•  

    Lever 8h30. Petit déj. 9h. Au moment de payer le patron me dit qu’il me fait le prix de la demi-pension de la semaine. Merci. Départ 10h. Je prends la direction de l’auberge de jeunesse à Paramé où je pose  sac et chaussures. Le dortoir ne sera disponible que l’après midi.

     

    Je vous emmène visiter la ville

     

     

    C’est allègrement que je longe la plage sous la pluie et arrive mouillée à la crêperie.  Le service est long et mon jean a le temps de sécher.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu de culture avec la visite du musée dans l’église Saint Sauveur, puis tour des remparts avant la visite du musée d’histoire de Saint Malo installé dans le Grand-Donjon du château. Très belle exposition sur 4 étages, puis un escalier style tour de Pise me conduit à ciel ouvert d’où je domine la ville, les plages, les ports.Le jeune bénévole s'inquiète de ne pas me voir redescendre. J'en profite pour me faire prendre en photo.

     

     

     

     

     

     Retour à 19h à l’A.J. qui n’ouvre qu’à 19h30. Prise de chambre, où nous sommes 4 dans le dortoir, douche. Bonne nuit

    Je suis déjà venue à Saint Malo lors d'un mouillage en voilier. Traversée vers les îles anglo-normandes : Jersey et Guernezey avec tempête au retour.

    Vitrail relatant l'arrivée de Maclow (Malo) en Bretagne

     Un peu d’histoire : On trouve dans l’antiquité les traces d’une riche activité maritime dans la cité d’Aleth à l’emplacement de l’actuel Saint Servan. Mais c’est à un moine gallois Maclow que la ville doit son nom. Maclow débarque au VII°s. sur la côte d’émeraude accueilli par l’ermite Aaron. La cathédrale construite directement sur un rocher en épouse les contours.

    Détruite pendant la guerre en 1944 la ville est reconstruite presque à l’identique. La ville Intra-muros pour les navigateurs donne l’impression d’être la « Forteresse de la Mer »  Grands hommes : Cartier – Duguay-Trouin - Lamennais – Surcouf et bien sûr le grand poète Chateaubriand qui repose face à la mer sur l’Ile du Grand Bé.

     Demain nous allons vers un autre Saint fondateur ~~~~~~~~~~~~~~~~

     Cliquez sur les photos pour les voir en grand !


    15 commentaires
  • Le Grand Bé

     Lever 7h30. Petit déj. familial. Départ 10h, les uns pour la traversée du Mont St Michel et moi pour Saint Malo.

    Pont sur la Rance

    Je sors de Dinard et me dirige vers le pont sur la Rance.

    Port de plaisance

    Eglise de Saint Servan

    Je prend le GR34 plus calme que le chemin de mon guide.  J’arrive à Saint Servan longe la plage et entre à 14h30 dans Saint Malo Intra-muros la ville fortifiée et me dirige vers la Cathédrale puis cherche le presbytère pour faire tamponner mon carnet. Après quelques difficultés je le trouve, le curé est pressé, il va marier. Pas d’hébergement. Entre temps assis sur un banc je sors mon casse croute du sac et profite du répit que me laisse la pluie, un café en terrasse complètera la pause. A l’OT je peux réserver une chambre à Saint Servan. C’est donc allégrement que je retourne à Saint Servan. La chambre est correct. Je désire prendre la demi-pension ... mais pas le samedi. Je pose mon sac, mes chaussures prend une douche et repars pour Saint Malo.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Riches patrimoines

    La cathédrale Saint-Vincent-de-Saragosse est une ancienne cathédrale catholique romaine. Construite sur un rocher elle en épouse le relief. Son architecture mélange les styles roman et gothique et est classée monument historique. 

    Les remparts

    Quand la mer se retire l'ile est accessible à pied

    Image insolite ... je n'ai vu le personnage quand regardant mes photos !

    La mairie

     

     

     

     

     Entrée de la ville intra-muros

    Rue étroite avec la cathédrale en point de mire

    Batiment militaire 

    Je préfère me promener sur les remparts plutôt que dans la foule des touristes, où je me sens un peu seule et perdue. C’est sous la pluie que je rentre diner à l’hôtel, regarde un peu la télé dans la chambre puis me couche  

     

    Tro Breiz 2007 - Dinard - Saint Malo

     

     Je me suis octroyée une journée de repos aussi demain nous serons encore à Saint Malo !


    12 commentaires
  • Dinard

    Petit chemin creux

     

    Lever 7h30. Petit déj. Généreux, copieux. Départ 9h30. Je remonte la presqu’ile vers Ploubalay,

    Eglise de Ploubalay

    Le fond de la baie

    Puis par  la campagne arrive à Pleurtuit avec arrêt café et casse croute.

    Dinard

    Son église

    Accueil en amitié

    Le chemin mène à Saint Malo mais ce soir je suis accueillie dans une famille  amis d’Isa et Thierry de Saint Brieuc, que je retrouve d’ailleurs le soir. Arrivée 16h30 à Dinard très jolie petite ville. J’ai rendez-vous à 18h à l’Eglise. Je passe au presbytère pour demander accueil pour le lendemain. Pas de curé en vue. Je prend donc l’option de deux jours à Saint Malo au lieu de deux jours à Dinard. J’aurais pu aller le samedi avec toute l’équipe à Avranches en car traverser la Baie du Mont Saint Michel pieds nus dans la vase (sortir du chemin je n’ai pas envie) et trouver un gîte au retour car mes hôtes ne sont pas disponibles. Le diner après la douche est très familial avec Gwénaëlle et Pierre-Gildas les parents, Pauline, Claire et Marie les enfants et leurs amis mais sans Lucie. J'apprend que quelqu'un de mon quartier est très connu ici car il anime des camps pour les jeunes.

    Bonne soirée animée. J'ai aussi pu faire laver et sécher mon linge. Coucher tard

    Encore une belle rencontre.

    Demain vous venez avec moi dans la cité Corsaire. ~~~~~~~~~~


    14 commentaires
  • Ciel tourmenté à Saint Jacut de la Mer

     

    Lever 7h30. Petit déj. en commun. Je rencontre un couple avec leur fils. Lui est baliseur sur le chemin « Genève – Le Puy en Velay » alors bien sûr nous parlons chemin. Je l’initie au Tro Breiz, lui m’invite à partir de Genève pour rejoindre le Puy. Rencontre aussi avec un couple de Savoie. Départ 10h15. Je pars plus tard les étapes sont plus courtes. Retour à Matignon 3km.

     

     

     

    Je suis en partie sur le GR 34, bucolique. Au Guildo, traverse le pont René Pleven sur la Penthièvre. Arrêt café et casse-croute.

     

    Arrivée à Saint Jacut de la Mer à 14h30. Prise de chambre. Afin de ne pas être dérangée par une famille arrivant tard, mes hôtes me donne le gîte vide et non la petite chambre. Je suis vraiment « protégée » Sac à dos posé, sandales et tenue de ville me voilà partie me promener le long de la presqu’ile. Ces km là ne comptent pas ils sont joyeux, détendus.

     

    l'île des Ebihens 

     

    Port de plaisance

    Eglise de Saint Jacut

    Abbaye de Saint Jacut

     Je croyais que l’Abbaye de Saint Jacut en était une mais non c’est une pension de famille (aisée) ou de religieuses au repos, le nom des bâtiments est même usurpé (l’Abbatiale où je pensais me recueillir !!!). Je gambade sur le GR34, le long de la plage jusqu’à la pointe, discute avec des touristes partant pêcher. En face la belle plage de Saint Briac me rappelle le temps où mes filles allaient en colo. Retour au gîte, douche, et petit resto. J'ai la télé dans le gîte je regarde un peu avant d’aller dormir.

    Demain une belle petite station balnéaire ! ~~~~~~


    12 commentaires
  • Magnifique entrée de la Chapelle Saint Jacques

     Lever 7h. Déj. 8h. L’hôtesse, en qualité de pèlerin, me réduit le prix de 5€. Merci. 9h Le monsieur du 07 me dépose en voiture à Saint Alban lieu de départ. Direction la chapelle Saint Jacques ouverte à la dévotion des pèlerins.. Je suis heureuse de trouver sur le Tro Breiz le chemin de Compostelle.

     

     

     

     

     

     

    Chapelle Saint Jacques, statue à l'interieur

     

      

     

     Eglise de La Bouillie

     

     

     

     

     

     

    Chapelle des Templiers

     

     

     

     

     

     

     

    Le ciel est plus clément que les jours précédents pourtant la pluie ne se laisse pas évincer et il me faut avoir la cape toujours prête. Au lieu dit Le Temple,  la chapelle attribuée aux Templiers pour leur usage personnel échoit ensuite à la famille Du Guesclin qui l’agrandit. Heureusement je peux la visiter car la clé est à prendre à la maison en face ce qui n’est pas toujours le cas. 

     Arrivée à Matignon à 15h. Après quelques petites emplettes de nourriture je vais au gîte 3km plus loin hors chemin. 16h prise de chambre, douche, puis diner sorti du sac. Journée tranquille. C’est le seul endroit ou le prix indiqué sur mon guide sera revu à la hausse tout en étant correct. Bonne nuit.

    Un peu d’histoire. Origine du nom de Matignon : romaine, gauloise ou celtique, le pays doit son nom à une famille du même nom. Les seconds seigneurs furent les sires de Gouyon. Etienne Gouyon épousant Luce, dame de Matignon, devint seigneur de Matignon. Il fut l’un des premiers croisés à entrer dans Jérusalem. La famille de Monaco est de descendance bretonne un Gouyon ayant épousé Louise Grimaldi à la condition de porter le nom de Grimaldi. L’hôtel Matignon à Paris a été bâti sur l'ordre de Christian-louis de Montmorency-Luxembourg prince de Tingry  qui dut vendre l'hôtel en voie d'achèvement à Jacques de Goyon de Matignon, comte de Thorigny, dès le 23 juillet 1723.

     Demain je vous emmène à la plage !!! vous y serez !!!

     


    13 commentaires