• Bonjour, nous sommes les godasses

    Les chaussures de marche de la "Petite forme"

    Nous sommes restées enfermées dans le placard depuis le 28 aout 2012

     

     

    Ce lundi 3 février 2014 il fait un temps superbe

    Elle nous chausse pour aller tester sa résistance sur la voie verte qui va du métro Cuire à Caluire jusqu'à la gare de Sathonay camp.

    Les pluies de ces jours derniers ont laissé des traces. Mais le ciel est bleu.

    La voie de la Dombes traverse Caluire dont nous apercevons l'église

     

     

     

    Cette voie verte, qui prolonge la piste cyclable du Boulevard des Canuts à Lyon (quartier de la Croix-Rousse), est construite sur une ancienne voie ferrée, et possède un sol en sable compacté, bien roulant. La Voie Verte traverse toute la commune de Caluire-et-Cuire, jusqu’à la limite de Sathonay-Camp.
    C’est une agréable promenade sur le plateau urbanisé, très appréciée des marcheurs et des joggeurs, et qui permet aux cyclistes de sortir de Lyon.

     

     

     

     

     (N'hésitez pas à cliquer sur les photos)

     

     

     

     

     

     

     La maison rénovée du garde-barrière de l'ancienne voie ferrée

    Les ponts enjambent la voie

    Les bambous se font interviewer par un lampadaire  

    Arrivée à Sathonay Camp

     L'embranchement de Sathonay ; au centre la LGV, à droite la ligne de Bourg

     

    La gare de Sathonay Camp 

    Quand les godasses ressortent

    Quand les godasses ressortent

    Quand les godasses ressortent

     

    Quand les godasses ressortentQuand les godasses ressortent

    Quand les godasses ressortent

    Sur le chemin du retour plein ouest le soleil est toujours là le ciel toujours bleu

    "Pas le temps de miaouner nous dit le chat, on m'attend pour le goûter"

    Près de la maison du garde barrière un jardin est aménagé. Elle vous en parlera sur un autre article.

    En rentrant après ce test de vitalité, la fatigue se fait sentir. Nous sommes parties pendant 4 heures. 2 heures aller/retour de métro/bus, 2 heures de marche. Elle est contente. Le lendemain nous interrogeons les pieds, les genoux, les hanches ... pas de courbatures, tout va bien, mais il faudra quelques jours avant de renouveler l'aventure. Nous sommes prêtes, nous les chaussures.    

    A plutard pour la visite des photos expo des jardins de la voie de la Dombes


    20 commentaires
  •  

    L'horizon s'enflamme

    S'illumine le couchant

    En ce jour de décembre

    L'automne touche à sa fin

    Aux arbres quelques feuilles

    S'accrochent désespérément

    Le soleil s'explose

    Se décline

    S'incendie

    S'orange

     

    Pour les Lyonnais la photo a été prise en sortant du MAC à droite avec le Parc de la Tête d'Or à gauche

      

      

     

     


    25 commentaires
  •  Paulo Nimer Pjota

    Photo officielle de la Sucrière

    La Biennale d'Art contemporain s'expose sur 2 sites principaux. Je vous ai montré "La Sucrière"

     

    Puis plus tard avec Monelle nous sommes allées au Musée d'Art Contemporain (MAC)

    Photo officielle du MAC

    ******************

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or 

    Tommie Smith est cet athlète américain qui, après avoir remporté en 19 sec 83 seulement le 200 mètres aux jeux olympiques de Mexico en 1968. Lors de la montée sur le podium le 17 octobre, il est en chaussettes noires montantes et lève un poing ganté de noir, tête baissée pendant l'hymne américain  

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     

      

      

      

      

      

      

      

    L'artiste : NGlenn Kaino né en 1972 à Los Angeles (États-Unis),où il vit et travaille.

      

      *************************

      Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    L'artiste : Née en 1980 à Londres (Royaume-Uni),où elle vit et travaille.

    Patricia Lennox-Boyd 

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Des moulages en résine composent un assemblage mural où se retrouvent un interrupteur et des câbles électriques accrochés à un système de suspension industrielle.

     

     

      

    *******************   

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    L'artiste : Née en 1985 à Macclesfield (Royaume-Uni) Vit et travaille à Londres (Royaume-Uni)

    Helen Marten se joue des systèmes de référence tenus pour acquis en proposant de nouvelles codifications des éléments du quotidien. Dans ses installations, sculptures et vidéos, le langage et l’image s’assortissent chez elles d’erreurs à la fois perverses et stylisées qui visent à perturber les emblèmes classiques de l’activité humaine.

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     ******************

     

     Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Née en 1975 à la Rochelle (France) Vit et travaille à Paris (France)

    Lili Reynaud-Dewar trace des perspectives obliques entre sa position d’artiste et celles de différentes figures mythiques du combat pour l’égalité raciale et des revendications identitaires, et tisse entre elles des relations formelles, fictionnelles ou symboliques. En révélant ces connections invisibles entre la perception d’un certain nombre de personnages et sa propre biographie, l’artiste traite des forces médiatiques et de l’image tenue pour acquise qu’elles renvoient

     

    "Je marche dans Venise avec Nicola quand nous croisons un homme qui porte des lunettes noires équipées d'une mini caméra"

     

     ******************

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né à Wallingford (États-Unis) en 1954 Vit et travaille à New York (États-Unis) Photo interdite juste un clic avant de visiter.

    Robert Gober présente pour la Biennale 2013 une partie des maisons de poupées qu’il réalise minutieusement à l’orée de sa carrière et qui racontent tout simplement l’histoire de sa vie – et la genèse même de son œuvre immense. Les questions de sexualité, de nature, de politique ou de religion qui traversent l’œuvre de Robert Gober depuis plus de trente ans se fondent sur ses souvenirs d’enfant. Éviers, portes, berceaux, chaises et parties du corps humain envahissent une œuvre à la fois narrative et quasi-surréaliste dont les détails rappellent à la fois un environnement domestique commun et une histoire des plus personnelles.

     

     

     

    ******************************* 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    • L'artiste : Né en 1976 à Osaka (Japon) Vit et travaille à Paris (France) et Osaka (Japon) Takao Minami présente un paysage infini à l’occasion de la Biennale 2013.

    À l’occasion de la Biennale 2013, Takao Minami nous fait le récit d’un paysage impossible pour lequel des enregistrements audiovisuels, des dessins et des animations composent des histoires dilatées dans l’infini du Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Ortemps. Ici, Minami présente une sorte de journal filmé dont la structure narrative s’échafaude au montage même. L’artiste met les moyens de la vidéo et du cinéma expérimental au service d’une « stratégie » picturale : d’un matériau brut filmé en différents endroits du monde, il tire une séquence continue réinvestie d’une manière picturale par incrustation, variations de contraste, boucles… Ce qui provoque l’effet d’une spatialisation – voire d’une suspension du temps.

     

    *******************************

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Il .....................................................................était ...............................................................une

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrFois .................................................................trois

     

    L'artiste

    Né en 1975 à Toulouse (France).
    Vit et travaille à New York (États-Unis).

    Antoine Catala répond à la très haute technicité des médias numériques actuels en s’aidant du lo-fi et de l’analogique. Parsemées d’humour et de jeux de mots qui dissimulent souvent une certaine gravité, ses œuvres s’enchaînent dans une continuité à la fois matérielle et conceptuelle et s’appuient aussi bien sur l’esthétique du projet de sciences que sur la sémiotique.

     Pour la Biennale, Antoine Catala crée un rébus. L’oeuvre se compose de différents éléments empruntant à de nombreux supports ; une fois rassemblés

     

    ************************

     Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

      

    L'Artiste Née en 1982 en Afrique du Sud Vit et travaille à Johannesburg (Afrique du Sud)

     

    Mary Sibande raconte l’histoire d’un personnage, Sophie, dont elle organise la vie imaginaire dans une série de sculptures à taille humaine. Sophie vit dans un rêve, échappant ainsi au réalisme d’une vie grisâtre : « Ce qu’elle peut rêver, elle peut le vivre », explique ainsi l’artiste. Celle-ci habille son personnage d’uniformes de travail caractéristiques qui se transforment peu à peu, et comme par défi, en d’énormes tenues de bal grâce auxquelles Sophie accède à un monde fastueux, en contradiction avec les œuvres

     

     

    ******************

      

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrJe n'ai pas trouvé d'information sur ces deux œuvres

     

     

     

     

     

     

     

    **************************

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'Artiste Née en 1962 à Tønsberg (Norvège) Vit et travaille à Copenhague (Danemark)

    Ann Lislegaard s’inspire librement de la chouette artificielle de Blade Runner pour une œuvre créée à l’occasion de la Biennale 2013. L’artiste voit la science-fiction comme une plateforme expérimentale qui lui permet d’inventer de nouvelles structures narratives. Ses installations, ses animations 3D et ses interventions architecturales sont caractérisées par des récits à la fois fragmentaires et complexes qui sollicitent nos capacités cognitives et sensorielles.

     

     

     

     

    ********************************

     

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    L'artiste :Né en 1988 à São Jose do Rio Preto (Brésil) Vit et travaille à São Paulo (Brésil)

    Paulo Nimer Pjota s’empare aussi bien de la façade gigantesque de la Sucrière, le lieu principal de la Biennale 2013, que de la surface blanche d’un certain nombre de toiles sur lesquelles il égrène autant d’histoires urbaines. Tout à la fois métaphoriques, atmosphériques et suggestives, les œuvres de Paulo Nimer Pjota mettent en scène une iconographie très riche – plantes, cristaux, crânes, fleurs, objets mécaniques, mots isolés et autres phrases flottent dans une variété d’échelles et de dimension – avant tout issue des rues de São Paulo.

     ************************

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1981 à Francistown (Botswana) Vit et travaille à New York (États-Unis)

    Meleko Mokgosi raconte des histoires politiques à grande échelle qui superposent le temps et l’espace à partir d’une peinture volontairement figurative qui emprunte au cinéma et à la psychanalyse. Sa pratique artistique bouscule les questions de nation et de colonialisme pour remettre en jeu la perception d’événements historicisés.

      

      

    **********************************

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1977 à Melbourne (Autralie) Vit et travaille à Berlin (Allemagne)

    Gerry Bibby interroge la notion même de « langage » artistique – un processus sans limite qui se nourrit de la subversion ironique des références culturelles contemporaines. Son œuvre surgit de gestes sculpturaux à la fois précis et complexes, de textes écrits ou empruntés et d’éléments soigneusement chorégraphiés, qu’il intègre parfois à des performances volontairement aléatoires et aventureuses.

    "je sais que c'est anecdotique mais il y a un garçon dans l'immeuble d'en face qui passe la serpillère vers 6 heurs du matin"

     

    Gerry Bibby s’intéresse à la notion de « langage » artistique dont il questionne la pertinence. C’est un processus sans limites qui se nourrit (...)

     

      

     

    ******************************** 

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1977 à Tokyo (Japon) Vit et travaille à Saitama (Japon)

    Nobuaki Takekawa aborde la question de l’esclavage dans l’œuvre qu’il montre à la Biennale 2013. En mettant l'accent sur la Chine, l’Asie et le Moyen-Orient, Nobuaki Takekawa propose des alternatives aux grands récits mythiques de l’Occident. Cartes, tableaux et objets composent ainsi de véritables allégories qui s'accumulent et se déplient dans l’espace comme autant d’enregistrements exquis d’histoires personnelles, naturelles et culturelles.

      

     

    ********************************

     

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrL'artiste : Né en 1983 à Perpignan (France) Vit et travaille à Paris (France)

    David Douard déploie ses œuvres par étapes au sein d’une profusion d’éléments : films, pistes sonores, objets détournés de leurs fonctions premières, détails aussi incongrus qu’elliptiques saturent des installations à la fois denses et très équilibrées. Conçues comme des lieux à expérimenter pleinement, ces installations combinent le langage et la sculpture pour basculer dans des récits fantasmagoriqueBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     

     Pour David Douard, l’histoire est souvent vraie, mais elle s’apparente à une invention. Tout est bon pour l’écrire et la mettre en forme : l’imagerie des réseaux, les figures scientifiques (surtout quand elles sont tombées dans l’oubli), l’imaginaire de la science fiction, les sitcoms… Dans ses installations, la feuille imprimée comme la matière savamment ordonnée (sans qu’il y paraisse au premier abord, volontairement), les séquences multiples et leurs temporalités se chevauchent pour nous raconter une histoire dont on perd le fil à tout instant. David Douard raconte ici les prémisses d’un futur qui pourrait bien être aussi la trace d’un passé récent, dans laquelle l’oeuvre se déploie comme dans le temps incertain qu’est celui de la fiction.Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

    Biennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'OrBiennale d'Art Contemporain 2013 au MAC à la Cité Internationale face au Parc de la Tête d'Or

     

    Merci d'avoir visité avec moi la Biennale d'Art Contemporain 2013

      

     


    23 commentaires
  • Dimanche

    Pour un sourire

     

    J'aurai tout donné

    Madame, lorsque le matin

    L'effluve de votre parfum

    Mon coeur, faisait chavirer

     

    Pour un regard de vous

    Pour votre sourire ami

    J'aurai donné ma vie

    Pour un geste de vous

     

    Mais vous passiez trop fière

    Courant vers votre emploi

    Sans vous tourner vers moi

    Moi, tombé dans l'ornière

     

    Cette nuit, le froid, de sa morsure

    A fait de mon coeur transi,

    Réponse à votre coeur endurci,

    Un esprit, sur ce coin de verdure

     

    Ce matin prenant votre café

    Aux nouvelles affligeantes

    - Mort d'un SDF sous tente -

    Vous aurez une mine désolée

     

    - Comment ! dans notre société

    Peut-on encore laisser mourir

    Sans un geste sans un sourire -

    Un homme que vous avez délaisé

     

    Mon dieu chaque matin je passais

    Devant lui, je ne l'ai jamais vu ...

    Puis prenant vos affaires, dans la rue

    Vous repartirez de votre pas pressé

     

    Pour un sourire, pour un geste refusés

    Je suis parti pour l'éternité

     

    Ce poème a 5 ans

    Ce n'est qu'un poème

    S'il vous touche Merci

    60 ans que l'abbé Pierre a poussé son cri relayé hier par Lambert Wilson

    30 ans que Coluche a crée les Restos du cœur


    27 commentaires