• Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

     

    8° jour – 22 mai – Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega (39km5)

     Départ 5h45. Le Chemin côtoie la N-120 jusqu’à Belorado et son église Santa Maria, puis Villafranca Montes de Oca.

     

    Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

    Entre temps nous découvrons l’ermitage de la Virgen de la Pena creusé dans la roche des coteaux.

    Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

     

    Nous avions prévu de nous arrêter à Villafranca  (11h30) mais après nous être restaurés et entrés dans l’albergue sans accueil, sale, nous décidons d’aller à San Juan de Ortega à 12km. Le chemin court dans les montagnes de l’Oca, au milieu de genets jaunes et blancs et de bruyères flamboyantes. Arrivée au sommet, la vue de San juan de Ortega nous comble.

     

     

    Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

     

    Arrivée à 15h15. Nous sommes hébergés dans le monastère dans des grands dortoirs déjà bien remplis vu l’heure tardive. Restauration car si les monts d’Oca réjouissent la vue ils ne désaltèrent pas.  Le chemin ne se fait pas sans ampoules aussi le rituel des soins des pieds se joint à celui de la bière, la petite lessive, le menu pèlerin.

     

    Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

     

    A 19h nous assistons à la messe dans l’église du XII° s pour sa partie la plus ancienne Un mausolée renferme le gisant de Juan de Ortega. Le saint était réputé pour son pouvoir d’intercession contre la stérilité. La Reine Isabelle la Catholique visita le sanctuaire avec succès et le dota somptueusement. C’est de là que date la chapelle de San Nicolas remplaçant celle construite par San Juan, ainsi que le mausolée.

     

     

    Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

    Camino Francès - Redecilla Del Camino – San Juan de Ortega

     Gisant de Juan de Ortega

     

    La célébration est suivie par la bénédiction des peregrinos (en espagnol traduite en français par un pèlerin et commentée par un joyeux simplet sympathique). Depuis 30 ans que ce curé officie ici il en a vu passer des pèlerins. Il nous offre ensuite la soupe à l’ail, mangé dans une convivialité qui fait chaud au cœur. Le curé désigne des volontaires pour aider au service puis au rangement et vaisselle. J'en fais partie. Notre joyeux drille est aux anges de pouvoir participer.

     

    N’ayant pas réservé pour le repas du soir nous nous contentons de maigres provides. La soupe nous a déjà fait du bien. Nous tiendrons jusqu’à demain.

     

    Depuis par le biais d'une publication mensuelle j'apprendrais comme tous les pélerins le décès de ce sympathique curé survenu le 24 février 2008 à l'âge de 81 ans

     

    A bientôt après un intermède poètique

     


    20 commentaires
  • Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

     Au pied de la croix Philippe regarde son chemin

    7° jour 21 mai Azofra Redecilla Del Camino (34km) 

     En quittant Azofra nous déjeunons dans la cuisine du gîte. Départ 6h10. Après une croix de pierre le chemin longe la N-120. Les arbres sont trop jeunes pour ombrager et c’est sous le soleil que nous entrons dans Santo Domingo de la Calzada.

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

    Santo Domingo de la Calzada

      

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

     

    Pont au dessus de l’Oja

    Comme Estella, Santo Domingo est né pour et par les pèlerins grâce à son fondateur Saint Dominique, qui a construit également l’église Saint Sauveur devenu après des miracles Cathédrale ainsi que le pont sur l’Oja. Le chemin côtoie à nouveau la N-120 (ce qu’il fera souvent) jusqu’à Granon.

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

      

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

     

    Camino en Castille et Léon

     

    Un panneau dessinant le chemin marque la frontière entre la Rioja et Burgos.

     

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

     

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

     

    Camino Francès - Azofra -  Redecilla Del Camino

     

    2km nous entrons dans Redecilla Del Camino (12h15). L’albergue nous accueille, ainsi que le café la juxtaposant où nous nous désaltérons. Il est parfois difficile de prendre des photos esthétiques, l’environnement ne s’n’y prête pas toujours L’église veille sur nous. Nous pouvons dormir en paix, après que notre hôtesse nous a servi le repas pèlerin.

     

    A bientôt ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

     


    23 commentaires
  • Camino Francès - Navarette - Azofra

     

    6° jour – 20 mai – Navarette – Azofra (22km5) 

     Départ 6h. Nous passons devant  l’église, encore dans la pénombre puis nous dirigeons vers le cimetière où le portail du XIII° attire notre attention. Celui-ci provient probablement de l’hospice de San Juan de Acre.

     

    Camino Francès - Navarette - Azofra

      

    Camino Francès - Navarette - Azofra

    C’est par un chemin qui passe au milieu des champs de céréales, vignobles, et oliviers que nous nous rendons à Ventosa.

     

    Camino Francès - Navarette - Azofra

    Avant d’arriver à Najera, nous laissons sur la gauche le Poyo de Roldan (Puits de Roland).

     

    Camino Francès - Navarette - Azofra

     

    La Najerilla

    Camino Francès - Navarette - Azofra

     Santa Maria à Najera

      

    A Najera nous franchissons la Najerilla passons devant l’église de

      

    Santa Maria la Real pour ensuite attaquer une côte prononcée à

      

    travers une pinède. Rapidement le chemin nous mène à Azofra.

      

    Arrivée à 11h

     

     

    Camino Francès - Navarette - Azofra

    Camino Francès - Navarette - Azofra

     

    Le gite d’Azofra est de construction récente. Les grands dortoirs avec lits superposés sont remplacés par des petits boxes à deux lits ce qui anime les discussions dans le village. En visitant l’église nous sommes interpelés par une brave dame qui veut absolument nous tamponner à nouveau notre crédentiale. Elle se fait vitupérer par un élu qui l’accuse de vouloir détourner les peregrinos au profit de son albergue délaissée. Ceci ne nous empêche pas de sacrifier à tout le rituel.

      

    A bientôt pour la suite  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    Merci à ceux qui sont venus me lire malgré ma non présence !!! Internet ayant été dans le brouillage tout le weekend

     

     


    27 commentaires
  •  

    5° jour – 19 mai – Los Arcos – Navarette (40km)

     Los Arcos : départ 5h40. Le jour n’est pas encore levé et ce n’est qu’1h20 plus tard que le soleil apparait à l’horizon.

     

    Sansol

    Camino Francès - Los Arcos - Navarette

    Eglise du Santo Sepulturo (photo du net)

    Nous franchissons un ruisseau avant de monter vers Sansol d’où l’on aperçoit sur l’autre versant Torres Del Rio. Une fois dans le village on passe à coté de l’église du Santo Sepulturo

       

    L’église se trouve à l’entrée du village. Son plan octogonal est un peu irrégulier. Son abside semi-circulaire fait office de chevet. En face, une grande tour donne accès à la lanterne. La hauteur de l’église est formée de deux corps unifiés par des colonnes d’ordre colossal. Soulignons sa coupole dont l’intérieur est orné de nervures entrecroisées, rappelant les coupoles musulmanes. Elle est éclairée par une série de fenêtres en plein cintre. Les nervures de la coupole arborent des peintures incluant les noms des apôtres et autres représentations, outre la mention « me fecit » qui fait référence à l’auteur de l’église. La lanterne octogonale se dresse au-dessus de la coupole. 

     

     

     Viana

    Nous montons ensuite jusqu’à l’ermitage de Nuestra Señora de Poyo. Puis nous descendons  le ravin Mataburros pour remonter et descendre à nouveau jusqu’à Viana. La descente continue et le chemin remonte à la hauteur de Cantabria recouverte d’oliviers et de vignes, alors on redescend

     Logrono

    Camino Francès - Los Arcos - Navarette

    Pont de Piedra su l'Ebre (photo du net)

    c’est par le Puente de Piedra sur l’Ebre que l’on entre dans Logroño La sortie de Logroño se fait par la puerta de Revellin et par une voie verte à l’ombre d’oliviers de bohème, mimosas, peupliers blancs, cyprès qui nous mène  au lac du barrage de Grajera, et atteint la hauteur de Grajera.

     Lac du barrage de Grajera

    Sculpture "El Torro"  

     

     

     Alors nous arrivons à Navarette (15h30) fourbus, après avoir laissé les ruines de l’’Hospice de San Juan d’ Acre. Nous rencontrons un Basque et un Catalan ..... Espagnols, à l’albergue de peregrinos. Bière et diner au café d’à côté.

      

    Vous devez vous demander pourquoi partir si tôt : parce qu'en Espagne on ne réserve pas. Premier arrivé premier pris. Et puis c'est plus agréable de marcher dans la fraîcheur du matin. Nous sommes en juin/juillet.

    A bientôt

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     


    21 commentaires
  •   Pont romain à Villatuerta (photo du net)

    4° jour - 18 mai -  Lorca – Los Arcos (31.5km)

         Lorca : départ 6h15. On sort par un lavoir et c’est entre jardins maraîchers et arbres fruitiers que nous traversons Villatuerta, abordé par un solide pont romain au-dessus de l'Iranzy.

     

     Villatuerta

      

    Après l'ermitage de San Miguel, et un pont piétonnier au-dessus de l’Ega, par le chemin d’Ordoiz entre jardins maraîchers et usine, nous entrons dans Estella.

     

     Estella « étoile » née par et pour le pèlerinage par la volonté du roi Sanche Ramirez en 1090.Le château des Rois de Navarre constitue l’un des rares exemples de l’architecture civile romane. de vignobles, oliviers et céréales et longeant des coteaux peuplés de pins pour arriver à Los Arcos.

       

     Estella - Ermitage de San Miguel

    Estella - Cloître roman de l'église de San  Pedro de la Rua

     

     Ayegui

    Après Ayegui nous nous dirigeons vers Irache. La Botegas devait être alimentée en eau et vin. La fontaine à vin endommagée est vide.

     

     

     Monastère d'Irache

    Après le Monastère d’Irache nous continuons vers Arqueta  et Villamayor de Monjardin. 

    Villamayor de Monjardin 

    Le Camino se poursuit dans un paysage de vignobles, oliviers et céréales et longeant des coteaux peuplés de pins pour arriver à Los Arcos.

     

     Gîte Isaac Santiago Los Arcos

      Los Arcos : arrivée 13h15. Nous nous rendons à l’albergue Isaac Santiago. J’ai failli perdre mon appareil photo. Je l’avais posé sur une table après avoir défait mon sac et dans l'effervescence de la prise de lit je l’ai oublié. Stress jusqu’à ce que le responsable me le donne, sa femme l’ayant mis en sécurité dès qu’elle l’a vu isolé. La veille un pèlerin n’a pas eu cette chance. Heureuse je leur ai fait la bise.

     Eglise Santa Maria Los Arcos

       

          A l’arrivée de chaque jour sitôt les rites accomplis nous buvons une bière comme en France. Mon amie Nathalie m’avait recommandé l’épicerie boulangerie-gîte et ses mantecados, ce que j’ai fait tout en achetant des provisions car demain l’étape sera longue. Petite visite à la pharmacie pour Philippe. Le diner avec d’autres peregrinos sera pris dans un café restaurant au menu adapté.

     

    A bientôt ~~~~~~~~~~~~~~

     


    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires