son immensité qu’il lui faut apaiser

     

    Sur de sa séduction, inconstant et frivole

    Vers l’éphémère amour, promis à chaque port

    Jouant à saute-vague, à la crête il s’envole

    De Bandol à Menton, de Biarritz au Tréport

     

    Le voilier "Vendredi 13" racheté par "Marin du Monde", part pour une mission humanitaire en mer Baltique Noire, avec pour but d'apporter littérature et publications scientifiques aux populations locales. - DP d'essais de navigation de "Vendredi 13" en rade de Brest, après sa rénovation. Embarquement de cartons de livres et revues françaises sur le bateau. Patricia ADAM (mairie de Brest) parle de la soif de lecture des ukrainiens. Bernard ABALAN (skipper) décrit le périple prévu: la Roumanie, la Mer Egée, le détroit de Bosphore, Yalta et Sébastopol. PE "Vendredi 13" sous voile. Olivier RONCIN (Médecin du Monde) évoque ce périple vers Yalta, ville symbolique, sur un bateau, symbole de liberté. Jean François DENIAU explique son soutient pour ce projet. DP du bateau.

    Émission ;Thalassa : le magazine de la mer

    C'est lors de ce voyage que nous l'avons croisé

    Merci à ceux qui me suivent

    A bientôt


    26 commentaires