•   

    Macao - Maison d'un chinois et d'un Mandarin illustre

    la Lou Kau Mansion  

    Construite à la fin du XIXe siècle en plein cœur du centre historique de Macau, la Lou Kau Mansion est un fleuron d’architecture traditionnelle de l’époque. Cette maison, qui appartenait à  Lou Kauun riche marchand chinois installé à Macau pour affaires,  qui possédait plusieurs  propriétés imposantes de la ville, est répartie sur deux étages et possède deux patios intérieurs baignés par la lumière du jour.

    Le manoir est censé être construit en 1889. . L'emplacement de cette grande maison représente le présent profil social diversifié dans le centre de la vieille «Ville chrétienne», où cette résidence traditionnelle chinoise se trouve près de la Place Senado et Place de la Cathédrale.  

       Lou Kau Mansion maison traditionnelle cour en briques grises, avec les caractéristiques architecturaux d'un bâtiment typique de Xiguan résidentiel chinois. La façade de la maison a une entrée en retrait, ce qui crée un avant-toit en surplomb de protection contre les intempéries tout en offrant un abri pour les décorations de frise en relief au-dessus de la grande entrée, communs dans la conception des logements de la région de Lingnan. La maison a une disposition symétrique organisée dans un trois-en-grilleà espaces. Les deux cours dans l'axe central sépare les trois salles principales, à savoir l'entrée (Hommes Guan Hall) Hall, la salle de thé (Sedan de Ville) et le Hall principal (Tou Hall) au niveau du sol. Cette disposition spatiale montre la structure hiérarchique des familles chinoises où les espaces supplémentaires à l'intérieur de la maison sont réservés aux membres supérieurs, et sont plus privé, loin de la vue des clients. Bien que la maison est typiquement chinois dans sa structure, les motifs décoratifs intègrent également de subtiles influences occidentales ainsi que des techniques provenant d'autres sources régionales, y compris les applications coquilles d'huîtres sur les fenêtres, l'inclusion des néo-classiques et les balustrades ajourées, les plafonds en bois, semblables à ceux trouvés l'intérieur des églises de Macao, une technique qui peut également être trouvés en Amérique latine.

       

    Macao - Maison d'un chinois et d'un Mandarin illustre

    maison du Mandarin

    La maison du Mandarin (1881), résidence traditionnelle chinoise appartenant à une éminente figure de la littérature chinoise, couvre 4 000 m2. Elle se compose d'une série de maisons en briques, avec des cours, s'étendant sur quelque 120 m le long de la rue Barra.

    Construit en 1881, ce fut la maison traditionnelle chinoise complexe résidentiel de premier plan littéraire chinois Zheng chiffre Guanying, dont les travaux sur les marchés économiques influencé à la fois le Dr Sun Yat Sen et Mao Tse Tung et ont été invoqués par eux pour promouvoir les grands changements historiques en Chine. Ce complexe traditionnel chinois résidentiel est situé à côté de Place Lilau, l'un des premiers de la ville de style portugais places, illustrant origines multiculturelles de Macao dans ce mélange d'éléments architecturaux et immédiate et contrastées de l'édifice de l'environnement urbain.

     Maison du Mandarin est un hôtel traditionnel de style chinois, composé, d'une superficie d'environ 4.000 mètres carrés.  L'ensemble du complexe constitué d'un corps de garde, des cours, des fonctionnaires »et quarts de maîtrise s'étend sur plus de 120 mètres le long de la rue Barra. La porterie s'ouvre sur une cour qui sépare quarts du maître de quartiers des domestiques et le jardin extérieur. Situé dans la partie intérieure du composé sont quarts du maître composée de deux maisons traditionnelles en cour fermée. Les entrées individuelles de maisons dans le composé sont toutes orientées dans la même direction, faisant face au nord-ouest. C'est ce qui différencie Maison du Mandarin de logements typiques chinois avec la face nord. Les bâtiments sont majoritairement chinois dans le style, avec de subtiles influences occidentales dans les motifs décoratifs, marque aussi une période à Macao où l'architecture chinoise a commencé à afficher une fusion de styles de différentes cultures. Ce qui allait devenir plus évident au début du 20e siècle, de style Art déco, un style qui est progressivement devenu plus répandu dans d'autres constructions à Macao et dans toute la Chine, dont Shanghai, Canton et Hong-Kong. La ectonique chinoise est observée dans la superstructure maison, le choix des matériaux de construction, les ornements en relief colorées sur les frises et les détails des fenêtres et des portes.  Occidentaux et d'autres influences étrangères sont exprimés en plâtre avec une ornementation arches sur les portes et l'utilisation de panneaux de fenêtre mère-de-perle d'origine indienne.

    La Maison du Mandarin est actuellement en restauration d'où l'échaffaudage en bambou.

    La visite de Macao est terminée je vous retrouve à Hong Kong demain

    Pas trop fatigués la semaine fut intensive !!! mais je ne pouvais pas couper.


    21 commentaires
  •  

    Macao - Les temples

     

    Ce temple bouddhiste et taoïste dédié à Na Cha a été construit en 1888 afin de conjurer l'épidémie de peste qui sévissait alors dans la ville de Macao. Ce petit édifice, fait de matériaux simples, contraste avec les imposantes églises de Macao.Na Tchai est le Dieu de la Terre. Il est également dédié au cullte de Sam Leong la mère du philosophe chinois Mencius.

     

     
    Situé à côté des ruines de l'Église de Saint Paul, le temple, avec d'autres monuments de Macao, a été inscrit à la liste du Patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO. 

     

    Macao - Les temples

      La construction du temple A-Ma est antérieure à la ville de Macao. On suppose que le nom de la ville est dérivé du mot chinois "A-Ma-Gau", qui signifie Baie de A-Ma.
      
    Le temple est situé sur le flanc est de la colline de Barra. Il comprend un pavillon d'entrée, un arche, un hall de prières, le hall de la Bienveillance, le hall de Guanyin, le Zhengjiao Chanlin (un pavillon bouddhiste). Le tout forme un ensemble ordonné parfaitement intégré dans la nature environnante. La présence de plusieurs pavillons dédiés à des cultes différents dans un même lieu témoigne de la culture chinoise influencée par le confucianisme, le taoisme, le bouddhisme, et plusieurs croyances locales.

    Macao - Les templesCes pavillons ont été construits à des dates différentes. La forme définitive de l'ensemble date de 1848. Le hall de la Bienveillance, qui semble être l'édifice le plus ancien, daterait de 1488. Le hall de prière, "le premier Palais de la Montagne Sacrée", date de 1605. Il a été reconstruit en 1629.

     

     


    15 commentaires
  •  

    Macao - La vieille ville

    La façade de l'église de la Mère-de-Dieu, à Macao

    Je vous ai laissé hier en contemplation devant une fleur de lotus. On continue la visite !

    Le centre historique de Macao : en Chinois 澳門歷史城區 ; en portugais : O Centro Histórico de Macao) est un ensemble d'une vingtaine de lieux qui témoignent de la convivialité et de la fusion entre les cultures chinoise et occidentale à Macao, ancienne colonie portugaise. Il représente le legs architectural de la ville, et comprend aussi bien des monuments, tels que églises et temples, que les zones urbaines, les places et certaines rues.

    Macao - La vieille ville

    En 2005, le centre historique de Macao a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité établie par l'UNESCO, ce qui en fait le 31e site du patrimoine mondial en Chine. Il a été décrit par l'UNESCO de la façon suivante : « avec ses rues historiques, résidences, édifices religieux et publics portugais et chinois, le centre historique de Macao fournit un témoignage unique de la réunion esthétique, culturelle, architecturale et technologiques de l'Orient et l'Occident, [...] il est le témoin de l'une des plus anciennes et les plus durables des rencontres entre la Chine et l'Occident, fondée sur le dynamisme du commerce international ».

    Nous déambulons dans les rues au rythme du plan de visite d'A. La vieille ville est fascinante, avec les vestiges d'une époque coloniale encore présente et la réalité d'une civilisation ancestrale. Entre Eglises et temples. 

      

    Le prochain article montrera ces temples puis viendront ensuite la Maison d'un chinois et celle d'un mandarin. 

    Macao - La vieille ville

    Pour aujourd'hui nous remontons la rue vers le musée de la marine et allons vers un endroit pour trouver un taxi qui nous fera retraverser le pont et prendre le ferry en passant par l'immigration. Une photo du soleil avant de partir. Le soir tous les trois nous mangeons à Central Taï et malais dans une rue en pente en plein air. Puis nous allons boire un verre toujours dans la rue assis sur des bancs en pierre dans une petite rotonde. La journée fut belle.

    Demain continuons la visite à Macao


    19 commentaires
  •   

    Macao - 8éme journée

     12 octobre - Macao. Il me faut prendre mon passeport mais aussi le bateau. Passer par l'immigration. Arrivées nous prenons le taxi pour aller visiter le casino "The  Vénitian" Nous ne nous asseyons pas à une table de jeux (je n'ai pas le droit de capter), ni au restaurant gastronomique mais après avoir constater qu'aucun resto ne fait une cuisine portugaise digne, je me rabats sur indien moins bon qu'à Stanley !!! et A. hamburger.

    Macao s’oppose à Hong Kong, sa turbulente voisine, par le charme de ses petites rues pavées, par le cachet portugais de ses balcons décorés de linge séchant au soleil, sans oublier le baroque de ses églises, témoins d’un passé d’exception.Macao - 8éme journée
    Macao n’est plus ce qu’elle était depuis que les Chinois, aidés des Portugais, ont rebâti à tour de bras les artères et l’architecture de la ville. Les buildings champignons, les centres commerciaux, les casinos modernes ont fait leur apparition à Macao, les casinos-hôtels, comme le Venetian, sur les îles de Taipa et Coloane, copie conforme de son aîné du Strip de Vegas ou le nouveau bébé de Stanley Ho, Grand Lisboa. En attendant la Cité des Rêves, un casino... sous-marin !
    Mais parallèlement, les Macanais ont peut-être quelque raison d’être heureux de voir leur niveau de vie s’élever, leurs rues devenir un peu plus propres et leurs enfants se rendre plus nombreux à l’école.

     Macao - 8éme journée

    The Venetian (Macao) est un gratte-ciel construit à Macao en Chine en 2007. Il abrite un casino et un hôtel de 3 000 chambres qui est l'un des plus importants du monde. En 2008 c'était le plus grand casino et le troisième plus grand immeuble du monde. Il comprend notamment 350 boutiques, 30 restaurants, un centre de conférence, une salle de spectacle de 15 000 places. Macao s'est spécialisée dans les jeux à l'instar de Las Végas. Elle accueille chaque année des millions de touristes hébergés dans d'immenses hotels/casino comme The Venetian ou le Grand Lisboa.

    L'architecte est de l'agence britannique Aedas qui s'est inspirée des constructions de Venise. Fin 2009 The Venetian était le deuxième plus haut immeuble de Macao.

    Macao - 8éme journée

      

    L'ancien fort construit par les jésuites au XVIIe siècle abrite désormais un intéressant musée consacré à l'histoire de Macao.
      
    Je vous laisse découvrir en photos ce que certains trouveront kitch mais ...
    Avant de vous faire découvrir le centre historique demain

     

      


    19 commentaires
  • Mes Chats

     

    Eh moi aussi je suis Océanique

    J'ai la patte marine

    Quand je cours sur les rochers

    Je vous verrai plus tard

    Le bateau va accoster

    Ah ! c'est pas encore pour maintenant

    Alors à bientôt

    Miaou

     

     


    12 commentaires